Québec

Pour voir les tableaux, cliquez sur l’image.

Jean Paul Lemieux, né à Québec le 18/11/1904 et mort dans la même ville le 07/12/1990, est un peintre québécois.

Il étudie avec de Foy Suzor-Coté et à l'École des beaux-arts de Montréal. Suite à la visite de grands musées aux USA, il s'inscrit de nouveau aux Beaux-Arts et fréquente l'atelier du peintre Holgate. Puis, il enseigne et prend de plus en plus goût à la peinture moderne.

En 1937, il est de retour à Québec comme professeur aux Beaux-Arts. Ses œuvres sont de plus en plus recherchées. Durant les années soixante, Lemieux reçoit plusieurs honneurs et commandes, dont un portrait, qui sera controversé, de la reine Elizabeth II.

L'œuvre de Lemieux s'étend sur 3 trois périodes : la « primitive », la « classique » (la plus connue) et la « tardive » qui sera marquée par l'angoisse et la peur face à la menace nucléaire.

D'abord influencé par le Groupe des Sept, il s'affranchit de ce genre et peint des paysages de plus en plus épurés, souvent ramenés à quelques éléments visuels, qui traduisent un sentiment de solitude et d'isolement. C'est presque un courant expressionniste abstrait. Son assemblage de lignes et de plans évoque l'atmosphère du sujet, tel l'univers cloîtré des Ursulines dans son tableau du même nom.

Lemieux cherche ainsi un pouvoir d'évocation maximum en recourant à un minimum de formes et de couleurs.
Telle sera la marque de la partie la plus caractéristique de son œuvre.

Peintre canadien d'importance, il est peu connu hors de l'Amérique du Nord.