le 27 juillet 2005


Du 5 juillet 2005 au 27 juillet 2005, Mansour Ă©crivit six messages Ă  Claude. Ils portent sur les suites de la rĂ©volution algĂ©rienne, l’Ă©ducation en AlgĂ©rie, la situation militaire aux USA, la rĂ©volte des Kabyles, les musulmans Ă  Londres, le flĂ©au islamiste dans les pays arabes…

Le 5 juillet 2005

Cher ami Claude

Que veux tu que je te dises au sujet de ta réponse a
mon dernier message?
Il m’est difficile sinon impossible de t’expliquer ce
que je ressens vis a vis de l’AlgĂ©rie d’aujourd’hui.
Il ne fait pas de doute que je voudrais bien voire ce
pauvre pays tourner la page de son histoire récente et
essayer d’Ă©crire une autre aussi Ă©logieuse que c’elle
durant sa guerre de libĂ©ration. Mais je t’avoue que je
ne me sens plus partie prenante comme je l’Ă©tais
durant les annees50-80. Après tout c’est par dĂ©sespoir
que j’avais finalement dĂ©cide de quitter mon pays pour
commencer une carrière a la banque mondiale en 1978.
DĂ©jĂ  a l’Ă©poque je me rendais compte que non seulement
le rĂ©gime politique de ce pays ne s’intĂ©ressait pas du
tout de l’avenir a long terme du peuple algĂ©rien, mais
même le peuple algérien lui même avait tellement
change que je n’arrivais plus a m’identifier avec lui
a 100%.Depuis les années 20 au déclenchement de la
guerre de libération en 1954, la société algérienne
aussi illettrĂ©e qu’elle fut, rĂ©agissait malgrĂ© elle
même conformément aux valeurs républicaines
françaises( y compris les mouvements islamistes de
l’Ă©poque en AlgĂ©rie qui revendiquaient la
modernisation de la culture arabo musulmane). Mais les
valeurs instaurées aussi en bien en politique que dans
notre société depuis le premier jour de la prise de
pouvoir par la force de Ben Bella en 1962, ont
finalement créé une nouvelle société algérienne
d’aujourd’hui qui n’a absolument rien a avoir avec la
sociĂ©tĂ© algĂ©rienne de l’avant la guerre de libĂ©ration.
Même mon père qui était âpres tout un grand imam de la
grande Kabylie a Tizi, n’hĂ©sitait pas a avoir des
relations Ă©troites avec les missions protestantes et
catholiques de Tizi. Je t’en avais dĂ©jĂ  parle dans le
passĂ©. Mais aujourd’hui la sociĂ©tĂ© algĂ©rienne est
dirigée par des mollahs qui ne pensent que comme les
mollahs d’Arabie saoudite ou de l’Iran. Les jeunes
algĂ©riens d’aujourd’hui, tout comme d’ailleurs les jeunes
de l’Arabie saoudite ou de l’Iran, Ă©videmment sont
subjugues par les valeurs matĂ©rielles de l’occident(
les palaces, les Mercedes, les blondes, les jets sets
etc.) Mais culturellement tous ces jeunes sont aussi
rétrogrades culturellement que les arabes du 17me
siècle.
La diaspora algérienne aussi bien que certains
algériens encore ouverts a la culture du siècle de la
science auraient pu, comme tu le suggères avoir un mot
a dire concernant le future de ce peuple algérien,
mais je t’avoue que le peuple algĂ©rien, bien qu’Ă©tant
toujours farouchement contre l’injustice et
l’exploitation reste totalement ignorant des valeurs
nĂ©cessaires pour rĂ©ellement engager l’Alger dans une
voie de reforme et de progrès. Et ce n’est pas avec
un baril de pétrole a 58 dollars que le peuple
algérien finira a réaliser que choses sont beaucoup
sĂ©rieuses que l’acquisition d’un appartement ou
l’achat d’une voiture neuve.
Pour terminer je voudrais tout simplement te dire que
même dans les années 70, ou la situation financière du
pays n’Ă©tait pas vraiment grandiose, beaucoup de cadre
au plan disaient dĂ©jĂ  que l’AlgĂ©rie ne se mobilisera
réellement pour préparer un avenir meilleur a ce pays
que le jour ou nous n’aurions plus de pĂ©trole a
exporter. Malheureusement j’y crois toujours et je sais
que l’AlgĂ©rie continuera a avoir suffisamment de
rĂ©serves en hydrocarbures pour d’un cote permettre au
régime politique actuel de soporiser le peuple
algĂ©rien et de l’autre cote s’assurer de la
bénédiction des marchands de pacotille dans le monde
riche.

Mansour

le 7 juillet 2005

Cher ami Claude,

Il ne fait de doute que l’AmĂ©rique a un problème très
sĂ©rieux d’obĂ©sitĂ©. Il est difficile de voire une
grande majoritĂ© d’amĂ©ricains dans les supermarchĂ©s,
tous pesant plus de 100kg, Mieux encore il parait
qu’un enfant sur 4 aux usa est dĂ©jĂ  sur le point de
devenir obese avant mĂŞme qu’ils aient 6ans d’âge.
Je n’ai certainement aucune expertise dans ce domaine,
mais , a mon avis il suffit de se rendre dans les fast
Food aux usa pour se rendre compte de la dimension du
problème. Tous les jeunes américains ne mangent
apparemment que des sandwiches aussi bien dans les
fast Food que mĂŞme a la maison. Rare les jeunes
américains qui mangent des légumes régulièrement tous
les jours. Même mon grand fils, qui a déjà 18 ans
d’âge ne mange que des sandwiches. Heureusement qu’il
est très sportif, ce qui l’empĂŞche âpres tout de trop
gagner de poids. En fait, heureusement qu’il a hĂ©ritĂ©
mon métabolisme, car malgré ses habitudes
gastronomiques il reste tout de même très maigre pour
sa carrure physique ( il fait plus de 6pieds de hauteur
et ne pèse que 160 livres).
Ceci Ă©tant dit je doute tout de mĂŞme que les forces
amĂ©ricaines dĂ©pendent aujourd’hui tellement de l’Ă©tat
physique de ses soldats. Il ne faut pas oublier que
les usa dépensent plus de 50% du budget mondial de la
dĂ©fense. Ce n’est pas tellement l’Ă©tat physique du
soldat américain qui fait la différence avec les
autres armĂ©es du monde. C’est plutĂ´t la technologie
que le soldat américain utilise qui fait la
diffĂ©rence. Je soldat amĂ©ricain n’a plus qu’a appuyer
sur un bouton pour faire son devoir effectivement. Il
lui faut bien entendu reconnaitre sa cible avant
d’appuyer sur le bouton.
Puisque nous sommes sur ce sujet je voudrais te
recommander un nouvel ouvrage américain concernant la
stratégie de défense que les usa devrait mettre en
place dans les années a venir. Je suis sure que cet
ouvrage répondra a beaucoup de tes questions
concernant les affaires mondiales. Il s’agit du nouveau
livre de Richard Haas, qui a été un conseille de titi
bush durant les premières années a la présidence. Son
ouvrage s’appelle « the Opportunity ».
Je t’avoue que je n’ai jamais lu un expose sur les
affaires mondiales aussi enrichissant que ce livre. Et
pourtant il fait parti de l’extrĂŞme droite amĂ©ricaine
après tout. Mais il a suffisamment de logique et
d’expertise pour demander a son pays de commencer a
repenser de fond en comble toute sa politique
internationale. Je te conseille vivement de lire ce
livre, qui certainement sera un classique dans les
années a venir.
Pour une fois nous avons enfin un Ă©rudit des affaires
étrangères, provenant de la droite militariste
américaine, qui demande enfin de compte a son pays de
ne plus compter sur sa suprématie militaire pour
dicter sa loi a travers le monde. Mieux encore il
avertit l’AmĂ©rique qu’elle ne pourra jamais empĂŞche
l’arrivĂ©e de la chine ou de l’inde dans l’areine
internationale, et que ces pays un jour ou l’autre
auront suffisamment combles leurs déficits dans le
domaine de la dĂ©fense que l’AmĂ©rique ne pourra mĂŞme
pas les menacer militairement sans mettre en danger
l’existence mĂŞme des usa. J’ai vu aujourd’hui mĂŞme la
lancĂ©e d’une nouvelle fusĂ©e chinoise. Et c’est très
impressionnant de voire la chine, qui est toujours
sous dĂ©veloppĂ©e, d’après les critères de la banque mondiale et du FMI, avoir l’infrastructure humaine et
industrielle capable de réaliser un tel exploit.
Mais ce qui m’impressionne le plus avec le leadership
actuel de la chine c’est qu’il accepte a ce jour de
dépendre des industries militaires russes pour équiper
les armées chinoises en armements traditionnels mais
elle se concentre a développé elle même les armes de
technologies de pointe. Ce qui est aussi impressionnant
avec la chine c’est que non seulement elle a une
stratégie de modernisation de son système de défense
accélérée mais elle le fait en réduisant drastiquement
la taille de ses armées. Il parait que les 10 années a
venir les forces armées chinoises ne seront pas aussi
grandes que celles des usa. Voila un pays qui depuis
la révolution de Mao Tse Toung avait des millions de
chinois dans les forces armées de ce pays. Mais le
nouveau leadership s’Ă©tait rendu compte que la dĂ©fense
des intérêts de la nouvelle chine ne dépendait plus
sur le nombres de soldats que la chine avait dans ses
armées.
Richard Hass rĂ©alisant l’ascension inĂ©luctable de la
puissance Ă©conomique et militaire de la chine a eu le
courage de recommander aux usa d’essayer d’accepter ce
fait accompli tout en encourageant la chine a
participer a l’Ă©tablissement d’un nouvel ordre
mondial.
J’ai aussi Ă©tonnĂ© de voire que Richard Haas recommence
au leadership rĂ©publicain d’Ĺ“uvrer pour le
renforcement de l’union europĂ©enne.
Bon je crois que j’ai fait suffisamment de publicitĂ© a
cet auteur américain, qui est entre parenthèse membre
d’un grand think-tank a Washington.

Mansour

Le 19 juillet 2005

Cher ami,

Je ne suis pas étonné par la dernière initiative de
Bouteflika pour une fois de plus diviser toutes les
forces dĂ©mocratiques en Kabylie et mĂŞme l’Ă©migration
algérienne en France. Il ne faut pas oublier que le
FFS que je déteste entre parenthèse a cause de son
chef historique que je connais de longue date, a tout
de même une plateforme politique réellement
démocratique et que tous les autres mouvements Kabyles
soit disant opposes au régime du FLN ont en fait été
crée par les services de sécurité algériens depuis
déjà la période de Chadli. Il est vrai que le révolte
des Ă©tudiants Kabyles de tizi en 1980 Ă©taient
réellement un mouvement spontané populaire contre la
dictature du fln en Algérie. Mais ce mouvement a été
immédiatement récupéré par les services secrets
algériens de sécurités a travers la création du parti
RCD, qui soit disant défendait les revendications
culturelles kabyles et la promotion de la démocratie
en Algérie. Mais Saïd Saadi, le chef de ce parti a ete
en fait dans la poche des services secrets algériens
depuis le dĂ©but de la crĂ©ation du RCD. D’ailleurs le
vrai leader de ce mouvement pour les libertés kabyles
a été immédiatement éliminé du parti RCD car il
n’arrangeait pas les tractations de SaĂŻd Saadi avec le
régime. Mais la cooptation du RCD a été tellement
visible que le peuple Kabyle s’est immĂ©diatement
Ă©loignĂ© du RCD. C’est comme cela que le mouvement des
arrouchs a surgi instantanément après les assassinats
de jeunes lycéens dans les années 90. Et maintenant
tout comme avec le RCD, nous avons que le leadership
du mouvement des arrouchs a été récupéré une fois de
plus par les services de sécurité de Bouteflika.
Maintenant il faut tout de même donner une légitimité
électoral a ce leadership déjà vomis par tous les
Kabyles.

Ne crois surtout pas que ce dernier geste de
Bouteflika indique qu’il a vraiment l’intention de
trouver une réconciliation avec les Kabyles. Si il y a
un seul algĂ©rien qui dĂ©teste les Kabyles c’est bien
notre président actuel.

le 20 juillet 2005

Cher ami Claude,

J’espère qu’a travers mes commentaires sur les
dernières initiatives de Bouteflika tu comprendras
pourquoi tout d’abord je n’attends pas grand-chose de
son régime et je me méfis surtout des actions
politiques de tout le monde occidental concernant mon
pays en particulier.
Il ne fait pas de doute que l’AlgĂ©rie pourrait etre le
fer de lance d’un mouvement de lutte contre
l’oppression Ă©conomique et politique de l’Afrique du
nord par l’Europe en particulier. Mais c’est justement
a cause de son potentiel que la France en particulier
a tout fait depuis 1962 a mettre les bâtons dans les
roues a toutes initiative algĂ©rienne qu’elle soit
Ă©conomique ou politique, aussi bien a l’intĂ©rieur mĂŞme
du pays mais et surtout dans la rĂ©gion de l’afrique du
nord en particulier. Et cette stratégie européenne
n’est pas nĂ©e hier. Il faut seulement se rappeler tout
l’acharnement de toute l’Europe contre la rĂ©gence
turque en Algérie durant la période de Barberousse.
Et a mon avis dans les conditions actuelles
gĂ©opolitiques mondiales je ne vois comment l’Europe,
qui prétend défendre la démocratie et les droits de
l’homme sera encouragĂ©e a justement aider les forces
dĂ©mocratiques aussi bien en AlgĂ©rie qu’au Maroc ou
mĂŞme la Tunisie.

Mansour

le 24 juillet 2005

Cher ami Claude,

Hier matin, quand j’ai appris que la police londonienne ma première rĂ©action a Ă©tĂ© que la victime Ă©tait uniquement la consĂ©quence de l’Ă©tat d’esprit nĂ©vrosĂ© de toutes les forces de sĂ©curitĂ©s anglaises après tout ce qui s’est passe ses deux semaines. Et cela vient de ce faire confirme par le Scotland Yard lui mĂŞme aujourd’hui avouant que la pauvre victime des rĂ©actions intempestive des forces de sĂ©curitĂ©s anglaises n’avait rien avoir avec les dernières actions de violence vis a vis de l’Angleterre. Si je t’en parle aujourd’hui c’est que je redoute que cet incident ne pourra que renforcer encore le mĂ©contentement detoute la communautĂ© musulmane en Angleterre.

Tony Blair peut crier a tue-tĂŞte tous les jours que l’Angleterre n’est pas contre toute la communautĂ© musulmane anglaise mais les faits sur le terrain ne font que contredire ces propos. DĂ©jĂ  des dizaines de mosquĂ©es en Angleterre ont Ă©tĂ© agressĂ©s. De plus un pauvre pakistanais a Ă©tĂ© la victime de la vindicte populaire anglaise.

Aujourd’hui les ghettos musulmans (arabes ou pakistanais) sont pratiquement sous occupation militaire des services de sĂ©curitĂ© anglaise. Et cette prĂ©sence renforcĂ©e des forces de sĂ©curitĂ© ne fera qu’aggraver la colère des jeunes de ces ghettos. Je ne vois pas comment l’Angleterre pense justement sĂ©parer la majoritĂ© de la communautĂ© musulmane anglaise de la petite minoritĂ© de fous de dieu avec une telle stratĂ©gie que nous avons connu pendant 8 ans en AlgĂ©rie durant la guerre de libĂ©ration connue sous le nom euphĂ©mique de pacification des populations par la
force et la peur.

Mansour

le 27 juillet 2005

Cher ami Claude,

Je viens de réaliser que tu es de retour a Montréal et
que tu penses séjourner pendant assez longtemps si je
comprends bien. Welcome back to our backyard comme on
dit.

Pour ce qui me concerne je crois que je vais passer un
bon mois a Alger, a partir du 3 aout prochain. Je ne
sais pas encore quand je vais revenir a Washington,
alors si tu n’as pas de nouvelles de moi pendant toute
cette pĂ©riode ne t’Ă©tonnes pas, car je n’ai pas de
possibilitĂ©s de communiquer avec toi a partir d’Alger
sauf si j’utilise l’internet atravers l’ordinateur
de notre ami.

Ma conversation continue avec toi m’aide toujours a
réfléchir sur des sujets importants du jour. Comme
par exemple aujourd’hui j’aimerais partager avec toi
mes réflexions sur deux sujets qui me viennent a la
tète maintenant. Tout d’abord j’aimerais partager avec
toi la situation désastreuse des systèmes éducatifs
non seulement en Algérie mais malheureusement a
travers tout le monde arabe. Ensuite j’aimerais aussi
te donner mes opinions concernant la situation sociale
générale des populations arabes du golf persique a
l’atlantique et ses implications directes sur le
problème du terrorisme islamique mondial.

Mon ami Djemal Rouag, dont je t’ai dĂ©jĂ  parle dans le
passe, et moi avons Ă©crit un nouvel article concernant
la situation des systèmes éducatifs non seulement en
Algérie mais aussi a travers le monde arabe pour
essayer de comprendre pourquoi cette région du monde,
pourtant affirmant constamment la priorité donne a
l’Ă©ducation des enfants, se trouve toujours aux
derniers rangs des nations a ce jour, malgré tous les
efforts consentis dans le domaine de l’Ă©ducation dans
cette région du monde.
Tout d’abord il est regrettable de savoir que seul un
petit groupe de pays arabes a eu le courage de
participer a l’Ă©valuation internationale de leurs
systèmes d’Ă©ducation ( la Jordanie, la Tunisie, le
Maroc et maintenant quelques pays arabes du golf).
Pourtant ce système d’Ă©valuation internationale a
existe depuis 1995 je crois.
Mais mĂŞme ces pays arabes courageux qui ont participe
a ces Ă©valuations internationales ne doivent pas etre
fières des résultats. ainsi, non seulement tous ces
pays ont été classés parmi les derniers de tous les
pays qui ont participe a ces Ă©valuation, mais mĂŞme la
Tunisie qui soit disant avait préparé sérieusement sa
reforme du système d’Ă©ducation ne fait que reculer
d’annĂ©e en annĂ©e dans son classement international.
Mais la situation est encore plus désastreuse dans le
domaine de l’enseignement supĂ©rieur. Il n’y a pas une
seule université arabe classée parmi les 500
meilleurs universités du monde. Il faut croire que le
dĂ©sert n’a pas avance uniquement durant le dernier
millénaire sur les terres arabes, mais il a surtout
avance dans le domaine de la science et de la culture
en général. Israël qui a pourtant créé seulement en
1948 je crois déjà possède une université classée
parmi les cent meilleurs universités du monde.
La Corée du sud a déjà préparé une stratégie pour
placer au moins une université coréenne parmi ce
groupe d’Ă©lite. Mais le monde arabe en gĂ©nĂ©ral
continue a végéter dans la médiocrité totale.
MĂŞme l’AlgĂ©rie qui a pourtant hĂ©rite d’un système
universitaire français égal aux meilleurs universités
françaises dans les annĂ©es 60 se trouve aujourd’hui
avec un système universitaire que même les talibans de
l’Afghanistan pourraient rĂ©aliser. Et il en est de
mĂŞme pour tout le reste du monde arabe, du golf
persique a l’atlantique. Les universitĂ©s sont
transformĂ©es en fait en stratĂ©gie d’emplois pour les
jeunes plutĂ´t que de centre d’excellence. La seule
préoccupation de tous les régimes arabes
aujourd’hui c’est de trouver des chambres pour les
nouveaux bacheliers a la rentrée universitaire
prochaine. Ils ne se préoccupent pas du tout du contenu
du savoir que ces nouveaux Ă©tudiants vont avoir a la
sortie de l’universitĂ©. Voila le grand drame de toute
la société arabe et de ses représentants politiques de
l’Arabie saoudite aux rĂ©gimes les plus socialistes de
cette région.

Ce que je n’arrive pas a comprendre concernant
l’approche occidentale dans sa nouvelle lutte contre
le terrorisme islamiste c’est qu’en fait c’est ce
monde occidental, a travers notamment la banque
mondiale et le FMI en particulier, que les mouvements
islamistes se sont renforces ses 20 dernières années a
travers le monde arabe en particulier et le reste du
monde islamique en général.
Dans les années 60-80, la majorités des pays arabes
avaient tout de mĂŞme un filet social assez important
pour ne pas donner la chance aux idées
fondamentalistes islamistes de se propager a travers
le monde arabe. Je ne connais pas très bien la
situation passe de tous les pays arabes mais je
pourrais te dire que je connais assez bien la
situation sociale de l’Égypte et de l’AlgĂ©rie. J’ai
travaille sur l’Égypte dans les annĂ©es 80 et j’ai
travaille en Algérie pendant toutes les années
70.Avant la rĂ©cupĂ©ration de l’Égypte par les
américains dans les années 70, les Égyptiens étaient
bien entendu pauvres mais ils avaient tout de mĂŞme un
filet social qui leur permettait de garder leur
dignitĂ©. Plus tard le rapprochement de l’Égypte du
monde occidental, et avec surtout l’appui de la banque
mondial tout le système de filet social a été détruit.
Et l’angoisse des pauvres Ă©gyptiens s’est Ă©videmment
tourne vers les associations islamiques qui ne
demandaient que l’occasion pour venir en aide a ces
population ( avec la bénédiction de la banque mondiale
entre parenthèses et de la maison blanche). Il ne a
été de même en Algérie après le départ de Chadli et la
soit disant ouverte vers le monde occidental des
annĂ©es 90. Nous voila donc aujourd’hui avec des
systèmes extrĂŞmement efficaces d’assistance publique
crées et gérés par les organisations musulmanes les
plus radicales dans ces deux pays en particulier.
Comment peut on espérer éliminer ce fléau islamiste
tant que nous n’avons pas de structures dĂ©mocratiques
capables d’offrir les mĂŞmes services sociaux que les
islamistes ou mĂŞme mieux.

Mansour