La balance

Accueil • Début
 

 

 

 

La balance  

L’admiration de Claude pour Duplessis est secouée par la grève d’Asbestos. Pourquoi est-il aussi inflexible ? Pourquoi fait-il intervenir si souvent la police provinciale du chef Beauregard ? La presse est négative envers lui et les articles critiques ajoutent au questionnement de Claude. Il ne réalise pas encore qu’une nouvelle ère se prépare au Québec. Il en parle à son père qui lui souligne sa satisfaction de le voir s’occuper activement de politique. Il lui enseigne que : « la politique est ce qu’il y a de plus important, elle influence nos vies et tout le monde devrait s’en occuper ». Il lui suggère de se ressaisir et lui rappelle que la bataille de l’autonomie est bien menée par Duplessis et est trop importante pour modifier autant soit peu l’appui qu’il a décidé de lui donner. « C’est comme une balance » lui dit-il, « il faut mettre les bons coups sur le plateau et les mauvais coups sur l’autre et regarder de quel côté elle penche pour juger si on est sur la bonne voie ». Charles-Émile explique que la loyauté est primordiale dans la vie et c’est surtout vrai et important en politique. Il lui souligne que d’après lui « les « rouges » ou les « bleus » c’est dans le fond la même affaire » et ajoute: « il faut demeurer loyal au parti politique que l’on a choisi. On ne change pas de parti, comme on change de chemise. Si on n’est pas d’accord avec certaines de ses orientations politiques, on se doit dans l’intérêt public de travailler à l’interne pour chercher à l’influencer et à s’ajuster pour être meilleur que l’autre parti. Si on le quitte, on devient une « mitaine » (un lâche), un vire capot et ça c’est une marque négative, une cicatrice, qui te suivra toute ta vie, à moins que ce soit sur une question fondamentale ». Il conclut: « de toute façon, il ne faut pas toujours croire ce qui est écrit dans les journaux » et ajoute, en exagérant et avec un sourire, une boutade pour faire son point « la seule chose qui est totalement vraie dans La Presse ce sont les scores d’hockey ». C’est une bonne leçon que Claude n’oubliera pas. Il choisit son nid, il sera « bleu ».

 

         table des matières                                                                                       en haut  suite...