Candidats, à vos blogs !

Accueil • Début
 

mardi 12 septembre 2006

candidats, à vos blogs !

Confiant


 

Voilà le titre d’un article en première page du journal français Libération, ce matin. Cela vient renforcer l’opinion que j’écrivais dans mon blog d’hier. Le sénateur français Alain Lambert affirme que « Les blogs vont jouer un rôle grandissant dans les campagnes électorales ».

 

On évalue qu’en France, il existe plus de 2,000 blogs d’élus (députés, maires, conseillers régionaux ou municipaux). De plus, les nouveaux blogs de milliers d’internautes militants pèseront lourd dans la balance politique. Une firme de Paris a établi le Politibuzz, genre de baromètre politique mensuel, qui se veut « une première étude du buzz politique généré par les blogs ». Elle veut jauger la blogosphère qui est en fait une grosse caisse de résonance de l’opinion publique pour déterminer, entre autres, la notoriété des candidats, celle de leurs idées et surtout de leur influence sur la masse des internautes et vice-versa. Les blogs peuvent aussi séduire les commentateurs des médias qui s’y abreuvent. Un bon exemple est celui d’Alain Juppé qui du Québec écrivait ses blogs et dont le contenu de plusieurs se retrouvait dans les journaux et magazines français quelques jours plus tard.  

 

Ce qui se passe en France est en fait une réaction à ce qui se passe aux USA où les blogs ont une importance majeure et même cruciale dans la vie politique américaine. C’est le candidat démocrate Howard Dean qui le premier à démontré l’importance des blogs en récoltant des millions de dollars en dons pour sa campagne à la présidence en 2004 et en générant un enthousiasme qui a surpris même les plus avertis. Récemment dans le Connecticut, il est reconnu que ce sont les blogs anti-guerre-d’Irak  qui ont fait élire Ned Lamont qui a défait le sénateur pro-guerre Joe Liberman, l’ex candidat à la vice-présidence d’Al Gore.

 

Je termine en citant à nouveau le sénateur Lambert : « Ce sont les réseaux de citoyens qui auront une grande influence, car ils ne vont pas dupliquer le débat de la presse classique. Le blog invente un mode de débat politique où on peut peut-être enfin sortir du manichéisme qui est en train de faire mourir la politique ».

 

Claude Dupras