jeudi 1 juin 2006   
pour un "plan de la culture à Montréal"
Confiant


 

Les promoteurs des grandes activités culturelles de Montréal deviennent ténors pour dénoncer l’annulation de la construction d’une salle de spectacle pour le Cirque du Soleil suite à l’abandon du projet de relocalisation du Casino de Montréal. L’un deux, le président d’Astral Media Radio, va même jusqu’à dire que Montréal serait « trop tolérant envers les groupes minoritaires, trop ouvert aux consensus et aux respects des minorités de toutes sortes, victime du manque de courage des politiciens… ». Il oublie que la grosse part de sa cote d’écoute vient de ces groupes minoritaires. Comme argument con, c’en est tout un. J’espère que ceux qui veulent promouvoir le développement de grands projets culturels à Montréal, et j’en suis un, utiliseront des arguments qui tiennent compte de la réalité de Montréal et qui respectent sa population.

 

Au point de vue investissements culturels, Montréal n’a rien à envier à personne. En effet, le budget per capita pour la culture à Toronto est de 14,64 $, à Vancouver 17,71 $, à Chicago 21,95 $ et à Montréal 26,62 $. Le conseil de la ville de Toronto vient de décider d’égaler Montréal dans les 5 prochaines années. Ces chiffres démontrent bien que nos gouvernements font leur part et que les Montréalais ne sont pas les victimes des politiciens. 

 

Toronto est une ville dynamique comme Montréal et cherche à obtenir l’Expo 2015. De plus, elle vise à améliorer ses activités culturelles, ce qui est normal. Tout comme Montréal, elle reconnaît que la culture est un engin économique important. Malgré que Toronto ait le quartier des théâtres de Broadway, de grandes salles de concerts, des festivals originaux comme celui de l’art d’hiver et des raconteurs d’histoire urbaines, la journée de l’art à travers la ville, la « nuit blanche » qui offre 24 heures dédiées aux arts, etc..  elle a un grand chemin à faire avant de rejoindre Montréal quant à la qualité de ses activités culturelles. Pour ce faire, Toronto a mis sur pied un comité d’enquête pour déterminer « un plan de la culture ». Le comité a émis 63 recommandations et le conseil de ville à décidé de passer à l’action.

 

Je vois là une très bonne idée pour Montréal dans les circonstances actuelles. Que la ville mette sur pied un comité semblable à celui de la ville-reine avec mission d’étudier la situation culturelle à Montréal et de faire des recommandations pour son développement futur. Ce serait « le plan de culture de Montréal ». Je préfère cette approche à celle de promoteurs comme ceux de l’ex-projet de la relocalisation du casino qui ont cherché à nous faire avaler un projet culturel pour faire adopter leur projet. Le Casino est malsain pour notre population et les groupes minoritaires qui en souffrent le plus ont bien fait de se défendre. Je ne regrette aucunement d’avoir combattu ce projet et j’étais heureux le jour où le président du Cirque du Soleil a décidé de s’en retirer. Le projet par la suite est tombé à l’eau.

 

Claude Dupras

 

Ps. Pour ceux qui sont intéressés à lire le « plan de culture » de Toronto, voici le lien :

 http://www.toronto.ca/culture/brochures/2003_cultureplan.pdf