La lucidité à la Lucien

Accueil • Début
 

lundi 24 octobre 2005

la lucidité à la Lucien

Inquiet


Le 19 octobre dernier, l’ex PM du Québec, Lucien Bouchard, présentait aux Québécois un manifeste intitulé « Pour un Québec Lucide », contresigné par onze autres personnes. Ce document expose leurs inquiétudes pour le Québec et « les écueils qui menacent son avenir ».  Ils proposent des solutions drastiques pour fait face au « contexte nouveau » qui défi les Québécois et au « refus de changement » que ceux-ci démontrent normalement.

 

Lorsque j’entends Bouchard parler de « lucidité », cela sonne faux à mes oreilles. Je me rappelle son temps à la tête du gouvernement alors qu’il a démontré souvent trop peu de « lucidité ». Lorsqu’il a mis à la porte des milliers d’infirmières de carrière qui oeuvraient dans nos hôpitaux pour des question de budget, geste qui a affecté les soins aux malades, les services opératoires, et autres… et a finalement désorganisé notre système de santé, il n’a pas montré beaucoup de « lucidité ». Lorsque, jour après jour, il défendait à l’assemblée nationale son ministre de la Santé et affirmait que c’était « le meilleur ministre de la Santé que le Québec ait connu », alors que ce fut un des pires si l’on en juge par les résultats, il n’a pas montré de « lucidité ». Lorsqu’il a imposé la fusion des municipalités nonobstant les référendums dans ces municipalités visées qui ont donné plus de 90% d’opposition, alors que l'on connaît la suite: défusions, dépenses inutiles de millions de dollars, confusion, etc...; il a manqué de « lucidité! Dans chaque cas, il y avait d’autres solutions mais Bouchard ne voyait que les siennes et comme il aimait gouverner, il les imposait.

 

Aujourd’hui, il me semble que le manque de lucidité de Bouchard dans le passé enlève beaucoup de crédibilité au document. C’est malheureux, car, à mon avis, le manifeste résume bien la situation actuelle et propose plusieurs solutions réalistes. Par contre, c’est l’opinion de gens de centre-droite. Afin que nous, les Québécois, puissions bien juger des mérites de ces propositions ou de d’autres, j’aimerais bien qu’un groupe semblable de gens de centre-gauche préparent aussi un manifeste pour donner leurs solutions aux problèmes périlleux qui s’annoncent à l’horizon. Ainsi nous serions à même de mieux juger et de prendre position intelligemment.

 

Au moins, le manifeste de Bouchard et compagnie aura eu le mérite de lancer le débat qui s’avérera crucial pour l’avenir de nos enfants et de nos petits-enfants.

 

Claude Dupras