Le calcul mental

Accueil • Début
 

 

 

 

Le calcul mental  

Le frère Grégoire sait comment s’y prendre pour capter l’imagination des élèves et les intéresser aux matières enseignées. Il invite des confrères à venir durant la journée donner une partie des cours. Le frère Bérard arrive donc en classe. C’est un homme âgé, la calotte bien rivée sur la tête, le dos courbé, sa petite bedaine se dessinant sous sa soutane noire et son petit rabat retroussé (que les élèves appèlent une bavette). Il traîne sous le bras un paquet de feuilles de papier sur lesquelles sont imprimés des chiffres sur 5 colonnes comportant de 5 à 15 rangs (plus l’année progresse plus il y a de rangs). À la main, un verre d’eau et un gros « cadran » (un réveil) nickelé. C’est l’exercice quotidien de calcul mental. Il remet une feuille à chaque élève. Le « cadran » sur petites pattes, muni sur le dessus d’une cloche en demi-sphère, est posé sur le pupitre du professeur, face aux élèves. Le verre d’eau se trouve à côté du cadran et c’est le prix du gagnant dont le nom sera pigé au hasard entre les élèves qui auront terminé à temps et sans faute. Le frère Bérard affirme qu’il s’agit d’eau de Floride et que celle-ci a des vertus exceptionnelles pour la mémoire. Le frère remonte son « cadran » et l’actionne. Il n’accorde qu’un temps relativement court pour terminer l’addition et inscrire le total sur la feuille. Le tic tac qui résonne aux quatre coins de la classe comme un tambour ajoute à la nervosité des élèves.

Au début de l’année, il est presqu’impossible de réussir à cause des contraintes imposées par le frère Bérard. Mais petit à petit, les élèves comptent de mieux en mieux, même si les contraintes augmentent. A la fin de l’année, ils réussissent une grande addition en quelques secondes. Claude gagne à l’occasion. Comme les autres, il est tout fier de prendre le verre d’eau de Floride. Il le boit devant ses copains avec un grand sourire de satisfaction et le bonheur de savoir que cet élixir aura des effets positifs sur sa mémoire. Tout au long de sa vie et surtout de sa carrière d’ingénieur, Claude profitera de sa rapidité en calcul mental acquise grâce à ce frère aux méthodes originales. Quant à cette fameuse eau de Floride, il apprendra en fin d’année qu’elle vient directement du robinet d’eau froide de la chambre du frère Bérard !

 

table des matières                                                                                          en haut  suite...