lundi 17 juillet 2006   
la part des choses
Inquiet


 

Le nouveau conflit au Liban a donné, une fois de plus, l’occasion au président Bush de prendre partie pour Israël. Je ne comprends pas cet homme. Avant lui, les USA tenaient compte des deux parties d’un conflit et cherchaient à trouver une solution. Les USA étaient un arbitre important et influent. Ils étaient " the honest broker ". Bush a détruit ce pouvoir qu’utilisait avec succès son pays. Qu’on se rappelle quelques exemples comme la négociation entreprise au Camp David par l’ex président Carter (que Bush hait) et l’accord de paix qui en résulta entre l’Égypte d’Anwar al-Sadat et l’Israël de Menahin Begin. Celui où l’ex président Clinton est venu à un cheveu près de convaincre Yasser Arafat et le PM israélien Ehoud Barak de conclure une entente finale en rapport avec le conflit de la Palestine. Tout comme ceux des négociations faites par l’ex président Bush père, avant et après la guerre du golfe. Malheureusement, le petit président actuel a détruit, depuis sa venue au pouvoir, la crédibilité des USA dans tout le monde arabe et musulman, tout comme en Europe d’ailleurs. Il est temps que le mandat de ce minable personnage se termine et que les USA se donnent un président à leur taille. Heureusement le pays est si fort que même un piètre président ne pourra l’affecter de façon permanente.

 

Par ailleurs, je ne comprends pas le PM canadien Stephen Harper. J’aime bien son genre de gouvernance mais il m’exaspère en copiant littéralement les positions politiques internationales de Bush. On dirait un enfant d'école qui répète ses leçons. Comme lui et avec les mêmes mots, il a critiqué l’Hizbollah et défendu Israël. Comme Bush et avec les mêmes mots, il a réclamé une plus grande transparence démocratique à la Russie et cela continue. Alors que depuis le temps de l’ex PM Diefenbaker notre pays a adopté des positions qui correspondaient à la façon de voir des Canadiens et à leur tempérament de pacificateur, voilà que de champions pour le maintien de la paix nous sommes devenus un pays bagarreur et partisan sur le plan international. La conséquence est que notre niveau de crédibilité commence à baisser dans le monde. Et ce qui est plus grave, nos soldats sont tués et blessés à un rythme qui s’accélère en Afghanistan. Il est temps que Harper se ressaisisse et comprenne qu’il a pris une position indigne dans le conflit libanais. Il est temps qu’il comprenne que les Canadiens ne sont pas des Américains. Il est temps qu’il comprenne que nous ne voulons pas être dans le camp de Bush et de Blair. Ni dans l’autre camp. Nous voulons être neutres et indépendants afin de pouvoir oeuvrer positivement aux règlements de conflits internationaux. Nous voulons un PM qui aurait la même influence qu’a le président Chirac sur le plan international et qu’avaient les ex PM Brian Mulroney et Jean Chrétien. Nous voulons un PM qui sait faire la part des choses.

 

Claude Dupras

 

ps. Je n'oublie pas que c'est l'ex PM Martin qui a engagé le Canada dans le conflit d'Afghanistan. Je crois cependant qu'Harper n'aurait pas dû étendre le mandat de deux ans avant d'avoir toutes les données en main et qu'il devrait travailler plus tôt à sortir nos soldats de ce merdier.