Baux de Provence et les catapultes

Accueil • Début
 

 

Les Baux de Provence

Le village des Baux de Provence est situé au coeur des Alpilles sur un plateau rocheux à 245m. Il domine des paysages exceptionnels sur Arles, la Camargue et les Alpilles et offre des panoramas à couper le souffle. Il fait partie du département des Bouches-du-Rhône. Cette immense et superbe forteresse de pierre est sans conteste un des must de la Provence !

Son histoire racontée dans Wikipedia fait état « des capacités défensives des Baux en font depuis toujours un site attrayant pour l'habitat humain. Des traces de vie ont été retrouvées et datées de l'an 6000 avant JC. La place fut utilisée par les Celtes comme un fort ou un oppidum autour du IIe siècle av. J.-C.

Au Moyen Âge, il devint la place forte d'un domaine féodal contrôlant 79 villes et villages des alentours. La forteresse fut construite du XIe au XIIIe siècle, sur une vaste étendue de sept hectares. Les princes de Baux contrôlèrent la Provence pendant de nombreuses années et y gagnèrent une forte réputation. Ils disaient descendre du roi mage Balthazar, ajoutant à leurs armoiries, une étoile d'argent à seize branches, pour rappeler celle qui, selon l'Évangile, guida les trois mages vers Bethléem ; et leur devise était « Au hasard, Balthazar ».

La forteresse a connu une histoire militaire mouvementée et fit l'objet de nombreux assauts. Le solide donjon qui domine encore aujourd'hui rappelle l'importance de ce château, objet de toutes les convoitises, lors de l'époque médiévale.

Au XIIe siècle les princes des Baux durent se soumettre à l'issue des guerres baussenques. Le grand château commença à être renommé pour sa cour fortement cultivée et chevaleresque. Le domaine s'éteint finalement au XVe siècle à la mort de la dernière princesse des Baux.

Les Baux, ainsi que la Provence, sont alors rattachés à la couronne de France sous la férule de la famille Manville. Le village devint un centre du protestantisme et tenta même une révolte contre la couronne ce qui amena, en 1632, le cardinal de Richelieu à ordonner que le château et ses murs soient rasés.

En 1642, la ville fut offerte à la famille Grimaldi en tant que marquisat. Le titre de marquis des Baux leur est d'ailleurs encore rattaché. Administrativement, la ville est entièrement française et le titre de marquis des Baux est traditionnellement donné à l'héritier du trône monégasque. L'actuel prince de Monaco, Albert II, porte parmi ses nombreux titres celui de marquis des Baux.

En 1822 de la bauxite est découverte dans le secteur par le géologue Pierre Berthier. Le minerai est alors intensément exploité jusqu'à épuisement à la fin du XXe siècle. »

Le village est classé et labellisé un des plus beaux villages de France, il a été restauré patiemment avec beaucoup de soin. Aujourd'hui, son patrimoine historique est exceptionnel avec un trésor de 22 pièces architecturales classées Monument Historique : église, château, hôtel de ville, hôpital, chapelles, maisons, portes...sans compter les objets mobiliers et la collection de tableaux.

C'est un des lieux touristiques les plus fréquentés de la région...(quelle que soit la saison, le visiteur n'est pas seul... Les Baux accueillent plus d'un million et demi de visiteurs par an!). Les 500 habitants du village doivent vraiment avoir l'impression d'habiter dans un musée !

Le village se visite (avec bonheur) exclusivement à pied, et on peut y admirer des maisons anciennes restaurées avec goût et talent, de belles façades Renaissance et quelques hôtels particuliers magnifiques qui accueillent pour la plupart galeries d'art et musées.

A l'entrée du site, on trouve le musée d'histoire des Baux qui explique toute la vie du village et son histoire au fil des siècles. Au hasard de la balade, on croise de nombreux ateliers d'artisans et boutiques de produits provençaux.

Les amateurs de gastronomie savent que Les Baux abrite plusieurs restaurants de réputation internationale... il leur sera certainement difficile d'y résister!!!

La Citadelle des Baux située à l'extrémité du village est incontournable. Le site s'étend sur 7 hectares et permet de découvrir les principaux vestiges du passé tumultueux des Baux de Provence : ruines du château médiéval, chapelle castrale, expositions de machines de siège, donjon, tour sarrasine, ...c'est une formidable histoire de la Provence racontée dans un vaste décor de pierre et de roche.

On y trouve des machines de guerre reconstituées : plusieurs trébuchets, une baliste et un bélier. Trois nouvelles catapultes capables d'effectuer des tirs les ont rejoints : le plus grand trébuchet de France (16 mètres de haut), une bricole et un couillard. Ces trois catapultes de guerre effectuent des démonstrations de tirs tous les jours avec de véritables projectiles.

A l'extérieur du village, il y a le spectacle permanent de la cathédrale d'images, véritable féerie audiovisuelle projetée sur 4.000 m. ca. de parois rocheuses en guise d'écrans géants...Impressionnant!

Les terres avoisinantes sont couvertes d'oliviers d'où on extrait la meilleure huile d'olive de France, renommée dans le monde entier.

* texte inspiré de Province Web
 

La collection de photos de Claude Dupras comprend 95 photos captées au château des Baux de Provence, en France.

Cliquer sur le lien "Baux de Provence et les catapultes" pour ouvrir l'album.

Voici quelques photos de la collection :