Le Kentucky Derby

Accueil • Début
 

 

 

 

Le Kentucky Derby

Le Kentucky derby est une course hippique se déroulant au mois de mai sur l'hippodrome de Churchill Downs, à Louisville. Elle se court sur la distance de 2000 mètres sur une piste en sable

Le Kentucky derby est réservé aux chevaux de 3 ans et est la première étape du « Triple Crown » avant les Belmont Stakes et les Preakness Stakes. Les trois derniers chevaux à remporter la Triple Couronne furent Secretariat en 1973, Seattle Slew en 1977 et Affirmed en 1978. À partir de 1932, la course du Kentucky Derby fut toujours placée au calendrier le premier samedi du mois de mai pour permettre une meilleure programmation entre les 3 courses.

Le 2 mai 2015, devant plus de 170 000 spectateurs au Churchill Downs, c’est l’extraordinaire poulain de trois ans American Pharaoh (photo) qui l’emporte par une longueur. C’était sa cinquième victoire en six départs cette année. La bourse de 2 000 000$ pour la course a été répartie parmi les cinq premiers. Le 16 mai, devant 132 000 personnes au Pimlico Race Course, il remporte le Preakness, la deuxième course de la Triple Couronne. La dernière est au Belmont Stakes de New York et sera couru en début juin.

C’est en 1872, que l’américain Lewis Clark eut l’occasion de voir l’Epsom Derby d’Angleterre et le Grand Prix de Paris. En rentrant au Kentucky, Clark fonda un club de jockey à Louisville. Il leva des fonds pour construire un hippodrome à proximité de la ville. L’installation fut nommée Churchill Downs en référence à John et Henry Churchill qui avaient offert le terrain. Le nom ne fut pourtant officiellement reconnu qu’en 1937. La course du Kentucky Derby faisait 2,4 km de long comme la piste d’Epson et de Paris. La distance fut ramenée à 2 km en 1896. C’est le 17 mai 1875, devant un public d’environ 10 000 personnes, que s’affrontèrent plusieurs chevaux de 15 ans d’âge lors du premier Derby. Le cheval Aristides gagna.

Le 3 mai 1952, la première couverture télévisée nationale de l’évènement fut lancée. En 1968 le cheval Dancer's Image devint le premier cheval à perdre son titre de vainqueur. Il fut en effet déclassé après une analyse d’urine prouvant l’utilisation de phénylbutazone. Ce médicament analgésique ne fut autorisé que quelques années plus tard.

Le temps le plus rapide pour parcourir la distance date de 1973 avec un temps de 1 minute 59 secondes et 40 centièmes pour le renommé Secretariat

 

 

   

Bien que l'épreuve leur soit ouverte, très peu de pouliches tentent l'aventure dans cette course (39 dans toute l'histoire), préférant son équivalent strictement féminin, les Kentucky Oaks, qui est couru la veille du Kentucky derby. Regret (1915), Genuine Risk (1980) et Winning Colors (1988) sont les trois seules juments à avoir réussi l'exploit de vaincre dans le Derby.

En sus de la course, de nombreuses traditions jouent un rôle important dans l’atmosphère du Derby. Le « Mint Julep », une boisson glacée, mélange de bourbon, de menthe et de sirop sucré est la boisson traditionnelle de la course. Le plat le plus populaire se nomme quant à lui « Burgoo ». Il est composé de bœuf, de poulet, de porc et de crudités.

La zone comprise à l’intérieur du circuit offre des prix abordables pour regarder la course mais peu de chance pour la voir correctement. Par contre, le Millionaire's Row, un gradin très bien placé avec sièges confortables, vis-à-vis la ligne d’arrivée, attire les plus riches des spectateurs. De nombreuses femmes se munissent ce jour de chapeaux raffinés de grande taille.

Avant la course, la choeur de l’université de Louisville interprète la chanson de Stephen Foster « My Old Kentucky Home ».

Le Derby est fréquemment nommé « La Course pour les Roses » car un bouquet composé de 554 roses rouges est offert chaque année au vainqueur de la course. Cette tradition provient du socialiste New-Yorkais E. Berry Wall qui offrit en 1883 des roses aux femmes venues regarder

Le musée du Kentucky Derby est dédié aux chevaux de course « thoroughbred ». Il est situé près de l’entrée principale de Churchill Downs et est réparti sur deux niveaux de planchers. Il comprend un théâtre à 360 degrés montrant un vidéo HD intitulé « the greatest race ».  Les articles d’exposition et le film apprenent aux visiteurs tout ce qui est fait pour l’élevage, l’entrainement des jeunes poulains et pouliches et le chemin qu’ils doivent suivre pour se rendre au cercle des gagnants du Kentucky Derby ou du Kentucky Oaks. On peut y voir tous les derbys depuis 1918 à ce jour.

Aussi, on retrouve les histoires mises-en-relief des entraineurs, des jockeys, des propriétaires de chevaux et l’importance des jockeys et entraineurs afro-américains dans l’industrie des thoroughbreds. De plus, il est possible de visiter les écuries de Churchill Downs, les aires intérieures, les quartiers des jockeys, le « millionnaire’s row » et la galerie de la presse. Sans oublier le magasin où les dames peuvent se procurer, entre autres, de grands chapeaux similaires à ceux que portent celles qui assistent au Kentucky Derby.

 

Suite: Les Louisville Sluggers