Choses qu’il a dites – 2


Swadeshi (Achat chez-nous)

«En 1918, L’Inde a consacrĂ© 6,000,000 de roupies Ă  l’achat de tissus Ă  l’Ă©tranger, privant ainsi les Indiens qui filent et qui tissent de leur travail et de leur pain quotidien.»

«La classe moyenne en Inde est sous-nourrie et nos petits n’ont pas suffisamment de lait; le Swadeshi est la solution immĂ©diate Ă  ce problème.»

«Nos ancêtres se vêtissaient avec confort, sans difficultés et sans avoir à importer des tissus du marché étranger.»

«Le Swadeshi mène au Swadâj. C’est Ă  dire Ă  l’indĂ©pendance.»

«La nation pourrait utiliser plus de 6,000,000 de roupies par année et les distribuer aux fileurs et aux tisserands pour assurer le développement de leur industrie.»

«Si j’en avait le pouvoir, je ferais apprendre Ă  tisser Ă  chaque Indien et je l’obligerais Ă  filer et Ă  tisser chaque jour.»

«Le botcottage des tissus Ă©trangers est aussi nĂ©cessaire Ă  l’existence de notre nation que l’air est nĂ©cessaire Ă  la vie.»

KasturbaĂŻ Gandhi et le Swadeshi

Lors de la comdamnation de Gandhi Ă  six ans de prison sa femme demande aux Indiens de respecter le Swadeshi :

  1. «Que tout homme et toute femme cesse d’employer le tissus Ă©tranger, adopte le Khaddar et persuade les autres d’en faire autant.
  2. Que toute femme considère comme son devoir religieux de filer chaque jour et persuade aux autres d’en faire de mĂŞme.
  3. Que tout marchand cesse d’acheter et de vendre des pièces de tissu Ă©tranger.»
    Religion

«Il y a autant de religions qu’il y a d’individus.»

«Les religions sont des routes différentes qui vont au même endroit.»

«Je deviendrais chrétien si les chrétiens étaient chrétiens vingt-quatre heures par jour.»

«Chaque croyant est responsable de sa religion.»

«Là où la peur règne, il ny a pas de religion.»

La femme

«Si la non-violence est la loi de l’humanitĂ©, l’avenir appartient Ă  la femme.»

«Appeler la femme le « sexe faible » est une diffamation.»

La nation

«La grandeur d’une nation se mesure Ă  la façon dont elle traite ses animaux.»

«La dĂ©mocratie assure au plus faible les mĂŞmes opportunitĂ©s qu’aux plus forts,»

«Si dieu devait apparaître à ceux qui ont faim, il ne pourrait le faire que sous la forme de nourriture.»

«L’obligation d’obĂ©ir Ă  toutes les lois, bonnes ou mauvaises, est une invention rĂ©cente.»

Divers

«Ma vie est mon seul enseignement.»

«Le ciel et la terre sont en chacun de nous.»

«Un pas à la fois me suffit.»

«La non-violence est la loi de notre espèce.»

«La violence est la loi de l’animal.»

«La non-violence est mon premier aticle de foi et le dernier de mon credo.»

«L’humble n’a pas conscience de son humilitĂ©.»

«Moins l’on possède, moins l’on dĂ©sire.»

«Celui qui se glorifie de sa vertu est un fléau pour ses voisins.»

«Vis comme si tu devais mourrir demain.»

Fin : Retour au début

Pas de commentaire

Ajoutez un commentaire