le 2 juillet 2005

Madagascar, le film

Alexia et son amie Ophélie m’ont entraîné aujourd’hui voir le nouveau film « Madagascar » produit par Dreamworks, la boîte de Steven Spielberg qui est le producteur de films le plus renommé de l’histoire du septième art. Ce film d'une durée de 1h30 fut pour moi une expérience intéressante car je n’ai pas vu un tel film, dédié aux enfants, depuis très longtemps.

 

C’est l’histoire d’animaux sauvages en captivité dans le zoo de New York (probablement celui du Bronx). Les principaux sont quatre amis, très attachants : Alex le lion, Marty le zèbre, Melman la girafe et Gloria l’hippopotame, sans compter les pingouins, les chimpanzés et quelques autres. Les pingouins et Marty rêvent de la vie sauvage et trouvent moyen de quitter le zoo et de se retrouver, avec leurs amis, dans l’île de Madagascar.

 

Le film est plaisant. Le scénario est original, très simple mais manque quelque peu d’imagination. Il ne se compare pas à ceux de Disney qui lui sont de beaucoup supérieurs. Le message est : unis nous sommes forts et heureux. Fabriqué avec des programmes d’animation informatisée, les images sont très belles, vivantes et presque en 3-D. Elles sont fort différentes des cartoons d’antan.  La musique est généralement ancienne et appropriée à la circonstance. Elle comprend entre autres de belles chansons dont une de Louis Armstrong What a wonderful world et New York, New York . J’ai été surpris de ce choix mais j’ai vite réalisé qu’Alexia et Ophélie ne les avaient jamais entendues. Pour elles, c’était nouveau et elles les ont bien appréciées. Le film a ses moments drôles et provoquent plusieurs éclats de rire.

 

Sur 5 étoiles, je lui en décernerais trois (j'ai hésité entre 2,5 et trois).

Étant donné le coût élevé pour l’entrée aux salles de cinéma, je crois que les parents avec plusieurs enfants devraient attendre que le film passe en deuxième représentation ou prévoir sa sortie en forme DVD pour leur faire visionner. À mon avis, le film n’est pas assez bon pour le coût. Par contre Alexia, Ophélie et les autres enfants à la représentation d'aujourd'hui l'ont bien aimé. Alors...

 

Claude Dupras