Pas facile d'être conservateur

Accueil • Début
 

vendredi 13 octobre 2006

pas facile d'être conservateur

Inquiet


 

 

J’ai toujours été partisan du parti conservateur du Canada (appelé jadis progressiste-conservateur). Je le suis encore. Mais ce n’est pas facile par moment. Comme hier lorsque le chef du parti, le PM Harper, a déclaré que les candidats à la chefferie du parti libéral qui ne sont pas d’accord avec sa position lors du dernier conflit israélo-libanais ont eu tort et démontrent une logique qui découle d'une position anti-israélienne. Des antisémites, quoi ! Si ces candidats en sont, qu’en est-il des autres Canadiens qui se sont opposés à la position unilatérale de leur pays dans ce conflit. Une position qu’il estimait contraire à la culture canadienne de fair-play. Ils ne voulaient appuyer ni Israël ni le Liban. Ils réclamaient la neutralité du Canada afin qu’il soit en mesure d’aider les deux parties à trouver une solution. Je partageais leur opinion.

 

Au Québec, l’insulte fait encore plus mal puisque le pourcentage de gens contre la position du PM était encore plus grand et que certains journalistes canadiens anglais ne cessent d'accuser à tort les Québécois d'être des antisémites. Pour eux, c'est de l'eau au moulin !

 

Çà arrive à tout homme politique de dire des mots qui blessent et qui sont erronés. Ceux de Harper d’hier sont de cette catégorie et il doit les retirer et s’expliquer.

 

Claude Dupras