Grande Bretagne

Pour voir les tableaux, cliquez sur l’image.

Le peintre britannique William Holman Hunt nait à Londres le 2 avril 1827. Il fait partie des fondateurs de la confrérie des préraphaélites (ce mouvement tient la peinture des maîtres italiens prédécesseurs de Raphaël comme le modèle à imiter). Et il sera le seul peintre à rester fidèle au fondement de la confrérie jusqu'à sa mort. Lorsqu'il entre à la Royal Academy, après un premier échec, Hunt se rebelle contre l'influence de son premier président, le célèbre peintre Sir Joshua Reynolds. Il fonde en 1848 la confrérie après sa rencontre avec le poète et artiste Dante Gabriel Rossetti. Avec le peintre John Everett Millais, ils cherchent à revitaliser l'art en insistant sur l'observation détaillée du monde naturel, dans la dévotion de la vérité. En janvier 1854, il quitte l'Angleterre pour la Syrie et la Palestine où il désire revenir aux sources antiques afin que ses tableaux soient plus réalistes. Le résultat est "The Scapegoat", un animal solitaire, les pieds pris dans le sel de la Mer morte avec les montagnes d'Édom dans le lointain, baigné dans un effet d'ombres pourpres. Le style de Hunt est caractérisé par des couleurs claires, des éclairages intenses et une description minutieuse des détails. Chacun de ceux-ci est peint d'après nature avec une exactitude et une minutie rares dans l'histoire de la peinture (l'hyperréalisme contemporain s'en réclame assez justement), et, en même temps, le sujet exprime symboliquement une idée morale forte et complexe. À Florence, il est hébergé par l'amateur d'art William Blundell Spence dans sa villa. Il y peint en prenant les filles du jardinier comme modèles. Il retourne à Jérusalem en 1875, où il est engagé pour un grand tableau, "The Triumph of the Innocents", considéré comme son chef-d'œuvre. Le peintre britannique Edward Robert Hughes est son assistant. Ils travaillent ensemble sur la version de La Lumière du monde qui est dans la cathédrale Saint-Paul de Londres. William Hunt meurt le 7 septembre 1910 à Londres.