Les Auclair

Accueil • Début
 

 

 

 

Chronique familiale de l'ancêtre Pierre Auclair

Cette généalogie a été préparée en collaboration avec le généalogiste Jean-Jacques LEBEAU

L'histoire de Pierre et de ses descendants a été établie sur 11 générations

Dans le contrat de mariage que Suzanne Aubineau signe avec Mathias Campagna, son second mari, il est dit que ses garçons, Pierre et André Auclair, seront nourris et entretenus jusqu’à ce que l’un et l’autre aient atteint l’âge de 15 ans. À ce moment, Pierre a 12 ans. Au cours de l’hiver qui suit, lorsque le recenseur passe à l’île d’Orléans, Pierrre ne demeure pas avec sa famille. Il ne figure nulle part ailleurs. On ne le retrouve qu’à l’âge de 19 ans, lorsqu’il entreprend de s’établir.

À l’été 1674, il s’achète une terre à la Petite-Auvergne, au sud de Charlesbourg. Il y fait de la culture, mais pas assez pour pouvoir rembourser l’emprunt à court terme qu’il a contracté. Il revend sa terre l’année suivante. En 1677, il devient propriétaire d’une terre à Saint-François de l’île d’Orléans, à côté de sa famille. Il n’y reste qu’un an.

Au printemps 1678, il s’achète une terre dans le rang Saint-Bernard, seigneurie de Saint-Ignace, à l’ouest de Charlesbourg. Cette fois, l’endroit lui convient et il se marie. Il choisit pour épouse Marie-Madeleine Sédilot, l’aînée d’une famille de quatre enfants, de Sainte-Foy.

Bien que née de parents pauvres,
Marie-Madeleine a eu le privilège de faire deux séjours comme pensionnaire chez les Ursulines de Québec, pour un total de 240 jours. Elle y a appris à lire et écrire, mais également son futur rôle d’épouse. Elle sera une mère exceptionnelle, tant pour le nombre d’enfants qu’elle mettra au monde que pour les valeurs chrétiennes qu’elle leur transmettra.

Lorsqu’elle se marie, elle a 14 ans,
Pierre en a 24. La signature du contrat a lieu à Québec, chez l’un de ses oncles. Nous ignorons où et quand a lieu le mariage. Le contrat ayant été fait en mars, il est probable qu’ils se sont mariés en avril, le carême terminé.

Une fois marié, il est probable que
Pierre poursuit le défrichement de sa terre et y construit une maison provisoire, mais il ne semble pas que Marie-Madeleine y demeure. À l’automne 1680, lors du recensement, elle est chez ses parents, à Sainte-Foy. Pierre n’y figure nulle part. Au mois de mai suivant, il reçoit à Québec le sacrement de confirmation des mains de Mgr de Laval. Bien que le couple se dise résidant à Charlesbourg, c’est à Québec que sont baptisés leurs deux premiers enfants. Les enfants qui suivent sont baptisés à Charlesbourg à partir de 1684, ce qui concorde avec la tradition orale selon laquelle la maison ancestrale aurait été construite cette année-là.

En 1683,
Pierre Auclair a acheté la terre qui borde la sienne du côté ouest. Le propriétaire, Pierre Meunier, qui deviendra un riche farinier de Québec, projetait de s’y construire. Il est possible que le plan d’une vaste maison en pierre vienne de lui, de même que le bois qui aurait servi à une première étape dans sa construction. Sur cette terre, les hospitalières de l’Hôtel-Dieu projetaient de construire le moulin banal de la seigneurie de Saint-Ignace. La construction de ce moulin tardant à venir (il ne sera construit qu’en 1695), Pierre Meunier aurait abandonné son projet et aurait vendu sa terre à son voisin, Pierre Auclair. La maison construite par Pierre Auclair existe encore en 2015.

On aurait pu croire qu’avec deux lots à défricher,
Pierre Auclair s’en tiendrait là au chapitre des transactions. Il n’en est rien. Dix nouveaux contrats nous révèlent qu’il continue d’acheter, de vendre, d’échanger, de louer des terres. Son principal revenu n’est pas l’agriculture, mais le bois. Il vend des bardeaux de cèdre et des clôtures de perches. Il fabrique du charbon de bois. Il vend du bois de chauffage et du bois de construction.

Le couple
Auclair-Sédilot met au monde dix-sept enfants. Ce nombre n’est pas exceptionnel, car sous le régime français, pas moins de trente-huit familles comptent dix-sept enfants et plus du même lit. Ce qui est exceptionnel, c’est le nombre d’enfants qui se consacrent au service de l’Église. Deux garçons deviennent prêtres et cinq filles deviennent religieuses, soit quatre à l’Hôtel-Dieu de Québec et une à l’Hôtel-Dieu de Montréal.

Au séminaire, les deux fils de
Pierre Auclair ont côtoyé Mgr de Laval. L’un d’eux, Pierre, qui deviendra curé de Saint-Augustin, a hérité d’une calotte ayant appartenu au saint évêque. À la mort du curé, ses effets personnels reviennent à la maison paternelle, à Charlesbourg. La calotte est remisée dans le grenier. En 1877, l’abbé Joseph Auclair, curé de la basilique de Québec, en visite à la maison ancestrale, apprend l’existence de cette relique. Il obtient qu’on en fasse don au Séminaire. En souvenir de ce don, deux photos de la calotte sont prises au studio Livernois. Ces photos sont conservées à la maison Auclair-L’Heureux. Quant à la calotte, elle se trouve maintenant au Musée de la civilisation.

Pour ce qui est des autres enfants, trois décèdent en bas âge en 1703, lors d’une épidémie de petite vérole. Trois filles se marient et demeurent près de leurs parents. Deux garçons se marient. Charles, qui aura une abondante descendance, s’établit le troisième voisin de son père. Comme les parents vivent vieux, ils voient tous leurs enfants quitter la maison, sauf Jean-Baptiste, le quinzième, qui hérite du bien paternel. S’étant marié en 1733, il introduit au logis une jeune épouse qui redonne vie à la maison en la repeuplant d’enfants.

Pierre Auclair décède en 1741, à l’âge de 86 ans. Marie-Madeleine Sédilot décède en 1745, à l’âge de 79 ans. Leur longévité et leurs réalisations nous autorisent à conclure qu’ils étaient doués d’une vitalité exceptionnelle.

source: Association des Auclair d'Amérique
 

 

 

Génération 1 

1.  PIERRE1 AUCLAIR (Pierre et Suzanne Aubineau) est né le 7 février 1655 à St-Sauveur d'Aunis (Charente Maritime) Canton Courçon ar. év. Larochelle. et meurt le 21 novembre 1741 à Charlesbourg. Il épousa MARIE-MADELEINE SÉDILOT née le 6 mars 1679 à Ct. Becquet, Charlesbourg, fille d’ÉTIENNE SÉDILOT et MARIE-MADELEINE CARBONNET. Elle meurt le 17 avril 1745  à Charlesbourg.    

Les enfants de PIERRE AUCLAIR et MARIE-MADELEINE SÉDILOT sont:

              i.   MARIE-MADELEINE2 AUCLAIR, b. 10 octobre 1680, Québec; d. 8 juin 1711, Charlesbourg; m. FRANÇOIS BÉDARD, 12 novembre 1696, Charlesbourg.

             ii.   ÉTIENNE AUCLAIR, b. 28 février 1682, Québec; d. 4 novembre 1748, Québec.

            iii.   PIERRE AUCLAIR, b. 23 février 1684, Charlesbourg; d. 6 février 1748, St-Augustin.

            iv.   FRANÇOISE AUCLAIR, b. 30 décembre 1685, Charlesbourg; d. 30 juillet 1725, Hôtel-Dieu de Québec.

             v.   MARIE-ANNE AUCLAIR, b. 29 janvier 1688, Charlesbourg; d. 10 janvier 1726, Hôtel-Dieu de Québec.

2.         vi.   CHARLES AUCLAIR, b. 30 mars 1690, Charlesbourg.

           vii.   MARIE-THÉRÈSE AUCLAIR, b. 5 août 1692, Charlesbourg; d. 28 septembre 1740, Hôtel-Dieu de Québec.

           viii.   MARIE-MARGUERITE AUCLAIR, b. 10 octobre 1695, Charlesbourg; d. 1792, Hôtel-Dieu de Québec.

            ix.   MARIE-LOUISE AUCLAIR, b. 14 octobre 1697, Charlesbourg; d. 20 mars 1703, Charlesbourg.

             x.   JEAN-BAPTISTE AUCLAIR, b. 27 octobre 1699, Charlesbourg; d. 15 mars 1703, Charlesbourg.

            xi.   MARIE-CATHERINE AUCLAIR, b. 18 avril 1701, Charlesbourg; d. 12 mai 1789, Rivière-des-Prairies; m. JACQUES PAQUET, 15 mai 1724, Charlesbourg.

           xii.   JOSEPH AUCLAIR, b. 29 janvier 1703, Charlesbourg; d. 5 février 1703, Charlesbourg.

           xiii.   JEANNE-MARGUERITE AUCLAIR, b. 29 juillet 1704, Charlesbourg.

           xiv.   MARGUERITE AUCLAIR, b. 4 septembre 1706, Charlesbourg; d. 10 février 1789, Charlesbourg.

           xv.   JEAN-BAPTISTE AUCLAIR, b. 18 décembre 1707, Charlesbourg; d. 10 février 1789, Charlesbourg; m. MARIE-CHARLOTTE AUDY, ROY, 10 février 1733, Charlesbourg.

           xvi.   JOSEPH AUCLAIR, b. 1 février 1710, Charlesbourg; d. 14 octobre 1714, Charlesbourg.

          xvii.   MARIE-SUZANNE AUCLAIR, b. 21 février 1711, Charlesbourg; d. 10 décembre 1733, Charlesbourg; m. PIERRE PAQUET, 30 mai 1729, Charlesbourg. 

 

Génération 2 

2.  CHARLES2 AUCLAIR (PIERRE1) est né le 30 mars 1690 à Charlesbourg. Il épousa MARIE-MADELEINE DERY le 4 juillet 1712 à Charlesbourg, fille de MAURICE DERY et MARIE-MADELEINE PHILIPPEAU.     

Les enfants de CHARLES AUCLAIR et MARIE-MADELEINE DERY sont:

              i.   MARIE-MADELEINE3 AUCLAIR, b. 26 mai 1713, Charlesbourg; d. 31 mai 1797, Québec; m. LOUIS-VINCENT CLICHE, 15 novembre 1734, Charlesbourg.

             ii.   GERMAIN AUCLAIR, b. 24 novembre 1715, Charlesbourg; d. 18 juillet 1794, Charlesbourg; m. MARIE-ANGÉLIQUE MAROIS, 11 janvier 1745, L'Ange Gardien.

            iii.   CHARLES AUCLAIR, b. 19 septembre 1717, Charlesbourg; d. 29 mai 1799, Charlesbourg; m. MARIE-THÉRÈSE JOBIN, 7 octobre 1743, Charlesbourg.

            iv.   PIERRE-BERNARD AUCLAIR, b. 4 novembre 1719, Charlesbourg; d. 7 juillet 1743, Hôtel-Dieu de Québec; m. HÉLEINE CHALIFOUX, 7 novembre 1740, Charlesbourg.

             v.   ANONYME AUCLAIR, b. 24 janvier 1722, Charlesbourg; d. 24 janvier 1722, Charlesbourg.

            vi.   JEAN-BAPTISTE AUCLAIR, b. 17 octobre 1723, Charlesbourg; m. MARIE-CHARLOTTE LECLERC, 7 février 1747, Charlesbourg.

3.        vii.   ÉTIENNE AUCLAIR, LECLERC, b. 17 juillet 1725, Charlesbourg; d. 30 janvier 1815, St-Charles-sur-Richelieu.

           viii.   JEAN-BAPTISTE-FRANÇOIS AUCLAIR, b. 15 juin 1729, Charlesbourg; d. 23 août 1730, Charlesbourg.

            ix.   MARIE-FRANÇOISE AUCLAIR, b. 5 juin 1729, Charlesbourg; d. 23 août 1730, Charlesbourg.

             x.   JOSEPH-CHARLES AUCLAIR, b. 26 mars 1731, Charlesbourg; d. 23 juin 1746, Charlesbourg. 

 

Génération 3 

3.  ÉTIENNE3 AUCLAIR, LECLERC (CHARLES2, PIERRE1) est né le 17 juillet 1725 à Charlesbourg, et meurt le 30 janvier 1815 à St-Charles-sur-Richelieu. Il épousa MARGUERITE MAROIS,  le 16 octobre 1747 à L'Ange Gardien, fille de FRANÇOIS MAROIS et MARIE-ANNE HÉBERT.      

Les enfants d’ÉTIENNE AUCLAIR et MARGUERITE MAROIS sont:

              i.   ANONYME4 AUCLAIR, b. 19 avril 1749, Charlesbourg; d. 19 avril 1749, Charlesbourg.

             ii.   CHARLES AUCLAIR, b. 12 mai 1750, Charlesbourg; m. MARIE-ANGÉLIQUE GIROUX, 12 février 1778, Beauport.

            iii.   PIERRE AUCLAIR, b. 16 septembre 1751, Charlesbourg.

            iv.   MARIE-MADELEINE-MARGUERITE AUCLAIR, b. 30 décembre 1752, Charlesbourg; d. 22 avril 1756, Charlesbourg.

             v.   MARIE-LOUISE AUCLAIR, b. 25 février 1754, Charlesbourg; d. 22 mai 1778, Château-Richer.

4.         vi.   JOSEPH AUCLAIR, b. 15 août 1755, Charlesbourg; d. 2 novembre 1836, Ste-Marie-de-Beauce.

           vii.   MARIE-MARGUERITE AUCLAIR, b. 16 octobre 1756, Charlesbourg; d. 1 mars 1824, St-Ambroise-de-la-jeune-Lorette; m. CHARRLES PAGEAU, 25 novembre 1782, Charlesbourg.

           viii.   JEAN-ÉTIENNE AUCLAIR, b. 3 juin 1758, Charlesbourg; d. 27 juillet 1826, St-Jean-Baptiste-de-Rouville; m. ANGÉLIQUE GABORIAU, LAPALME, 31 janvier 1785, Beloeil. 

 

Génération 4 

4.  JOSEPH4 AUCLAIRTIENNE3, CHARLES2, PIERRE1) est né le 15 août 1755 à Charlesbourg, et meurt le 2 novembre 1836 à Ste-Marie-de-Beauce. Il épousa MARGUERITE BÉDARD, le 8 mai 1780 à Charlesbourg, fille de JACQUES-JOSEPH BÉDARD et MARIE-LOUISE VACHON.      

Les enfants de JOSEPH AUCLAIR et MARGUERITE BÉDARD sont:

              i.   JOSEPH-PIERRE5 AUCLAIR, b. 4 mars 1781; m. MARIE-JOSEPHE PEPIN, LACHANCE, 26 janvier 1802, Ste-Marie, La Nouvelle Beauce.

             ii.   HENRI AUCLAIR, b. 27 juillet 1782, Ste-Marie-de-Beauce; d. 26 janvier 1784, Ste-Marie-de-Beauce.

            iii.   MARGUERITE AUCLAIR, b. 11 octobre 1783, Ste-Marie-de-Beauce; m. FRANÇOIS LANDRY, 11 février 1800, Ste-Marie, La Nouvelle Beauce.

            iv.   MADELEINE AUCLAIR, b. 12 août 1785, Ste-Marie-de-Beauce.

             v.   SCHOLASTIQUE AUCLAIR, b. 17 juin 1786, Ste-Marie-de-Beauce; d. 17 février 1789, Ste-Marie-de-Beauce.

            vi.   MARIE-ADELAIDE AUCLAIR, b. 1 août 1787, Ste-Marie-de-Beauce; d. 17 février 1789, St-Joseph-de-Beauce.

5.        vii.   ÉDOUARD AUCLAIR, b. 30 juillet 1789, Ste-Marie-de-Beauce.

           viii.   ANASTASIE AUCLAIR, b. 22 décembre 1791, Ste-Marie-de-Beauce.

            ix.   BRIGITTE AUCLAIR, b. 14 janvier 1793, Ste-Marie-de-Beauce; m. JEAN BAPTISTE BOILY, 5 mai 1818, Québec.

             x.   ADÉLAIDE AUCLAIR, b. 21 août 1794, Ste-Marie-de-Beauce. 

 

Génération 5 

5.  ÉDOUARD5 AUCLAIR (JOSEPH4, ÉTIENNE3, CHARLES2, PIERRE1) est né le 30 juillet 1789 à Ste-Marie-de-Beauce. Il épousa VICTOIRE FORGUES, le 23 octobre 1810 à St-Gervais, Bellechasse, fille de JEAN FORGUES et SUZANNE LAPERRIÈRE.      

Les enfants d’ÉDOUARD AUCLAIR et VICTOIRE FORGUES sont:

6.           i.   ABRAHAM6 AUCLAIR.

             ii.   MARIE-ANNE AUCLAIR, m. LOUIS ST-HILAIRE, 6 juillet 1838, Ste-Marie, La Nouvelle Beauce.

            iii.   ÉDOUARD AUCLAIR, m. MATHILDE LAMBERT, CHAMPAGNE, 8 janvier 1839, Ste-Marie, La Nouvelle Beauce.

            iv.   HÉLENE AUCLAIR, m. GOBERT RATTE, 30 juin 1840, Ste-Marie, La Nouvelle Beauce.

             v.   VICTOIRE AUCLAIR, m. PIERRE BOUCHER, 12 janvier 1841, Ste-Marie, La Nouvelle Beauce.

            vi.   ROGER-ÉDOUARD AUCLAIR, m. ATHALIE CLOUTIER, 6 octobre 1846, Lévis.

           vii.   BRIGITE AUCLAIR, m. FRANÇOIS JACOB, 23 septembre 1856, Saint Elzéard. 

 

Génération 6 

6.  ABRAHAM6 AUCLAIRDOUARD5, JOSEPH4, ÉTIENNE3, CHARLES2, PIERRE1). Il épousa MARIE CUSTEAU 5 novembre 1844 à Ste-Marie, La Nouvelle Beauce, fille de PIERRE CUSTEAU et JULIE BRETON.    

L’enfant d’ABRAHAM AUCLAIR et MARIE CUSTEAU est:

7.           i.   CHARLES7 AUCLAIR

 

Génération 7 

7.  CHARLES7 AUCLAIR (ABRAHAM6, ÉDOUARD5, JOSEPH4, ÉTIENNE3, CHARLES2, PIERRE1). Il épousa (1) CÉLINA ROUILLARD le 11 juillet 1871 à St-Sauveur, Québec PQ, fille de CHARLES ROUILLARD et THARSILE BARON. Il épousa (2) MARIE CHOUINARD le 12 janvier 1874 à St-Sauveur, Québec PQ, fille d’HONORÉ CHOUINARD et MARIE GAUTHIER. Il épousa (3) DELVINA BÉRUBÉ le 7 janvier 1890 à Notre-Dame-de-Québec, fille de JOSEPH BÉRUBÉ et MARIE BOUCHER.      

Les enfants de CHARLES AUCLAIR et DELVINA BÉRUBÉ sont:

8.           i.   CHARLES-ANDRÉ8 AUCLAIR.

             ii.   DORILDA-MARIE-DELVIN AUCLAIR, m. HENRI-JOSEPH-WILFRID GIGUÈRE, 10 janvier 1910, Québec.

            iii.   JOSEPH AUCLAIR, m. LYDIA SIMARD, 16 juillet 1919, Québec.

            iv.   JOSÉPHINE AUCLAIR, m. TÉLESPHORE POITRAS, 9 septembre 1919, Québec.

             v.   JOSEPH-WILLIAM AUCLAIR, m. MARIE-DIANA BÉDARD, 17 mai 1920, Québec.

            vi.   JOSEPH-HENRI AUCLAIR, m. MARIE-ROSE SIMARD, 28 octobre 1924, Québec.

           vii.   BLANCHE AUCLAIR, m. LUCIEN GAUTHIER, 15 juin 1926, Québec. 

 

Génération 8 

8.  CHARLES-ANDRÉ8 AUCLAIR (CHARLES7, ABRAHAM6, ÉDOUARD5, JOSEPH4, ÉTIENNE3, CHARLES2, PIERRE1). Il épousa AMANDA LACHANCE le 23 juin 1917 à St-Sauveur, Québec PQ, fille de PIERRE LACHANCE et MARIE BLOUIN.     

Les enfants de CHARLES-ANDRÉ AUCLAIR et AMANDA LACHANCE sont:

9.           i.   LUCIEN9 AUCLAIR.

             ii.   ARMAND AUCLAIR, m. JEANNE-D'ARC FAFARD, 17 août 1940, Grand-Mère.

            iii.   LUCIENNE AUCLAIR, m. PAUL DUMAINE, 24 juin 1941, Marieville.

            iv.   ALINE AUCLAIR, m. ALCIDE KIROUAC, 24 juin 1941, Marieville.

             v.   YVETTE AUCLAIR, m. HENRI-PAUL VENNE, 31 juillet 1943, Grand-Mère.

            vi.   PAUL-ÉMILE AUCLAIR, m. CLAIRE TÉTREAU, 30 juin 1945, Contrecoeur.

           vii.   MARCEL AUCLAIR, m. GERMAINE LECLERC, 19 juillet 1947, Grand-Mère.

           viii.   ROGER AUCLAIR, m. CÉCILE RICARD, 16 juillet 1949, Grand-Mère.

            ix.   ROLAND AUCLAIR, m. ANITA LECLERC, 15 juillet 1950, Grand-Mère. 

 

Génération 9 

9.  LUCIEN9 AUCLAIR (CHARLES-ANDRÉ8, CHARLES7, ABRAHAM6, ÉDOUARD5, JOSEPH4, ÉTIENNE3, CHARLES2, PIERRE1). Il épousa LOUISELLA GÉLINAS le 23 juin 1932 à St-Paul, Grand-Mère, fille d’HENRI GÉLINAS et ROSE-ANNA DÉZIEL.      

Les enfants de LUCIEN AUCLAIR et LOUISELLA GÉLINAS sont:

10.         i.   MONIQUE10 AUCLAIR.

             ii.   FRANÇOIS AUCLAIR, m. BERTHE BOUTHILLETTE, 4 septembre 1954, Contrecœur.

            iii.   MARGUERITE AUCLAIR, m. MARCEL LECLERC, 15 octobre 1955, Contrecœur.

            iv.   JEAN-CLAUDE AUCLAIR, m. CÉLINE DESLAURIERS, 9 juillet 1960, Saint-Antoine-sur-Richelieu.

             v.   GEORGETTE AUCLAIR, m. GASTON BEAUCHEMIN, 10 février 1962, Saint-Jean-sur-Richelieu. 

 

Génération 10 

10.  MONIQUE10 AUCLAIR (LUCIEN9, CHARLES-ANDRÉ8, CHARLES7, ABRAHAM6, ÉDOUARD5, JOSEPH4, ÉTIENNE3, CHARLES2, PIERRE1)  Elle épousa JOSEPH-CLÉMENT-RENÉ CASTONGUAY le 5 septembre 1959 à Ste-Trinité, Contrecœur., fils de FRANÇOIS-XAVIER CASTONGUAY et ÉVA RANCOURT. Il est né le 24 août 1935 à Manseau, PQ. Marraine, Emma, sœur de l'enfant.    

Les enfants de MONIQUE AUCLAIR et JOSEPH-CLÉMENT-RENÉ CASTONGUAY sont:

              i.   MARTINE11 CASTONGUAY.

             ii.   CAROLE CASTONGUAY.