Québec

Pour voir les tableaux, cliquez sur l’image.

Le peintre québécois Gabriel Landry naît en 1950 au village de Natashquan, situé dans golfe du Saint-Laurent. La mer à perte de vue fait partie du paysage qui s’offre à ses yeux. Inspiré par une nature sauvage et des horizons lointains, il développe le goût et l’espoir de vivre dans un univers où les plus beaux rêves me sont permis.

Lieu de rendez-vous de la musique, du conte, de la parole et de la culture, Natashquan est aussi le village natal de Gilles Vigneault, poète et chansonnier de renommée internationale.

Landry commence à peindre à l’âge de 12 ans. À 16 ans, il participe à un concours de peinture régional à Québec et remporte le premier prix. Durant son adolescence il découvre Picasso et le cubisme. Dès lors, il s’initie à cette nouvelle forme d’art qui lui permet de voir la réalité autrement que l’œil peut la voir. Celle-ci se caractérise par la mise en symbole de la pensée et des valeurs humaines qu’il qualifie de symbolisme-cloisonniste.

Après trois ans d’études en art publicitaire (de 1969 à 1972), il sort gagnant du concours pour l’affiche officielle du Carnaval de Québec, événement d’envergure internationale. S’en suivent au fil du temps plusieurs autres reconnaissances à l’international et de nombreuses expositions. Un livre porte sur 22 de ses œuvres dont 6 d’entre-elles font la une pour le lancement d’un magazine. Un film inspiré de sa vie et de son œuvre est en voie d’être terminé.