Québec

Pour voir les tableaux, cliquez sur l’image.

Le peintre et caricaturiste politique canadien Normand Hudon naît le 5 juin 1929 à Montréal au Québec. Il étudie à l'École des beaux-arts de Montréal puis à l'Académie de Montmartre à Paris, auprès du peintre Fernand Léger, où Il rencontre Pablo Picasso.

Ses œuvres sont quelques fois exposées à partir de 1947 au "Salon du Printemps" du Musée des beaux-arts de Montréal et ensuite plus fréquemment ailleurs au Québec, au Canada et à l’étranger.

De 1948 à 1958, il est caricaturiste-pigiste pour plusieurs journaux Montréalais, dont Le Photo Journal, Le Petit Journal et La Patrie. Normand Hudon joue au petit écran dès la naissance de la Télévision de Radio-Canada en 1952 tout en participant dans des cabarets montréalais avec un spectacle de dessins. À cette époque, il en réalise chaque jour deux ou trois. Il se produit particulièrement au Cabaret Saint-Germain-des-Prés de Montréal.

À la télé, il anime, entre autres, l'émission Au p'tit café (1956-1961) avec Dominique Michel et Pierre Thériault. Avec eux et le comique Jacques Normand, il devient une immense vedette du Québec.

De 1958 à 1961, il travaille à temps plein pour le journal Le Devoir, où ses caricatures satiriques du PM Québécois Maurice Duplessis, qu'il représente toujours accompagné d'un vautour, sont vitrioliques. En 1961, il passe au service du quotidien montréalais La Presse jusqu'en 1965. Il est aussi un des caricaturistes attitrés de l'émission télé la plus écoutée des années 1960, "Les Couche-tard".

Vers la fin des années 1970, Normand Hudon concentre tout son temps à la peinture. Ses tableaux à l’huile deviennent une part essentielle de l’art figuratif contemporain au Québec.

L’humour irrévérencieux de Normand Hudon influence toujours ses œuvres qui trouvent souvent leurs origines dans les quartiers et personnages familiers de Montréal et d'ailleurs au Québec. Son œuvre massive se retrouve aujourd’hui dans les collections les plus importantes au pays et sa popularité ne se dément pas, même 20 ans après sa mort, le 8 janvier 1997 à Montréal.