19 juillet 2009


Cette conversation porte sur le pouvoir islamique en Iran et de sa comparaison avec les autres pays arabes

Le 19 juillet 2009

Mansour: Mon cher ami. Je regrette de n’avoir pas lu ce blog «C’est dingue !» de ta part jusqu’Ă  aujourd’hui. Mais apres l’avoir lu je ne pouvais m’empecher d’y repondre tres rapidement.

Je comprends tres bien ta vision des derniers evenements politiques en iran, qui continuent a ce jour a se developper. Mais ce qui m’a tout de meme surpris dans ton analyse du regime actuel en iran c’est que tu supposes que ce regime est abominable et n’a rien a offrir particulierment au monde musulman d’une maniere generale.

Claude: Je ne crois pas avoir dit cela même si je le pense un peu car le gouvernement actuel n’accorde pas au peuple iranien ce qu’il y a de plus important: la liberté. L’Iran est un grand pays qui s’est développé économiquement, culturellement et scientifiquement. Cela a commencé bien avant les ayatollahs. Aujourd’hui, il me semble clair que la jeunesse de ce pays et ceux qui sont bien éduqués réclament une voix au chapitre et veulent que leur pays participe au développement mondial. Les dirigeants actuels du pays les en empêchent et répandent dans le monde une image d’un pays qui qui se renferment sur lui-même et jouent un jeu négatif face à l’ordre mondial.

Mansour: Tu as ete dans le detail comment les dernieres elections presidentielles iraniennes ne sont qu’une mascarade, car il n’y a qu’un grand seigneur de la nation iranienne et c’est le grand ayatollah.

Claude: C’est vrai. Il a choisit les candidats aux élections. Il a annoncé son choix avant l’élection. Il a déclaré élu Ahmadinejad avant la fermeture des bureaux de votation. Il a mis ses gardes, genre gestapo comme tu dis, à la chasse des protestataires qui manifestaient dans le calme, il a fait mettre en prison des milliers d’innocents dont les parents ne savent pas où ils sont, etc. Oui, il agit en grand dictateur…. Seigneur est un trop beau titre pour un individu qui agit comme il le fait.

Mansour: Sans trop m’etaller sur ton analyse je voudrais tout de meme te poser une question qui a mon avis est tres liee a la situation de l’iran d’aujourd’hui. Comment le gouvernement de bush a reagi aux tragiques evenements de new york de septembre 2001 et comment tout le reste de l’otan ne particulier a suivi les ordres donnes par bush. e

Claude: Tu sembles avoir oublié qu’il y avait deux immenses tours à New York qui se sont écrasées en quelques heures entraînant la mort de milliers d’innocents. Tu sembles avoir oublié qu’il y a une organisation fondamentaliste El Qaida qui s’organise sur une base mondiale, qui a fait des ravages à Paris, à Madrid, en Afghanistan, à Bali et à combien d’autres endroits. Pourtant, tu sais bien qu’à toute action, il y a une réaction.

Mansour: Est ce que les decisions prises par les usa durant cette periode et a ce jour, meme a l’interieur des usa, conformes a l’esprit de la constitution de ce pays. Est ce que tu; trouves raisonable la creation d’un nouveau secretariat federal ,appele d’une maniere uphemiste « home land security »,mais qui en fait etait tres similaire du role de la guestapo. Tout d’un coup tous les droits accordes aux citoyens americains depuis la creation de cette nation ont ete remis en cause.

Claude: Je suis d’accord avec toi que les USA de Bush ont été trop loin. Alors que j’ai toujours rentré facilement aux USA, voilà que j’ai maintenant besoin d’un passeport et que je dois enlever mes souliers pour rentrer. C’est de la folie furieuse… Et les USA et leurs gouvernements d’états on dépensé un argent fou pour se protéger de toutes sortes de façon. Mais que veux-tu, c’est comme cela. Cependant, j’estime que les contrôles se desserreront petit à petit et que la normale reviendra. Mais cela peut prendre une quinzaine d’années.

Mansour: Et l’europe en general a reforme ses valeurs morales pour permettre de soit disant lutter contre le terrorisme islamiste a travers le monde. Du jour au lendemain tous les musulmans citoyens ou non de ce beau monde occidental est devenu l’objet d’une surveillance jamais connu dans ce monde democratique, en dehors peut etre de l’epoque de la deuxieme mondiale ou les japonais, bien que citoyen americains se sont retrouves du jour au lendemain dans des camps de concentration. Toutes les mosques aussi bien aux usa qu’en europe etaient devenues du jour au lendemain des milieux de conspiration contre l’occident.

Claude: Tu exagères, mon ami. Ce fut une réaction momentanée qui s’estompe rapidement.

Mansour: Je te parle de tout cela pour essayer de te rappeler que notre monde occidental soit disant defendant les droits democratiques de tout le monde est loin d’etre sincere. Il ne fait pas de doute que la grande majorite des societes occidentales sont plus engagees dans la lutte pour une plus grande liberte de l’individu, d’ou qu’il vienne, mais les nations en generales n’agissent pas toujours en accord avec ces souhaits universels.

Claude: Il est certain que les nations agissent dans leur intérêt mais dans le cas qui nous concerne, l’Iran, les nations occidentales répondent aux vœux d’un très grand nombre d’Iraniens. Je ne sais pas si c’est une majorité mais je crois que le nombre est fort important. L’Iran vit une révolution profonde. Celle-ci n’aboutira pas facilement mais les semences germent et avec le temps cette révolution verra le jour et changera le système iranien. C’est la conviction que j’ai acquise après avoir lu d’innombrables articles et blogs venant d’Iran.

Mansour: Juste ce vendredi j’ai ete vraiment etonne d’apprendre que Rafsandjani, ex-president de l’iran des mullahs, a eu le courage de precher face a des milliers d’iraniens a Teheran la lutte contre le ;pouvoir de l’actuel ;president iranien et a ma connaissance il n’a pas ete empeche tout d’abord de faire sa preche et ensuite de n’avoir pas ete arrete et execute sur le champs par ce regime que tu denonces si violemment. Est ce que tu peux imaginer un regime politique arabe de l’atlantique au golf persique capable d’accepter une telle opposition ;politique au vu et au su de tout le monde. Est ce que Moussavi est aujourd’hui en prison ou deporte par ce regime si odieux!!!

Claude: Je n’ai pas plus confiance en Rafsandjani qui a été défait par Ahmadinejad lors de la première élection de ce dernier à la présidence iranienne. Il me semble avoir cette défaite sur le cœur puisqu’il a appuyé Moussavi lors de la dernière élection. Ces deux hommes veulent du pouvoir mais ne veulent pas vraiment changer la constitution iranienne pour changer le mode de direction de l’État et assurer que les élus soient ceux qui décident et gouvernent. Ils l’ont dit clairement: ils ne s’opposent pas à l’état islamique. Le problème est là.

C’est la structure religieuse-démocratique qu’il faut changer. C’est peut être le désir de Rafsandjani et Moussavi, mais à ce jour ils n’ont pas exprimé une telle politique. Peut-être veulent-ils ne pas mettre la charrue devant les bœufs et faire, dans le temps, un changement progressif de l’appareil gouvernemental.

Où les gouvernements sont influencés par une religion, il y a de la difficulté. Le Québec l’a démontré dans le passé, l’Irlande aussi. De plus en plus de pays arabes nous le démontrent tous les jours. Les organismes religieux deviennent des groups d’intérêt qui utilisent les lois et le pouvoir pour se servir au détriment de l’intérêt général. On ne peut diriger un gouvernement en mettant en compte l’intérêt d’un groupe. De plus, il faut qu’il y ait une séparation claire et nette entre la religion et l’état. À chacun son métier et les vaches seront bien gardées.

Mansour: Tout ce que je peux ajouter a mes commentaires est que comme toujours, je crois dure comme fer que l’ habit n’a jamais fait le moine. Ă€ très bientĂ´t.

Claude: Habit pas habit, le moine n’a pas affaire en politique. Celle-ci doit être une affaire de personnes élues par le peuple, pour le peuple.

Salutations.