lundi 10 avril 2006   
bravo Michel Tremblay !
Surpris


 

L’écrivain et dramaturge Michel Tremblay n’est plus séparatiste. Comme beaucoup d’autres Québécois, il comprend aujourd’hui qu’un pays n’est pas seulement une question de patriotisme et de nationalisme mais aussi une question d’économie. Le Québec d’aujourd’hui n’est plus celui de 1968 lorsque René Lévesque créa le Parti Québécois. Les Québécois francophones ont progressé sur tous les fronts et ont pris la part de l’économie canadienne qui leur revenait. Aujourd’hui, ils veulent la maintenir et la développer davantage et reconnaissent que la richesse du Canada, son potentiel et sa réputation dans le monde sont pour eux la façon d’y arriver. Les régions de la Beauce et de Québec l’ont démontré clairement lors de la récente élection fédérale.

 

Seuls ceux qui jouent sur les sentiments de la population avec des trémolos dans la voix et de faux larmoiements ne semblent pas comprendre ce qui est bon pour notre population. J’espère que ces séparatistes ne feront pas comme par le passé et ne boycotteront pas les livres de notre écrivain national avec la même hargne qu’ils ont utilisée pour attaquer si violemment les artistes qui exprimaient des opinions comme celles que Tremblay vient de donner. On peut penser, entre autres, à Jean-Louis Roux…

 

Bravo Michel Tremblay pour cette expression de réalisme.

 

Claude Dupras