Bruges


C’est sur les rives du ¬ę¬†Zwin¬†¬Ľ que naquit une petite colonie entre le VIIe et le IXe si√®cle. Ses premiers habitants l’appel√®rent Bryggia. Cette place forte construite par les Flandres, s’√©rigea en ville gr√Ęce √† sa liaison avec la mer. Elle devint un centre de commerce important. Vue sa grande importance, les Comtes de Flandre y r√©sid√®rent et y frapp√®rent leur propre monnaie.

Au XVIIIe si√®cle, Bruges s’√©leva au rang de port mondial mais l’ensablement de la ¬ę¬†Zwin¬†¬Ľ annon√ßa sa d√©cadence √©conomique. C’est Anvers qui prit la place importante qu’occupait Bruges. Mais les ducs de Bourgogne allaient lui redonner son caract√®re r√©sidentiel. Elle devint une ville fastueuse et un centre artistique sans pareil. Son architecture ancienne apporta sa quote-part inestimable au patrimoine artistique europ√©en.

Dans les mus√©es, les toiles des primitifs Flamands √©veill√®rent l’√©motion. Sous la protection des ducs de Bourgogne, une √©cole de peinture brugeoise compta quelques ma√ģtres de g√©nie comme Jan Van Eyck, peintre √† la cour de Philippe le Bon. La Renaissance apporta des artistes comme Lancelot Blondeel. Les arts prirent de l’essor, comme le fer forg√©, la tapisserie et la broderie √† partir du XIVe si√®cle. Depuis le moyen-√Ęge, Bruges est connue internationalement pour sa dentellerie.

Le canal de Zeebruges facilita son acc√®s √† la mer et la ville connut √† nouveau une prosp√©rit√© qui √©tait n√©cessaire √† son essor social et √† la garde de son inestimable patrimoine. La pr√©sence de l’eau dans tous les endroits de Bruges a un effet adoucissant sur la ville.

Bruges fait partie de la partie Flandre de la Belgique et reçoit des milliers de touristes qui sont, de nos jours, le principal apport à son économie.

Voici quelques autres photos:

 
 

Plus de 45 photos composent l’album de Bruges et peuvent √™tre vues au lien suivant:

Bruges, Brugge