Les souris et le Côte-du-Rhône

Accueil • Début
 

mercredi 8 novembre 2006

les souris et le Côtes-du-Rhône

Coquin


 

 

La « Harvard Medical School » et le « National Institute of aging » viennent de publier, sur Internet, une étude sur l’effet du vin rouge sur la santé. Ils ont trouvé que le « resvératrol diminue l'apparition du diabète, de maladies du foie ou d'autres pathologies liées à la consommation de graisses ». L’étude américaine porta sur des souris obèses après qu’on leur ait administré de fortes doses de ce produit. Les résultats ont été pour elles, une bonne santé et une vie plus longue.

 

Le resvératrol se trouve dans la vigne et les cacahuètes. On sait que les Français ont des régimes alimentaires gras et sont aussi de gros consommateurs de vins rouges. Voilà l’explication pourquoi les Français sont moins malades et vivent plus longtemps. Il y a donc une relation directe entre le vin rouge et la longévité. J’ai déjà questionné mon médecin personnel français sur ce sujet et il m’a donné l’exemple du cholestérol qui est presque inexistant chez ses patients par rapport aux statistiques américaines.

 

Une chose est certaine, le vin rouge français contient le resvératrol. Peut-être que les autres vins rouges du monde le produisent aussi, je ne le sais pas. C’est pourquoi, je dis, avec un sourire, qu’il ne faut pas prendre de chance et qu’il faut boire le vin français. Mais lequel ? Je veux rappeler que les Français les plus vieux sont les Provençaux et qu’ils boivent principalement le Côtes-du-Rhône. Alors !

 

Claude Dupras

 

 

Ps.  De plus, la confirmation que le Côtes-du-Rhône rouge est bon et de grande qualité vient du célèbre Robert Parker, le grand œnologue américain, qui l'a choisi comme un de ses vins favoris.