dimanche 16 juillet 2006   
Hizbollah, mouvement terroriste ?
Triste


 

Avec le déroulement de ce qui arrive au Liban, suite à la nouvelle invasion d’Israël, le président Bush ne cesse de traiter l’Hizbollah (parti de Dieu) de mouvement terroriste. Pourtant l’ONU ne le classe pas dans sa liste d’organisations terroristes mais réclame, par contre, son désarmement. Le Royaume-Uni, Israël et maintenant le Canada (Harper copie encore Bush) se rangent avec les USA. 

 

Pour les pays arabes, c’est un mouvement de résistance militaire créé en 1982, avec l’appui de la Syrie et de l’Iran, pour défendre les arabes libanais suite à l’invasion de leur pays par l’État hébreu. Il est chiite et reconnaît la primauté du guide religieux Iranien. 

 

Guérilla, attentats dans les pays étrangers, kamikazes, prises d’otages… l’Hizbollah utilise tous les moyens pour vaincre.  Il réussit et Israël est contraint de se retirer du sud du Liban en juin 2000. Après la guerre et à ce jour, il refuse la demande des Nations Unies de se désarmer, tout en prônant l’entente et le dialogue entre les chrétiens et les musulmans du Liban sans ingérence extérieure. Malgré que les principaux leaders musulmans et chrétiens estiment que l’armée libanaise ne pourrait répondre à la puissance militaire israélienne, le Hizbollah croit être capable de riposter aux « agressions » d’Israël contre le Liban et exige, entre autres, le retour des prisonniers libanais en Israël.

 

Depuis 2005, l’Hizbollah se prononce en faveur d’un « gouvernement d’unité nationale » et participe aux élections. Il gagne une vingtaine de députés (+/- 20%) et obtient la nomination de deux ministres au cabinet Libanais. Il y a quelques jours, suite aux agressions disproportionnées d’Israël sur le territoire palestinien de Gaza à cause de la prise d’otage d’un soldat israélien par le mouvement de résistance palestinien Hamas, l’Hizbollah kidnappe à son tour deux Israéliens pour faire pression sur l’État Hébreu. Celui-ci riposte fermement et entreprend le carnage au Liban dont nous sommes témoins depuis quelques jours.

 

Comme la Palestine n’a pas d’armée et que celle du Liban n’est pas de taille avec celle d’Israël, il me semble clair que l’Hizbollah est un authentique mouvement de résistance  arabe qui se voit obligé d’utiliser des méthodes terroristes afin de faire plier les Israéliens et les USA. Tout comme a fait Israël à ses débuts contre les Britanniques et les Arabes. Quel autre moyen les Palestiniens et les Arabes ont-ils pour faire valoir leurs droits ? Le Hizbollah a réussi une fois au Liban-sud, en est-il encore capable ?  

 

Claude Dupras