À vaincre sans péril...

Accueil • Début
 

mardi 15 août 2006

À vaincre sans péril...

Inquiet


 

Sans compétition, André Boisclair, chef du Parti Québécois, a remporté la victoire à l’élection complémentaire d’hier dans le comté de Pointe-Aux-Trembles. Je suis heureux pour lui et pour les Québécois car il sera enfin au parlement pour diriger l’opposition et faire face au gouvernement du PM Charest pour discuter des vrais problèmes. Je regrette que le parti libéral et l’ADQ n’aient pas présenté de candidats à cette élection. Qu’il pense gagner ou perdre, un parti important se doit de participer à tous les débats. Malheureusement, la stratégie des partis ne tient pas toujours compte du respect des citoyens. Il me semble que c’est tricher l’électorat.

 

Nous allons maintenant pouvoir juger si Boisclair, qui entre au parlement sans gloire, à l’étoffe pour diriger le Québec. Plusieurs comme moi ne le croient pas, mais il pourra faire ses preuves et on verra bien si nous nous sommes trompés dans notre évaluation. Je lui souhaite bonne chance et espère qu’il travaillera toujours dans l’intérêt supérieur des Québécois et Québécoises avec un esprit positif et… serein, comme il aime à le répéter à chaque occasion.

 

Claude Dupras