Les masques son tombés

Accueil • Début
 

lundi 18 septembre 2006

les masques sont tombés

Gêné


 

Le parti des séparatistes du Québec à Ottawa, le Bloc Québécois, se ridiculise. Il craint des élections fédérales à courte échéance car son chef, Jean Duceppe, sait que la descente aux enfers de son parti continue. Le dernier sondage d’hier l’indique clairement, le Bloc n’a maintenant que 34,9% de l’appui des Québécois. Il avait plus de 54% avant les dernières élections, en est sorti avec 46% et aujourd’hui il a perdu 12% depuis cette élection. Je ne suis pas surpris qu’il mette de côté ses principes et l’intérêt du Québec pour se rallier à l’entente du bois d’oeuvre signé par Harper et le président américain Bush. Une entente, à mon avis, inacceptable. J’ai deviné depuis longtemps que le Bloc n’est qu’un parti de petits politiciens qui ne pensent qu’à sauver leur peau, leur revenu de député et leur pension gouvernementale. Ce sont des gens qui s'offusquent pour des riens comme des vierges offensées et qui aiment à crier tout haut leurs principes tout en pointant fébrilement du doigt ceux qu’ils accusent honteusement d’être coupables de basses oeuvres contre les Québécois, comme ils l’on fait en dénonçant l’entente sur le bois d’œuvre…  qu’ils acceptent aujourd’hui parce que le gouvernement en a fait une motion de confiance. Quelle hypocrisie… Le parti conservateur de Harper en profite pour souligner le peu de continuité dans le discours des séparatistes et l'inutilité de ce parti sur la scène fédérale. C’est dans ces moments que l’on sépare les hommes politiques des politiciens, les vrais des faux, les hommes de principes des marionnettes. Nous savons maintenant de quel bois (d’œuvre) ils se chauffent. Comme disait Maurice Duplessis : « Les loups sont sortis du bois, les masques sont tombés ». Les Québécois les voient enfin tels qu’ils sont et les attendent au tournant….

 

Claude Dupras