Inde

Pour voir les tableaux, cliquez sur l’image.

  • Inde »
  • Arborigènes de l'Inde

Les aborigènes de l’Inde sont des peuples méconnus, qui représentent aujourd'hui 90 millions d'individus, répartis à travers le territoire de l'Inde et que l'on regroupe sous l'appellation de "tribaux".

Chacun de ces peuples a tenté de conserver une culture, une langue, une organisation sociale, un art original, qui remontent à la préhistoire.

Lorsque 1000 ans avant notre ère, les Indo-Européens parvinrent aux bords du Gange, ils découvrirent d'épaisses forêts habitées par des hommes au teint sombre qui vivaient là depuis des temps immémoriaux. Ces hommes furent en partie soumis, en partie repoussés. Ils se réfugièrent dans les régions les plus inaccessibles et refusèrent de se laisser assimiler.

Pures, voire ascétiques, tournées vers une Nature, telles apparaissent aujourd'hui les œuvres aborigènes Warli de L'Inde (dites « Adivasi »).

L'art des Warlis, est une ode aux puissances de la Terre-mère où les hommes et les héros mythiques apparaissent dominés par une nature puissante et généreuse, où règnent le dieu Tigre, le paon de la prospérité et les esprits protecteurs Soleil et Lune. Depuis des milliers d'années, il exorcise les peurs, les calamités, et les brutalités de l'histoire.

Des compositions bicolores de petits personnages et animaux stylisés, paysans au champ, femmes à leurs activités domestiques, musiciens et danseurs, s'animent sous le couvert d'arbres immenses et de jungles où pullulent tous les animaux de la création.

Aujourd'hui, des artistes contemporains reconnus internationalement comme Jivya Soma Mashe où certains de ses héritiers, Ramseh Hengadi et Chantaram Tumbada accompagnent le rôle toujours actif des femmes-peintres de la grande tradition du décor sur pisé.

Ce sont eux, leur histoire, leur art, que l’on découvrira à travers les cinquante toiles.