Le "nerd"

Accueil • Début
 

mardi 13 décembre 2005

le "nerd"

Coquin

 

Le maire Tremblay fait marche arrière. Devant la révolte populaire, il vient d’annoncer qu’il annule le budget présenté pour approbation en décembre et en présentera un nouveau en janvier. C’est une première, car le budget de la ville doit être approuvé avant la fin de l’année.

 

Tremblay a donné comme excuse qu'il doit revoir le budget à cause de décrets récents du gouvernement du Québec en rapport avec l’agglomération montréalaise. Or, la ministre des Affaires municipales a estimé à 10$ millions le coût de ces décrets.C'est une somme minime par rapport au total du budget et on ne brasse pas la cage, comme fait le maire, pour un tel montant. L’augmentation des taxes qu’il voulait imposer se totalisait à 40$ millions. C’est donc 50$ millions que Tremblay tranchera dans les dépenses de la ville pour faire oublier son faux pas d’avoir manqué à ses promesses électorales. C’est possible et c’est que je suggérais dans mon blog précédent.

 

Tremblay a fait son élection sur le surf des championnats aquatiques qui ont été bien réussis malgré un déficit important. Peut être voulait-il, sans le dire, payer, entre autres, ce déficit avec son augmentation de taxes. Avant le succès de ces championnats, plusieurs observateurs traitaient le maire de nerd, un terme utilisé aux USA et qui veut dire, selon le dictionnaire anglais, clumsy, foolish, feeble. Avaient-ils tort ?

 

Claude Dupras