Vive la France !

Accueil • Début
 

dimanche 9 octobre 2005

Vive la France !

Confiant


Le Nouvel Observateur de cette semaine traite à la une de la situation de la France. Après avoir reconnu que les mots déclin, en panne, crise, recul, danger et désarroi s’appliquent à elle, il élabore ses « plus ». En voici quelques uns :

 

Le taux de natalité est élevé,

l’espérance de vie augmente,

la consommation soutient l’activité,

les multinationales sont florissantes,

la protection sociale est avantageuse,

les retraites sont confortables,

le système de santé est le meilleur au monde,

les français sont productifs,

la création de nouvelles entreprises atteint des records,

la France est la championne du tourisme,

les écoles de management sont réputés,

les français ont la bosse des mathématiques,

les autoroutes font rêver,

les TGV sont le champion du monde,

le nucléaire favorise son indépendance,

l’endettement privé est faible,

les français sont convertis à l’Internet,

…aussi à la Bourse,

la défense a un gros budget,

les forces armées se projettent hors du territoire,

la France est la 4ième puissance nucléaire,

260 millions de terriens parle sa langue,

Son cinéma et sa télé s’exportent,

 

Certes, comme les autres pays, la France a des problèmes de déficit, de chômage surtout chez les jeunes, de dépenses qui augmentent, de pertes d’emplois industriels, d’une diminution de la confiance des investisseurs, d’échanges déficitaires avec la Chine, etc.

 

Et en particulier, son moral est bas, son dynamisme s’atténue, sa main d’œuvre coûte chère à cause des très hautes charges gouvernementales, sa fonction publique enfle...

 

Mais je crois que la vraie source de son problème vient des politiciens et des chefs syndicaux. De leur part, c’est toujours la même ritournelle qui prend de plus en plus d’ampleur. À les entendre, tout va mal, rien ne fonctionne, tout est scandale… tout est négatif. On manifeste, on manifeste et on manifeste encore. Pour tout, pour rien. Je ne dis pas que devant certaines injustices il ne faille pas montrer de la solidarité mais de là à interpréter tout ce qui arrive comme fondamental, il y a une marge. Les leaders doivent agir de façon responsable et ils ne le font pas.

 

Tout cela mine, jour après jour, la confiance des Français qui haussent les épaules et croient qu’il n’y a plus rien à faire alors qu'il y a toujours une solution à tout problème. Au lieu de rappeler les « plus » on exagère les « moins ». Il est temps que çà change, et que la France se trouve un vrai cheerleader. En attendant, les Français devraient se rappeller l’exclamation de De Gaule "Vive la France ! ".

 

Claude Dupras