Québec

Pour voir les tableaux, cliquez sur l’image.

Sarah Robertson était du groupe de peintres montréalais "Beaver Hall" qui s’était consciemment allié au "Groupe des sept". C'est A.Y. Jackson, originaire de Montréal, qui assurait le lien pour les soutenir et les encourager. Le Beaver Hall comprenait 19 membres, dont huit femmes.

Montréal s’enorgueillait alors de plusieurs excellents peintres paysagistes, dont Anne Savage et Sarah Robertson. Cette dernière a étudié et travaillé à Montréal. Ses dessins de l'environnement rural et urbain viennent de ces endroits, de l'île d'Orléans et des campagnes du Vermont.

Elle étudia à l'"Art Association of Montreal" sous Brymner, Maurice Cullen, and Randolph Hewton.

Ses tableaux furent inclus dans l'exposition d'Art Canadien en 1924 and 1925 à Wembley, Angleterre. De plus, elle fut invité à contribuer aux expositions du "Groupe des sept" en 1928, 1930, 1931. Son jugement critique était admiré.

Le Musée National des Arts du Canada organisa une exposition en mémoire de Sarah Robertson en 1951.