La belle Provence

Accueil • le Gard provençal • le Vaucluse • les Bouches du Rhône • le Var • les Alpes-de-Haute-Provence • la Drôme provençale • les marchés de Provence • les maisons à louer • vos commentaires / your comments
 

 

 

 

La belle Provence

Le coeur de la Provence bat dans les collines qui relient la Méditerranée du sud de la France aux montagnes des Alpes.

Son soleil et ses coteaux de vignobles, de cultures et de paysages colorés ont charmé Cézanne (Aix en Provence), Van Gogh (Arles, St-Rémy de Provence), Chagall ou Giono... C'est ici que poussent les lavandes et que chantent les cigales.

On l'appelle le Midi, qui signifiait le Sud dans l'ancien français. Son climat méditerranéen, son ciel bleu et sa lumière sont exceptionnels.  Les vignes sont là, posées à perte de vue.

Chaque semaine les marchés débordent de couleurs et de parfums et de produits locaux. Les vieux villages sont pleins de charme avec leurs maisons en pierre, leurs volets de couleurs et leur place du village où tout le monde se croise et se dit bonjour en allant chercher son pain.

Les terrasses de café ombragées sous les platanes, le pastis et les olives, le vin rouge et le rosé frais, la pétanque, ... c'est la vie des villages au quotidien et autant de signes qui prouvent que la douceur de vivre est bien au rendez-vous. C'est sans conteste une des marques de fabrique du sud de la France, de la Provence.

En Provence, les gens du Midi ont l'accent qui chante. Ils sont bon vivants et aiment se taquiner autour d'une table gourmande et généreuse. C'est la Provence pittoresque de Pagnol, Raimu et Fernandel.

Note: Sur la carte de Provence, cliquer sur un département pour l'ouvrir. On the map of Provence, click on a department to open.

. La culture provençale

La Provence fait partie de l'ensemble des pays d'oc (du sud de la France), au sein desquels elle présente une nette spécificité. La culture provençale est profondément latine méditerranéenne. Elle se manifeste notamment par :

Un mode particulier de relations aux personnes, aux choses et aux faits, marqué par une sociabilité ouverte, qui se vit à l'extérieur et protège une intimité secrète, qui rapproche les pays d'oc de l'Italie et de l'Espagne.

. Des habitudes alimentaires différentes du reste de la France non méditerranéenne, remarquées pour leurs parfums et pour leurs qualités (huile d'olive, herbes, ail, tomates, légumes charnus, viandes mijotées et poissons frais...)..

. Des traditions vivantes et toujours réactualisées, comme les jeux (boules, joutes nautiques), la chasse, les chants et danses accompagnés par les instruments locaux (galoubet-sorte de fifre-et tambourin) lors des fêtes de villages et de quartiers.

. La langue d'oc, qui prend en Provence la forme du provençal et qui marque tant le français parlé en Provence (accent du Midi, mots locaux, façons de dire très imagées, etc.). Cette langue, écrite depuis le moyen-âge, couronnée par le Prix Nobel de littérature de Frédéric Mistral en 1904, qui vivait à Maillane en Provence, a connu un certain recul dans la pratique orale quotidienne au cours du XXe siècle. Le pouvoir central français a en effet tenté de l'en exclure définitivement. Mais beaucoup de Provençaux ont conservé leur langue, point central de leur identité culturelle : on estime à 500,000 ceux qui la parlent et un million de plus ceux qui la comprennent seulement. La langue fait aujourd'hui un retour remarqué dans la vie publique (signalisation routière, médias, reconnaissance sociale, etc.).

. Une identité culturelle particulière fortement ressentie par les Provençaux, notamment face au pouvoir central parisien et à l'installation massive de Français venus d'ailleurs dans leur région (près de 50 % de la population actuelle est installée depuis moins de 35 ans).

. La langue provençale peut être découverte dans le petit lexique Français/Provençal de Provence Web !

. L'Hymne du midi: la Coupo Santo

Cette coupe a été offerte aux félibres provençaux par les félibres catalans en témoignage d'amitié.

En argent ciselé, elle est l'oeuvre du statuaire Fulconis. Au cous d'un banquet solennel en Avignon, en août 1867, les Catalans l'offrirent aux Provençaux.

On l'emplit de Châteauneuf-du-Pape et Frédéric Mistral la consacra pas ses fameuses strophes, puis Balaguer prononça un émouvant discours. Mistral utilisa pour la musique un Noël de Saboly "Guillaume, Tôni Pêire", dont le tempo, à l'origine vif et alerte, devint alors majestueux et solennel. Véritable hymne du midi, la Coupo Santo est traditionnellement chantée à la fin de toutes le réunions, le dernier couplet debout. 

coupo santo
 


Coupo Santo


Prouvençau, veici la Coupo
Que nous vèn di Catalan ;
A-de-rèng beguen en troupo
Lou vin pur de noste plant.

Coupo Santo
E versanto
Vuejo à plen bord
Vuejo abord
Lis estrambord
E l'enavans di fort !


D'un vièi pople fièr e libre
Sian bessai la finicioun ;
E, se toumbon li Felibre
Toumbara nosto nacioun.

D'uno raço que regreio
Sian bessai li proumié gréu ;
Sian bessai de la patrìo
Li cepoun emai li priéu.

Vuejo-nous lis esperanço
E li raive dóu jouvènt,
Dóu passat la remembranço
E la fe dins l'an que vèn.

Vuejo-nous la couneissènço
Dóu Verai emai dóu Bèu,
E lis àuti jouïssènço
Que se trufon dóu toumbèu.

Vuejo-nous la Pouësio
Pèr canta tout ço que viéu,
Car es elo l'ambrousìo
Que tremudo l'ome en diéu.

Pèr la glòri dóu terraire
Vautre enfin que sias counsènt
Catalan, de liuen, o fraire,
Coumunien tóutis ensèn !


Coupe Sainte


Provençaux, voici la coupe
Qui nous vient des Catalans
Tour à tour buvons ensemble
Le vin pur de notre cru.

Coupe sainte
Et débordante
Verse à pleins bords
verse à flots
Les enthousiasmes
Et l'énergie des forts !


D'un ancien peuple fier et libre
Nous sommes peut-être la fin ;
Et, si les Félibres tombent
Tombera notre nation.

D'une race qui regerme
Peut-être somme nous les premiers jets ;
De la patrie, peut-être, nous sommes
Les piliers et les chefs.

Verse nous les espérances
et les rêves de la jeunesse,
Le souvenir du passé
Et la foi dans l'an qui vient.

Verse nous la connaissance
Du Vrai comme du Beau,
Et les hautes jouissances
Qui se rient de la tombe.

Verse nous la Poésie
Pour chanter tout ce qui vit,
Car c'est elle l'ambroisie
Qui transforme l'homme en Dieu.

Pour la gloire du pays
Vous enfin nos complices
catalans, de loin, ô frères,
Tous ensemble, communions !

« Quant à la gloire, au sens triomphal du mot, quel poète de notre temps l'a-t-il connue comme le poète de Maillane ? Hugo, sans doute, et lui seul. Pour quel jeune homme un aîné glorieux comme l'était alors Lamartine écrivit-il "le parfum de ton livre ne s'évaporera en mille ans" ?

Qui fut à la fois un héros pour les lettres de la terre entière et pour les foules qui vivaient à côté de lui ?

Qui devant ces foules rassemblées, vit s'élever sa statue sur une des plus belles places d'une des plus belles villes du monde ?

Qui enfin plus de cinquante ans après sa mort, ramène chaque année pour ses deux anniversaires, d'autres foules vers son tombeau ? »

André Shamson, de l'Académie Française

. Le tourisme

Je vous propose de mieux la connaître et de l'apprécier en attirant brièvement votre attention sur les départements français qui la composent: le Gard provençal, le Vaucluse, les Bouches du Rhône, le Var, les Alpes-de-Haute-Provence, et la Drôme provençale. Je traite de leur histoire, leur population, leur culture respective, leur géographie, leur climat, leurs massifs montagneux, leurs gorges géologiques, leurs rivières, leur littoral méditerranéen, leur économie, leurs communes, leurs monuments, leur architecture, leurs vins, leurs artisans, leurs produits, leurs attraits touristiques, etc. Je souligne, pour chaque département, des liens internet pertinents pour trouver des informations complémentaires et additionnelles afin de bien la visiter et de la voir. Ci-après, voici d'autres liens utiles:

Le guide touristique de la Provence, de Provence Web sur internet, comprend plus 700 villages décrits, 7,000 pages où on  trouve tous les renseignements sur les communes, villages ou villes de Provence pour les directions, les descriptions, les cartes, les distances, les choses à visiter et à voir, les loisirs, l'artisanat, les produits, les animations, les fêtes, l'hébergement et les villages voisins.

L'aéroport Marseille-Provence donne toutes les informations sur les terminaux, international, local, MP2, les vols, les horaires, les destinations, les parkings, les low-costs et les services de l'aéroport de Marseille.

Le site Provence propose des photos, des balades, des reportages, du sport, des thèmes, la météo, les animaux, et autres activités en Provence.  

Le journal La Provence rapporte quotidiennement l'actualité de la Provence.

. Les marchés

. Les maisons à louer

        Bienvenue en Provence.

 

Claude Dupras

 * Dans ce site, une partie des informations sont de Wikipedia et Provence Web. 

 

      suite... la belle Provence, le Gard provençal