Russie

Pour voir les tableaux, cliquez sur l’image.

Le peintre, sculpteur et graveur russe Sergueï Czerefkow, est né le 27 avril 1899 à Kiev (alors en Russie) où il suit une formation à l'Ecole des Beaux-Arts. Un temps étudiant en philosophie à Varsovie, il vient ensuite à Paris en 1924 où, tout en présentant ses œuvres dans des galeries privées, il expose au Salon d’Automne et habite quelque temps au Vésinet avec sa première femme, Alexandrina Birtich. En 1926, il illustre un luxueux album consacré aux trente écrivains préférés du moment : Les écrivains chez eux. Il prend plus tard le pseudonyme de Grès, de sa seconde femme, Germaine Émilie Krebs, épousée en 1937.. Elle devient une célèbre créatrice de haute couture, Madame Grès. Serge Grès part de Marseille vers Tahiti en 1932 et s'y installe finalement à demeure. Durant ce long voyage, il conçoit comme un journal de bord dans lequel il retrace son périple. Au passage, il évoque et dépeint les escales, saisissant visages et paysages, intérieurs et scènes de rue, avec une économie de moyens sans rien perdre de sa puissance d’observation : Alger, puis Gibraltar, la porte étroite vers l’océan, ensuite Madère et les Antilles françaises avant le carrefour interlope qu’est le canal de Panama et ses passages internationaux. Chaque dessin semble être saisi sur le vif, chaque moment saisi est légendé d’une phrase traduisant une émotion, une sensation, une pensée de l’auteur, ajoutant ainsi encore au sentiment d’intimité dégagé par ce recueil. Il est naturalisé français en 1936, Il expose beaucoup en Tahiti mais aussi, lors de quelques allers-retours, en Europe et aux Etats-Unis pour des raisons d'expositions. Selon les catalogues qui présentent son œuvre « l'artiste s'inspire de la peinture du Greco. Son œuvre se compose de portraits, de nus, de compositions et de paysages, principalement réalisés à l'huile, aquarelle ou fusain. Certaines de ses toiles sont très célèbres. » Il meurt accidentellement en 1970.