L'éducation sexuelle

Accueil • Début
 

mardi 2 août 2005

l'éducation sexuelle

Espiègle

 

Une dépêche du journal Le Devoir d’aujourd’hui rapporte que : "Les adolescents américains sont nettement traditionalistes, une majorité d'entre eux désapprouvant les relations sexuelles avant le mariage et faisant confiance à leurs parents et à l'Église, selon une enquête du magazine Time".

 

Cela m’a rappelé des souvenirs de mes années ’50. Je me demande si ces jeunes américains subissent le même sort que nous durant notre jeunesse alors que l’éducation sexuelle n’existait pas et qu’il était tabou de parler de ces choses à la maison.

 

Heureusement que les cours de préparation au mariage apprenaient à plusieurs d'entre-nous le secret de la vie, et les péchés qui nous guettaient, comme en fait foi le texte suivant d’un des cours que j'ai retrouvé dans mes papiers:  "L’empêchement de la famille tend à empêcher l’acte du mariage d’atteindre sa fin qui est la conception. L’empêchement de la famille se pratique de plusieurs manières : soit en employant des instruments chez l’homme ou chez la femme, pour que la semence ne circule pas; soit en enlevant à cette semence son pouvoir vital par des produits stérilisants ou autres; soit enfin en interrompant l’acte lui-même pour répandre la semence en dehors du vagin. Ces pratiques sont gravement immorales, donc absolument défendues. Elles s’opposent directement à Dieu et à sa volonté sur le mariage. En plus, elle développe un terrible égoïsme chez les époux et détruisent le bonheur conjugal. Elles atteignent la santé physique des époux et produisent un déséquilibre physiologique et plus encore psychologique, surtout chez les femmes."

 

Impensable ? Eh oui...!  C'est peut être la raison qui motive les jeunes américains....

 

Claude Dupras