Inde

Pour voir les tableaux, cliquez sur l’image.

  • Inde »
  • Singh, Rameswar

Le peintre indien Rameshwar Singh naît en 1949, dans l’État du Rajahstan quand les anciens États princiers se sont fondus pour la création de l'Inde. Avec ses 69 millions d’individus composés des Rajputs, des Naths, des Jats, des Bhils, des Ahirs, des Gujars et des Meenas, les premiers faits historiques au Rajasthan datent d'il y a plus de 5000 ans.

Obtenant sa maîtrise en dessin et peinture de l'Université d'Udaipur en 1982, Rameshwar a une fascination pour l'antiquité. Le sujet peut être démodé, mais le traitement est nouveau. À travers ses peintures, il rend hommage à la tradition culturelle qui, croit-il, ne peut jamais être dépassée. Un juste équilibre du passé avec le présent est son identité.

Sa principale source d'inspiration est les écritures anciennes, l'architecture et, évidemment, son propre état du nord-ouest, le Rajasthan, riche en traditions artistiques. L'ancienne calligraphie, les scripts et l'architecture saisissent aussi son esprit. Ceux-ci apparaissent fréquemment dans son travail. Des artefacts, tels, vaisseaux, instruments de musique, jeux, jouets et gravures qui parlent de cette riche tradition ont un effet palpitant sur lui.

Rameshwar peint pour en tirer le plaisir esthétique. Son travail n'est ni une déclaration sur quoi que ce soit, ni une lutte contre des notions ou des traditions. Il est un peintre viril. Il utilise les écritures comme l'arabe, le persan et même l'anglais. Il rejette les symboles pour le diable. Dans ses peintures avec un thème mythologique, il dépeint différentes formes de Lord Ganesha, Lord Krishna, la déesse Durga et le dieu Soleil. Pas de sensation de surpeuplement ou de congestion. Ses compositions suggère l'interdépendance de chacun sur tout, de vivre et de laisser vivre.