Canada

Pour voir les tableaux, cliquez sur l’image ou sur le nom du peintre

Le peintre canadien académique et impressionniste Paul Peel naît le 7 novembre 1860 à London, Ontario. Il est l'un des premiers artistes canadiens à bénéficier d'une reconnaissance internationale de son vivant. Il reçoit de son père John Robert Peel, professeur de dessin et marbrier, sa première formation artistique et étudie ensuite avec William Lees Judson à la Pennsylvania Academy of Fine Arts sous la direction de Thomas Eakins. Plus tard, il s'installe à Paris où il est l'élève de Jean-Léon Gérôme à l'École des beaux-arts de Paris et de Jean-Joseph Benjamin-Constant, Henri Doucet et Jules Lefebvre à l'Académie Julian. Il séjourne un temps à Pont-Aven. Peel voyage beaucoup au Canada et en Europe, exposant en tant que membre de la Ontario Society of Artists et de l'Académie royale des arts du Canada. Il expose aussi à des salons internationaux comme le Salon de peinture et de sculpture à Paris, où il remporte une médaille de bronze en 1890 pour sa peinture Après le bain. Il est connu pour ses nus sentimentaux et ses images d'enfants, parmi lesquels des portraits de son fils Robert André et de sa fille Émilie Margueritte. Il est l'un des premiers peintres canadiens à aborder le nu. Suivant l'exemple de Gérôme, il élabore certains de ses tableaux à partir de photographies soigneusement composées. Ses dernières œuvres sont plus lumineuses et manifestent l'influence de l'impressionnisme. À la suite d'une infection pulmonaire, il meurt dans son sommeil à l'âge de 32 ans, le 3 octobre 1892 à Paris.