Les Harton

Accueil • Début
 

 

 

 

Chronique familiale de l’ancêtre Félix Harton

Cette généalogie a été préparée en collaboration avec le généalogiste Jean-Jacques LEBEAU.

L'histoire de Jean et de ses descendants a été établie sur sept générations.

 

L'ancêtre Félix Harton (Hartung), notre premier ancêtre au pays et probablement celui de toutes les familles Harton est originaire de l'Allemagne.

 

Il est né en 1757 ou au début de l'année 1758 à Stockhausen, Schwartzburg dans le Land de Thuringe. Son père Jean (Hans) s'est marié, possiblement en 1761, avec Angélique Martin dans la ville de Weilburg, en Hesse et située près de la Lahn, affluent du Rhin (vraisemblablement Walsburg en Thuringe). Une des premières traces de cet ancêtre au pays, se trouve dans les registres de la paroisse de St-Roch-des-Aulnaies en date du 10 janvier 1785. C'est son acte de mariage dans lequel le prêtre indique que les parents de Félix sont originaires de "VEILBOURG". On précise également que Félix Harton n'était pas marié auparavant. Il épouse alors Marie Angélique Gauvin (fille de Jacques Gauvin et de Marie Castonguay).

 

De religion luthérienne, Félix Harton abjure à l'âge de 27 ans, le 28 octobre 1784. De l'union de ces ancêtres naquirent 10 enfants dont 8 ont survécu: Angélique, Jean-Marie, Marguerite, Victoire, Judith, André, Ignace, Joseph, Jean-Firmin et Antoine Olivier. Tous les enfants sont nés à St-Roch-des-Aulnaies sauf Antoine Olivier, le dernier, né à Grosse-Île. Ils se multiplient principalement dans la région de Montmagny (Québec). Au décès de son épouse le 5 mai 1818, le couple réside sur la rive nord du fleuve depuis quelques années. Au mariage de son fils Jean Firmin en 1823, Félix habite toujours à la Malbaie. Félix ne décède pas à cet endroit. L'information que nous cherchons toujours est la sépulture de Félix. Nous savons cependant qu'il était journalier à St-Patrice-de-la-Rivière-du-Loup en 1824. Après, nous ne trouvons plus aucune trace de lui.

 

Jean-Yves Bronze a vérifié à la Société généalogique canadienne-française le microfilm pour le registre paroissial de La Malbaie (par. St-Étienne) entre 1823 et 1850 et il n'a pas trouvé de trace du décès de Félix. Jean-Yves soupçonne qu'il est décédé au Nouveau Brunswick. Mais rien n'est sûr. Un jour on trouvera. Peu après le mariage de Jean-Firmin, ce dernier et Félix déménagent à Saint-Basile au N.B. C'est l'information que Jean-Yves a recueillie dans le répertoire des mariages de La Vallée Supérieure de La Rivière Saint-Jean, N.B. vers 1827.

Selon la copie de son acte d'abjuration, le 28 octobre 1784 à Sainte-Anne-du-Sud (Sainte-Anne-de-la--Pocatière), on remarque que Félix sait signer son nom, phénomène rare parmi les simples soldats, d'autant plus que son écriture est franche et solide. Dans l'ensemble du 18e siècle, rares étaient les simples soldats qui pouvaient signer leur nom. Cependant, il se peut que les soldats allemands, majoritairement de confession luthérienne, aient eu une meilleure instruction que les autres soldats européens de France, d'Autriche, de Russie ou d'Angleterre. Selon M. Claude Kaufholtz-Couture directeur de l’AFOGQ (Association des familles d'origine germanique québécoise) 85 % et plus des soldats allemands savent signer. Concernant Félix, il signe clairement "
Felix Hartung" sur son acte d'abjuration (28-10-1784) fait à Ste-Anne-de-la--Pocatière ; il signe "Hartung" sur son acte de mariage (10-01-1785) à St-Roch-des-Aulnaies; il signe "Felix Hartung" comme témoin au mariage de son fils Jean-Marie avec Scholastique Robinson, le 04-05-1813 à St-Roch-des-Aulnaies.

Félix Harton émigre au Canada à la fin mai 1778 à titre de soldat du régiment de la Princesse d'Anhalt-Zerbst. Le régiment porte le nom de régiment de la princesse d'Anhalt mais est la propriété de Frédéric d'Anhalt-Zerbst. La principale "exportation" connue de ce petit duché (avant l'unification allemande) est Sophie d'Anhalt-Zerbst, laquelle devint la Grande Catherine de Russie en éliminant son mari, le tzar Pierre III, qu'elle détrône au soulagement de tous (c'était un incapable). Au 18e siècle, le duché d'Anhalt-Zerbst, petite principauté au centre de l'Allemagne, est situé au sud-ouest de Berlin non loin de Magdeburg. Aujourd'hui les principales villes de l'ancien duché sont Dessau (06844) et Zerbst (39261).

Le Régiment de la Princesse d'Anhalt-Zerbst est parti d'Europe le 26 avril 1778. Le régiment arrive à Québec à la fin mai 1778 et doit passer trois mois sur ses vaisseaux avant de mettre pied à terre, les autorités du Canada n'ayant pas été officiellement informées de son arrivée. Les hommes de ce régiment ne participent, au Canada, à aucun engagement d'importance et y demeurent en garnison jusqu'au jour du retour en Allemagne, soit à l'été 1783.

On sait qu'au 12 juillet 1779,
Félix Harton fait partie de la compagnie de mousquetaires du capitaine Franz Joseph Gogel. Le registre (muster roll) des soldats du régiment de la Princesse d'Anhalt-Zerbst mentionne le 22 janvier 1783 à Rivière-Ouelle qu' il sert dans la compagnie de mousquetaires du capitaine Nuppenau sous le commandement du colonel Friedrich von Rauschenplatt. Il mesure 5 pieds et 5 pouces et il est en service depuis 5 ans et 4 mois. Son engagement remonterait donc en septembre ou octobre 1777 soit vers l'age de 20 ans. Sur ce même registre, on indique qu'il est natif de Stockhausen/ Schwartzburg vraisemblablement en Thuringe. Il changera d'affectation plus tard.

Félix s'est laissé convaincre par les recruteurs du prince Friedrich-August von Anhalt-Zerbst, lesquels recrutaient dans plusieurs régions.

Le premier enfant, Angélique, est née quelques 13 mois avant le mariage d'Angélique et de Félix (cet enfant a été légitimé lors du mariage du couple Hartung/Gauvin), ce qui explique sans doute une des raisons pour laquelle Félix est demeuré au Canada après la guerre d'indépendance américaine. L'autre étant que son bon prince a déjà offert les services de son régiment à l'empereur d'Autriche. Félix n'avait sans doute pas le goût d'aller se battre en Europe centrale.
 

 

Génération 1 

1.  FÉLIX2 HARTON  (JEAN1) est né vers 1765. Originaire de Weilburg, Allemagne, il était soldat régiment Anhalt Zerbst, et meurt le 25 janvier 1847 en la paroisse Sainte-Anne, Restigouche à 80 ans, environ. Il épousa MARIE-ANGÉLIQUE GAUVIN, le 10 janvier 1785, à Saint-Roch-Des-Aulnaies, fille de JACQUES GAUVIN et MARGUERITE CASTONGUAY. Elle meurt le 5 mai 1818, à La Malbaie, 56 ans environ.

Les enfants de FÉLIX HARTON et MARIE-ANGÉLIQUE GAUVIN sont:

              i.   MARIE-ANGÉLIQUE3 HARTON, b. 20 décembre 1783, Saint-Roch-Des-Aulnaies; m. JEAN-MARIE PELLETIER, 4 novembre 1806, Saint-Roch-Des-Aulnaies.

2.          ii.   JEAN-MARIE HARTON, b. 2 décembre 1785, Saint-Roch-Des-Aulnaies.

            iii.   MARIE-MARGUERITE HARTON, b. 29 juin 1787, Saint-Roch-Des-Aulnaies; m. LOUIS BERGERON, 14 juin 1813, Saint-Roch-Des-Aulnaies.

            iv.   MARIE-VICTOIRE HARTON, b. 18 février 1789, Saint-Roch-Des-Aulnaies.

             v.   MARIE-JUDITH HARTON, b. 25 octobre 1790, Saint-Roch-Des-Aulnaies.

            vi.   ANDRÉ HARTON, b. 18 novembre 1791, Saint-Roch-Des-Aulnaies; m. JULIE ROBITAILLE, 26 avril 1814, Saint-Roch-Des-Aulnaies.

           vii.   IGNACE HARTON, b. 31 juillet 1793, Saint-Roch-Des-Aulnaies.

          viii.   JOSEPH HARTON, b. 9 août 1795, Saint-Roch-Des-Aulnaies; m. CHARLOTTE PETIT, SAINT-PIERRE.

            ix.   JEAN-FIRMIN HARTON, b. 24 février 1797, Saint-Roch-Des-Aulnaies.

             x.   ANTOINE-OLIVIER HARTON, b. 20 juin 1799, Montmagny. 

 

Génération 2

2.  JEAN-MARIE3 HARTON (FÉLIX2, JEAN1) est né le 2 décembre 1785 à Saint-Roch-Des-Aulnaies. Il épousa MARIE-SCHOLASTIQUE ROBINSON, le 4 mai 1813 à Saint-Roch-Des-Aulnaies, fille de JEAN-BAPTISTE ROBINSON et MARGUERITE SAINT-PIERRE.     

Les enfants de JEAN-MARIE HARTON et MARIE-SCHOLASTIQUE ROBINSON sont:

3.           i.   CHRYSOLOPHE4 HARTON.

             ii.   PRUDENT HARTON, m. HENRIETTE MIVILLE, 28 juillet 1840, Saint-Roch-Des-Aulnaies.

            iii.   GERMAIN HARTON, m. JUSTINE SAINT-AMANT, 21 mai 1849, Saint-Roch-Des-Aulnaies.

            iv.   SCHOLASTIQUE HARTON, m. ÉDOUARD LEBEL, 1 octobre 1850, Saint-Roch-Des-Aulnaies.

             v.   ANDRÉ HARTON, m. MARIE-LOUISE MASSE, 20 février 1888, Saint-Roch-Des-Aulnaies. 

 

Génération 3 

3.  CHRYSOLOPHE4 HARTON (JEAN-MARIE3, FÉLIX2, JEAN1).  Il épousa LUCE PELLETIER le 5 février 1844 à Saint-Roch-Des-Aulnaies, fille de JEAN-BAPTISTE PELLETIER et MARIE MORIN.     

Les enfants de CHRYSOLOPHE HARTON et LUCE PELLETIER sont:

4.           i.   ANTOINE-CHRYSOLOPHE5 ARTON, b. 16 janvier 1846, Saint-Roch-Des-Aulnaies; d. 2 juillet 1919, Sainte-Anne-de-La-Pocatière.

             ii.   DELVINA ARTON, m. EUCHARISTE TREMBLAY, 3 avril 1869, Saint-Irénée.

5.         iii.   LÉON HARTON.

            iv.   JOSEPH ARTON, m. ARTHÉMISE GIRARD, 16 janvier 1877, Saint-Irénée.

             v.   CHRYSOSTOME ARTON, m. MATHILDE LITALIEN, 14 juillet 1879, Sainte-Perpétue.

            vi.   CAROLINE ARTON, m. CYPRIEN SAINT-PIERRE, 15 octobre 1894, Saint-Pamphile.

 

 

 Génération 4 

4.  ANTOINE-CHRYSOLOPHE5 ARTON (CHRYSOLOPHE4 HARTON, JEAN-MARIE3, FÉLIX2, JEAN1) est né le 16 janvier 1846 à Saint-Roch-Des-Aulnaies, et meurt le 2 juillet 1919 à Sainte-Anne-de-La-Pocatière. Il épousa MARIE-MANSÉLINE SIMARD, le 10 janvier 1871, à Baie-Saint-Paul, fille d’OCTAVE SIMARD et EDITH SIMARD. Elle est née le 20 novembre 1851 à Baie-Saint-Paul.   

Les enfants d’ANTOINE-CHRYSOLOPHE ARTON et MARIE-MANSÉLINE SIMARD sont:

6.           i.   CHARLES6 HARTON, b. 6 juillet 1883, Sainte-Anne-de-La-Pocatière.

7.          ii.   ARTHUR HARTON

 

5.  LÉON5 HARTON (CHRYSOLOPHE4, JEAN-MARIE3, FÉLIX2, JEAN1).  Il épousa DELPHINE FORTIN le 8 mai 1876 à Saint-Irénée, Charlevoix, fille de FORTIN JULE et ADÈLE TREMBLAY.     

Les enfants de LÉON HARTON et DELPHINE FORTIN sont:

              i.   LUCIENNE6 HARTON, m. CHARLES CARON, 4 septembre 1900, Saint-Épiphane.

             ii.   VIRGINIE HARTON, m. FRANÇOIS DESCHAMPS, 30 janvier 1905, Saint-Épiphane.

            iii.   MARIE HARTON, m. ALFRED NADEAU, 22 juin 1909, Saint-Épiphane.

            iv.   ALICE HARTON, m. NARCISSE THIBOUTOT, 13 janvier 1914, La-Pocatière.

             v.   ARTHUR HARTON, m. ROSALIE LECLERC, 28 février 1916, La-Pocatière.

8.         vi.   PHILIPPE HARTON.

           vii.   MARIE-ANNE-ALMA HARTON, m. SERVULE SAINT-PIERRE, 20 septembre 1921, Saint-Pacôme.

 

 

Génération 5

6.  CHARLES6 HARTON (ANTOINE-CHRYSOLOPHE5 ARTON, CHRYSOLOPHE4 HARTON, JEAN-MARIE3, FÉLIX2, JEAN1) est né 6 juillet 1883 à Sainte-Anne-de-La-Pocatière. Il épousa APOLLINE GAGNON le 17 juillet 1906 à Sainte-Luce, fille de BÉNONI GAGNON et MARIE-PHILOMÈNE BOUILLON.    

Les enfants de CHARLES HARTON et APOLLINE GAGNON sont:

              i.   ALEXANDRE CHARLES7 HARTON, b. 12 juin 1907, Mont-Joli; m. M-JEANNE PICARD, 26 avril 1941, Price.

             ii.   MARIE-LUCE-ALEXANDRA HARTON, b. 11 octobre 1908, Mont-Joli; m. CHARLES HARTON, 10 décembre 1953, Price.

            iii.   MARIE-BLANCHE-ALMA ARTON, b. 9 décembre 1909, Mont-Joli; m. AUGUSTE DIONNE, 21 juillet 1964, Price.

            iv.   MARIE-EUGÉNIE HARTON, b. 27 novembre 1911, Mont-Joli; m. LÉOPOLD CHAREST, 3 juin 1952, Saint-Rémie-de-Métis, Price.

             v.   JOSEPH-ADÉODAT HARTON, b. 3 juin 1914, Saint-Rémi-de-Métis; m. JULIANA DUCHESNE, 1 septembre 1951, Saint-Octave-de-Métis.

            vi.   JOSEPH-AIMÉ HARTON, b. 30 juillet 1916, Saint-Rémi-de-Métis; m. M-ELIANNE SOUCY, 12 janvier 1942, Padoue.

           vii.   ROSE-MARIE HARTON, b. 2 avril 1918, Saint-Rémi-de-Métis; m. LOUIS-PHILIPPE JEAN, 27 juin 1944, Padoue.

          viii.   JOSEPH-FIDÈLE HARTON, b. 16 juin 1920, Saint-Rémi-de-Métis; m. RITA GUÉRIN, 1 septembre 1951, Price.

9.         ix.   MARIE-APOLLINE HARTON, GAGNON, b. 9 février 1922, Saint-Rémi-de-Métis, Price.

             x.   LOUIS-GONZAGUES HARTON, b. 26 juin 1923, Saint-Rémi-de-Métis; m. M-BÉATRICE BEAULIEU, 12 mai 1948, Price.

            xi.   MARIE-RITA HARTON, b. 6 avril 1925, Saint-Rémi-de-Métis.

           xii.   NOËL-ROCK ARTON, b. 22 décembre 1927, Saint-Rémi-de-Métis; m. ALINE LÉVESQUE, 24 juin 1961, Price. 

 

7.  ARTHUR6 HARTON (ANTOINE-CHRYSOLOPHE5 ARTON, CHRYSOLOPHE4 HARTON, JEAN-MARIE3, FÉLIX2, JEAN1). Il épousa ALPHONSINE LECLERC le 27 novembre 1905 à Saint-fabien, fille d’ALPHONSE LECLERS et ROSE RIOUX.     

Les enfants d’ARTHUR HARTON et ALPHONSINE LECLERC sont:

              i.   ALICE7 HARTON, m. JOSEPH THIBAULT, 23 juin 1936, La-Pocatière.

             ii.   YVONNE HARTON, m. GÉRARD BOIS, 29 mai 1946, La-Pocatière.

            iii.   MARIE-ROSE HARTON, m. ROMÉO LESSARD, 29 décembre 1952, La-Pocatière.

            iv.   ANNE-MARIE HARTON, m. GÉRARD GIROUX, 16 août 1958, La-Pocatière.

             v.   OCTAVE HARTON, m. MARIE-PAULE ÉMOND, 24 octobre 1959, La-Pocatière. 

 

8.  PHILIPPE6 HARTON (LÉON5, CHRYSOLOPHE4, JEAN-MARIE3, FÉLIX2, JEAN1). Il épousa JULIA DANJOU le 19 septembre 1916 à N-D-Liesse, Rivière Ouelle, Kamouraska, fille de GEORGES DANJOU et LÉA OUELLET.     

Les enfants de PHILIPPE HARTON et JULIA DANJOU sont:

              i.   ANNE-MARIE7 HARTON, m. AKLPHONSE PARÉ, 12 juin 1943, Québec.

             ii.   LOUIS HARTON, m. CATHERINE SAINT-PIERRE, 20 novembre 1943, Sainte-Louise.

            iii.   JEANNE HARTON, m. GÉRARD LORD, 12 juin 1949, St-Damase, St-Damase-de-L’Islet.

10.       iv.   XAVIER HARTON.

             v.   ULRIC HARTON, m. LINA TURGEON, 27 août 1960, Saint-Martin.

 

 

 Génération 6

9.  MARIE-APOLLINE7 HARTON, GAGNON (CHARLES6, ANTOINE-CHRYSOLOPHE5 ARTON, CHRYSOLOPHE4 HARTON, JEAN-MARIE3, FÉLIX2, JEAN1) est né le 9 février 1922 à Saint-Rémi-de-Métis, Price. Elle épousa (1) JOSEPH-CLÉMENT JEAN le 20 septembre 1954 à Price, fils d’ALPHONSE JEAN et CÉLANIRE DURETTE-ROCHEFORT. Il est né le 6 mars 1925 en la paroisse-Saint-Antoine, Padoue. Elle épousa (2) YVON CAMPION le 17 août 1979 à Saint-Rémi-de-Métis, Price, fils de WILFRID-J.TÉLESPHORE CAMPION et YVONNE-OCTAVIE ROSS. Il est né le 7 août 1929.   

Les enfants de MARIE-APOLLINE HARTON et JOSEPH-CLÉMENT JEAN sont:

11.         i.   COLETTE8 JEAN, b. 18 décembre 1956.

             ii.   DANIELLE JEAN, m. RAYMOND MAILLETTE, 27 août 1982, Price.

            iii.   MICHELINE JEAN, m. JEAN-LOUIS VIGNOLA, 17 juin 1983, Sainte-Flavie.

 

10.  XAVIER7 HARTON (PHILIPPE6, LÉON5, CHRYSOLOPHE4, JEAN-MARIE3, FÉLIX2, JEAN1)  Il épousa FERNANDE LORD le 18 juin 1951 à St-Damase, St-Damase-de-L’Islet, fille de GEORGES LORD et PAMÉLA AVOINE

Les enfants de XAVIER HARTON et FERNANDE LORD sont:

12.         i.   FERNAND8 HARTON.

             ii.   FRANCINE HARTON, m. PIERRE DUBÉ, 12 octobre 1976, St-Damase, St-Damase-de-L’Islet.

            iii.   GASTON HARTON, m. DIANE MARCOUX, 21 juillet 1984, Potton.

 

 

Génération 7 

11.  COLETTE8 JEAN (MARIE-APOLLINE7 HARTON, GAGNON, CHARLES6, ANTOINE-CHRYSOLOPHE5 ARTON, CHRYSOLOPHE4 HARTON, JEAN-MARIE3, FÉLIX2, JEAN1) est né le 18 décembre 1956. Elle épousa NELSON CAMPION le 24 février 1978 à Price, fils d’YVON CAMPION et RITA COUTURIER

Les enfants de COLETTE JEAN et NELSON CAMPION sont:

              i.   YAN9 CAMPION.

             ii.   RENÉE CAMPION.

13.       iii.   RÉGIS CAMPION

 

12.  FERNAND8 HARTON (XAVIER7, PHILIPPE6, LÉON5, CHRYSOLOPHE4, JEAN-MARIE3, FÉLIX2, JEAN1)  Il épousa LUCIE GAMACHE le 12 juillet 1980 à St-Damase, St-Damase-de-L’Islet, fille d’ARMAND GAMACHE et DENISE GAMACHE.     

L’enfant de FERNAND HARTON et LUCIE GAMACHE est:

              i.   MAXIME9 HARTON

 

Génération 8 

13.  RÉGIS9 CAMPION (COLETTE8 JEAN, MARIE-APOLLINE7 HARTON, GAGNON, CHARLES6, ANTOINE-CHRYSOLOPHE5 ARTON, CHRYSOLOPHE4 HARTON, JEAN-MARIE3, FÉLIX2, JEAN1)  Il épousa GENEVIÈVE.     

L’enfant de RÉGIS CAMPION et GENEVIÈVE est:

              i.   ÉLIZABETH10 CAMPION, b. 23 juillet 2009.