À bas les loteries vidéos !

Accueil • Début
 

mercredi 8 novembre 2006

à bas les loteries vidéos !

Inquiet


 

 

Je viens de recevoir un mel du Sénateur canadien Jean Lapointe en rapport avec sa proposition de faire adopter par la Chambre des Communes du Canada un projet de loi en vue d'enrayer les machines de loteries vidéo dans les bars et les restaurants du pays. Je partage entièrement sa position et je l'ai démontré lors de la bataille que j'ai menée (sur mon blog) contre la relocalisation du casino de Montréal vers le centre-ville. Voici la lettre de Jean Lapointe qui exprime bien sa position et l'importance d'agir:

 

Le 8 novembre 2006

 

Cher monsieur Dupras,

 

         Permettez-moi de vous remercier de l’intérêt que vous portez au projet deloi qui vise à enrayer les loteries vidéo des bars et des restaurants.  Je poursuis le combat et j’espère le faire adopter par la Chambre des communes avant les prochaines élections générales. Reste maintenant à convaincre lesdéputés.  Toute aide, que ce soit par pétition ou par simple lettre nous aidera grandement à contrer l’épidémie des loteries vidéo. 

 

         Comme vous le savez, les loteries vidéo sont un fléau social.  Leur élimination en dehors des casinos, des champs de courses et des maisons affiliées à travers le pays contribuerait grandement à améliorer la qualité de vie de nos concitoyennes et concitoyens et plus particulièrement celle de nos jeunes et de nos aînés.

 

         Par ailleurs, la Canada West Foundation, dans un sondage récent, révèle que plus de 70 p. cent de la population canadienne appuierait une mesure éliminant les loteries vidéo des bars et des restaurants.  De plus, un sondage Léger Marketing en collaboration avec le Journal de Montréal nous apprends que plus de 80 p. cent de la population québécoise m’appuie dans mes démarches. 

 

       Cependant, nous avons beaucoup de chemin à faire avant de changer la situation actuelle, et tout mot d’appui m’encourage fortement à poursuivre le combat. 

 

Salutations et remerciements, 

 

Jean Lapointe, O.C., D.h.c.

 

Jean Lapointe est aimé au Québec et il aime le Québec. Il comprend les problèmes des plus pauvres de notre pays qui sont générés par le jeu de hasard. Ces Canadiens sont entraînés par la publicité mensongère des organisations de Loto au pays à investir leur maigre revenu dans le jeu de chance où ils n’ont pratiquement aucune chance. Le jeu devient maladif. Les familles en souffrent et spécialement les femmes et les enfants. Il faut que cela cesse. J’encourage donc mes lecteurs à faire ce qu’ils peuvent pour aider cette noble cause et écrire à leur député fédéral pour qu’il appuie les démarches du Sénateur Lapointe.  Merci.

 

Claude Dupras