Québec

Pour voir les tableaux, cliquez sur l’image.

M. Horatio Walker nait à Listowel, en Ontario, le 11 mai 1858 et décède à sa villa de l’île d’Orléans a 80 ans, où il vécut 25 ans. Il commençe par étudier la peinture sous la direction de M. J.-A. Fraser, de Toronto, puis il se rend à New York. Toutefois, c’est par ses propres efforts, surtout en autodidacte, qu’il perfectionne son talent de peintre.
M. Walker est admis à la « National Academy » en 1891 et en 1918, il est élu membre de la Société Royale du Canada. Il obtient une médaille d’or à l’Exposition Universelle de St-Louis, en 1904; et une autre à l’Exposition du Pacifique.
Horatio a un souci extrême de la préparation à donner à l’exécution d’une toile. Pendant des semaines et des mois, il revenait au même endroit, à la même heure, et étudiait la lumière qui se diffusait sur le paysage qu’il voulait peindre. Il absorbait le paysage, faisait la synthèse de ses sentiments et les communiquait à sa peinture.
« Etudier l’oeuvre abondante, vivante, variée, de M. Walker, c’est étudier les moeurs, les choses et les gens de chez nous ».
Les tableaux de M. Walker sont des documents d’histoire paysanne. Le musée de Québec possède quelques-uns de ces tableaux. Il y en a deux à la Galerie d’Art de Montréal. On en trouve chez des particuliers. Mais, il faut bien l’avouer, c’est en dehors de la province de Québec et surtout aux États-Unis, que se trouve l’œuvre de M. Walker.