Grande Bretagne

Pour voir les tableaux, cliquez sur l’image.

Joseph Wright of Derby nait le 3 septembre 1734 à Derby. Il est un peintre paysagiste et portraitiste britannique. Il est reconnu comme "le premier peintre professionnel à représenter l'esprit de la révolution". Né à Irongate à Derby, il est le fils de l'avocat puis secrétaire de mairie, John Wright et troisième de ses cinq enfants. Wright fréquente le lycée général de Derby et apprend lui-même à dessiner en faisant des copies de gravures. Voulant devenir peintre, Wright décide d'aller à Londres en 1751 et est l'élève du portraitiste de renom, Thomas Hudson, également maître de Joshua Reynolds. En 1753, il est dans sa ville natale de Derby où il diversifie sa pratique du portrait en utilisant la technique du clair-obscur sous lumière artificielle, pour laquelle il est considéré comme maître en la matière, et en peignant des tableaux de paysages. En 1756, Wright entra de nouveau à l'atelier de Thomas Hudson pendant quinze mois, et passe une période fructueuse à Liverpool, entre 1768. Joseph Wright épouse Ann Swift, dont le père travaille dans les mines de plomb, le 28 juillet 1772. À la fin de cette même année, ils partent visiter l'Italie, et y restent jusqu'en 1775. Ils ont six enfants, mais trois d'entre eux meurent en bas âge. À Naples, Wright est témoin d'une éruption du Vésuve et crée de nombreux tableaux sur ce sujet. Dès 1765, Wright expose ses œuvres à Londres chaque année à la Society of Artists de 1765 à 1776, puis moins régulièrement de 1778 à 1794 à la Royal Academy. Wright exposa également à la Free Society of Artists de 1778 à 1783, ainsi qu'à la Society for Promoting the Arts de Liverpool. Il devient alors de plus en plus asthmatique et nerveux. Son ami le Dr Erasmus Darwin le soigne mais le 29 août 1797, Wright meurt dans sa nouvelle demeure du no 28 sur Queen Street à Derby, après avoir passé ses derniers jours avec ses filles. Le conseil communal de Derby possède beaucoup de tableaux et dessins de Wright qui sont maintenant exposés au Derby Museum and Art Gallery, où ils sont de temps en temps prêtés à d'autres galeries d'art. La deuxième photo est Le tombeau de Roméo et Juliette.