Magicienne

Accueil • Début
 

 

 

Magicienne


6ème Prix 2006 "Poésie du Point du Jour"

 

 

Jean-Claude Manaranche


Elle avait des yeux en amande,
Une peau brune au goût de miel,
Mais, après tout, je me demande
Si c’était vraiment l’essentiel. Elle avait surtout la magie
De retenir entre ses doigts
Les grains de sable de la vie,
Et d’offrir ainsi quelquefois
Par la douceur d’une caresse
Des petits bouts d’éternité
(Volés au temps, je le confesse)
A vivre en toute impunité. Elle avait parfois des silences
Dont elle aimait s’envelopper
En simulant l’indifférence,
Mais c’était pour mieux s’échapper.
Ses yeux offraient une eau dormante
Dans ces moments privilégiés,
Une eau de cristal en attente
De frémissements oubliés.
Moi, j’attendais qu’elle revienne
Guettant l’éclat de son réveil,
Comme on attend d’une persienne
Le premier rayon du soleil.

Mais quand venait la récompense
De retrouver dans son regard
Éclat, tendresse et connivence,
Je suis sûr, à bien des égards,
Que jamais chevalier, ni sire,
Par gente dame ensorcelés,
N’eurent autant envie d’écrire
Rondeaux, pavanes ou ballets.
Alors que moi j’ai pris la plume
Pour au moins faire son portrait
Dont vous retiendrez, je présume,
Que parmi ses nombreux attraits :

Elle avait des yeux en amandes,
Une peau brune au goût de miel,
Mais qu’après tout je me demande
Si c’était vraiment l’essentiel.