Québec

Pour voir les tableaux, cliquez sur l’image.

Adrien Hébert est le fils de Cordelia Roy et de Philippe Hébert, sculpteur prolifique, auteur du "Maisonneuve" de la Place d’Armes à Montréal.

De 1902 à 1911, il étudie au Monument national auprès d'Edmond Dyonnet et autres. Ensuite il étudie avec William Brymner à la "Art Association of Montreal". À 21 ans, il est à Paris avec son père et s'inscrit à l'École des beaux-arts. Sa carrière y prend un tournant décisif et son art s’en trouve transfiguré. Converti à la modernité, il se tourne vers le paysage urbain.

Montréal devient son lieu d’élection. Il entreprend de célébrer la ville. Adrien Hébert peint les scènes du port de Montréal, la masse imposante des silos à grain, l’appareil des installations portuaires, le rituel des bateaux-remorques qui s’affairent autour du paquebot. Il représente aussi la foule qui s’affaire près des grands magasins ou sur les pentes neigeuses des parcs de la ville.

Sa formation académique est solide et Il travaille en artisan qui connaît son métier. Il sait dessiner; il peut exprimer beaucoup sur une feuille de papier avec du fusain. Il possède à fond l’art de la composition, des masses cubiques et de la perspective. Il comprend que la peinture, comme la littérature, c’est aussi ce qui n’est pas dit, ce qui se laisse deviner. Pour lui, la lumière fait le tableau.

Il enseigne au Conseil des Arts et Manufactures et donne des cours de dessin à la Commission Scolaire de Montréal de 1917 à 1954

Adrien Hébert expose pour la première fois au Salon du printemps de la "Art Association of Montreal" en 1909. De 1910 à 1960, ses tableaux sont exposés lors des expositions annuelles de l'Académie royale des arts du Canada. En 1916, il présente une exposition à la bibliothèque Saint-Sulpice de Montréal avec son frère, le sculpteur Henri Hébert.

En 1931, Adrien Hébert expose une vingtaine de toiles à Paris. Cette année-là, la ville de Montréal lui commande, pour la décoration du chalet du Mont-Royal, un grand tableau historique représentant l'arrivée de Jacques Cartier à Hochelaga en 1535 pour lequel il sera payé $400.

En 1932, il devient associé de l'académie Royale des Arts du Canada. En 1941, il est élu membre de l'Académie royale des arts du Canada.

Henri Hébert est décédé à Montréal à l'âge de 77 ans. Un mois après le décès de l'artiste, le maire Jean Drapeau offrait un de ses tableaux du port de Montréal au général Charles De Gaulle, à l'occasion de la visite de ce dernier à l'Expo 67.