Staline

Accueil • Début
 

 

 

 

Staline  

Fort de son nouveau poste, Staline obtient du congrès la permission d’expulser les membres « insatisfaisants » du parti. Il élimine ainsi des milliers de supporteurs de Trotsky, son rival. Il a aussi obtenu le pouvoir de remplacer les membres du gouvernement. En désaccord avec les politiques économiques de Lénine, il fait adopter les siennes par le Comité Central. Apprenant la nouvelle, Lénine écrit à Trotsky pour lui demander son appui. À la réunion suivante du Comité, la décision est renversée. Furieux, Staline menace l’épouse de Lénine. Celui-ci écrit dans son testament : « Je propose à mes camarades de considérer le moyen de démettre Staline de son poste et de le remplacer par quelqu’un qui diffère de lui dans un aspect important : qu’il soit plus tolérant, plus loyal, plus poli et qu’il porte plus de considérations à ses camarades ». Trois jours plus tard, Lénine subit une troisième attaque. Il ne peut plus parler ni écrire. Il survivra encore dix mois, mais il n’a plus de pouvoir.  Il s’éteint le 21 janvier 1924.

Staline émerge comme le nouveau chef de l’Union Soviétique, étend le parti communiste à tout le territoire et en fait le parti unique. Il accuse les paysans de placer leur intérêt personnel avant de celui de la nation. Il crée les fermes collectives, fait exécuter des milliers de paysans et en déporte plus de cinq millions en Sibérie. À son tour, Trotsky l’accuse de mesures dictatoriales et réclame plus de démocratie dans le parti. Le testament de Lénine est lu. Le Soviet, sous l’emprise de Staline, déclare sans fondement les craintes de Lénine. Trotsky est démis du gouvernement. Il refuse la suggestion de ses supporteurs d’organiser un coup militaire, même s’il en a le moyen. Il est expulsé du pays en 1929. Staline commence des purges dans le parti et fait exécuter tous les partisans de Trotsky au gouvernement. En 1936, il fait de même pour tous les leaders politiques qui le critiquent. Puis, c’est l’armée rouge qui perd 30,000 membres et 50 % de ses officiers. Finalement, les Services Secrets y passent, puisque plusieurs de ses membres sont au courant de ses manigances et la majorité des dirigeants seniors de l’organisation disparaissent. Trotsky est assassiné en 1940 alors qu’il se trouve au Mexique chez son ami socialiste, le peintre Diego Rivera.

Voilà donc ce Staline que Claude découvre et avec qui les Alliés doivent négocier : un dictateur, un tueur, un communiste, le maître absolu du plus grand pays au monde l’Union Soviétique (l’URSS), qui vise par surcroît à imposer son idéologie politique à tous les pays de la planète.

 

                   table des matières                                                                                          en haut  suite...