• du 18 juin au 24 juin

    Pèlerinage à St-Jacques-de-Compostelle 1999 (suite) Juin 18, vendredi. 23 km. Départ 6h. Le couple qui m’a si bien accueilli n’est pas encore levé. Je leur laisse un souvenir de Longueuil, une épingle et une photo de l’hôtel de ville de Longueuil. La marche démarre bien, il y a une brise agréable, mais à partir de […]

  • du 25 juin au 11 juillet

    Pèlerinage à St-Jacques-de-Compostelle 1999 (suite) Juin 25, Vendredi. L’idée de m’accompagner à Guernica a été abandonnée, le voiture n’est pas assez sûre pour effectuer le trajet. Je pense me rendre à St-Jean-de-Luz avec Maité et Anne-Marie. C’est jour de marché mardi prochain. De là de me rendrai à St-Sébastien à pied ou après consultation avec […]

  • du 12 juillet au 22 juillet

    Pèlerinage à St-Jacques-de-Compostelle 1999 (suite) Juillet 11, dimanche. Je me gausse un peu de ma bonne fortune du point de vue de ma condition physique. Messe à la cathédralede Léon (photo à gauche) à 13h. Sieste. 17h visite guidée de la ville organisée par l’équipe des hospitalières. Orage sans conséquence mais il en tombe en […]

  • du 23 juillet au départ

    Pèlerinage à St-Jacques-de-Compostelle 1999 (suite et fin) Juillet 23, vendredi. Estampilles, Colexio Lasalle san roque, Oficiana Peregninacion S.A.M.I. CaThedral Santiago. À 5h du matin sous la lampe de poche le panneau annonce Santiago 17km. Enfin la dernière étape qui devrait me mener au bout de la route vers 8h30. Un os sur la piste dans […]

  • du 22 mai au 31 mai

    Les personnages Durant sa longue marche, un pèlerin de Compostelle est suivi par sa famille qui souventes fois s’inquiète de sa santé. Ce fut particulièrement le cas pour Armand Vignau, à cause de ses 75 ans. Le pèlerin est donc en contact avec ses proches et plusieurs d’entre eux viennent le rencontrer sur son parcours […]

  • du 1er juin au 17 juin

    Pèlerinage à St-Jacques-de-Compostelle 1999 (suite) Juin 1er, mardi. Estampille: NOBLIS ET INSIGNIS ECCLESIA SANCTI MARTINI TURONENSIS. Courte étape 25 km et je suis à Tour. C’est ce que je me disais, mais le destin en a décidé autrement. Après 4h de marche, douleur violente au pied gauche. Arrive péniblement à un bistro où la dame […]