Russie

Pour voir les tableaux, cliquez sur l’image.

  • Russie »
  • Dmitrievitch Polenov, Vassily

Le peintre russe Vassily Dmitrievitch Polenov est né le 1er juin 1844 à Saint-Pétersbourg dans une famille humaniste et éprise d'art. Son arrière-grand-père, Alexei Polenov, prônait l'abolition du servage et l'alphabétisation du peuple. Son père, Dmitri Polenov est archéologue et grand amateur d'art. Sa mère, Maria Polenova, est également peintre-portraitiste. En 1860, Vassily, âgé de 16 ans fait des esquisses d'antiquités qu'il voit et développe son talent artistique. Il étudie à l'Académie impériale des beaux-arts et, parallèlement, entreprend une formation juridique à l'université de Saint-Pétersbourg, où il obtient un doctorat en droit. Il devient boursier et a la possibilité de voyager six ans à l'étranger. Il visite Rome, Paris et la Normandie. Durant ces années, il peint des scènes historiques, des natures mortes, des portraits et de nombreux paysages normands. À son retour de voyage, il fait un constat décisif pour sa carrière : "j'ai surtout du talent pour les paysages et les scènes de la vie quotidienne, que je vais exploiter à l'avenir." En 1876, Vassily est envoyé au front de la guerre russo-turque en qualité de peintre. Puis, il s'installe à Moscou, où il peint, libéré de ses obligations envers l'Académie, de nombreuses scènes de vie quotidienne dans lesquelles s'exprime la joie d'être rentré au pays. C'est à cette période également qu'il adhère à la Société des expositions ambulantes (les Ambulants), qui cherche à dénoncer les conditions de vie de la population russe. Parallèlement, il se met à fréquenter le cercle d'Abramtsevo, des artistes de toutes disciplines, dont le point commun est l'aspiration à créer en toute liberté, en s'affranchissant des canons professionnels et esthétiques. Polenov y peint entre autres "L'Allée de bouleaux dans le parc". C'est là aussi qu'il fait la connaissance de sa future femme, Natalyax. En 1881, il entreprend un voyage au Moyen-Orient et en Égypte en vue de travailler sur le thème biblique. Il peint de nombreuses scènes de la vie du Christ. De 1883 à 1895, Polenov enseigne à l'École de peinture, de sculpture et d'architecture de Moscou. En 1893, il devient membre de l'Académie des beaux-arts de Saint-Pétersbourg. À la fin des années 1880, Polenov veut une maison-musée à la campagne. En 1889, il effectue un séjour dans les environs de Taroussa, à 130 km au sud de Moscou et Il décide que ce sera là, que se réalisera son rêve. La maison est achevée en 1892. C'est un grand bâtiment en bois de trois étages.. Dans les étages supérieurs se trouvent les pièces de vie, l'atelier de Polenov et le bureau de sa femme. Petit à petit sont construites des annexes : maison pour ouvriers, son atelier, l'"abbaye", une grande bâtisse en brique servant aussi pour les représentations théâtrales... Les Polenov font construire deux écoles, ainsi qu'une église, et organisent des sorties culturelles à Moscou pour les enseignants. Le domaine porte aujourd'hui le nom de Musée-mémorial des arts et d'histoire et réserve naturelle Vassily Dmitrievitch Polenov. Il meurt le 18 juillet 1927 à Polenovo, près de Taroussa.