Inde

Pour voir les tableaux, cliquez sur l’image.

Un thangka, littéralement « chose que l'on déroule », est une peinture, un dessin, ou un tissu sur toile originaire d'Inde et caractéristique de la culture bouddhiste tibétaine. On en trouve de toutes les tailles, depuis les thangkas portatifs que l'on peut enrouler et dérouler au moyen de deux baguettes passées dans des ourlets, jusqu'aux thangkas monumentaux destinés à être déroulés sur une aire à flanc de colline ou sur un mur à thangka et qui peuvent atteindre plusieurs dizaines de mètres de hauteur.

Les plus anciens thangkas connus proviennent de quelques sites en Inde, dont les grottes d'Ajantâ (2e siècle à 5e siècle), au centre de l'Inde, puis du Nord-Ouest de la Chine, comme les grottes de Mogao (à Dunhuang, province du Gansu), sur la route de la soie. Il s'agit, dans ce second cas, de peintures murales.

La confection de thangkas fait partie des arts Regong, lesquels regroupent les arts concernant le bouddhisme tibétain (peinture, sculpture, broderie, architecture, gravure). Les arts Regong ont été inscrits en 2009 sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.