la Drôme provençale


La Drôme provençale

La Drôme Provencale, pays de la marquise de Sévigné d’où elle écrivit ses fameuses lettres dans son château de Grignan, fait partie du département de la Drôme.

. L’HistoireLe département a été créé à la Révolution française, le 4 mars 1790 en application de la loi du 22 décembre 1789, à partir d’une partie de la province du Dauphiné.

Les limites du département furent plusieurs fois modifiées suite à l’annexion du Comtat Venaissin en 1792 puis de la création du département du Vaucluse en 1793. Les villes de Carpentras et Varéas, notamment, firent partie de la Drôme de façon éphémère. Ces modifications créèrent une enclave de Vaucluse dans la Drôme, la plus grande enclave de ce genre en France,

La Drôme est située dans la partie sud de la France, ses voisins sont les départements des Alpes de Haute Provence au sud est, les Hautes Alpes à l’est et le Vaucluse au sud. 

La Drôme a vraiment tous les ingrédients d’un département provençal. A tel point point que le tiers sud du département s’appelle la Drôme Provençale.

. La Drôme provençale

Si la Drôme provençale n’a qu’une géographie imaginaire, si son périmètre précis n’existe pas officiellement, elle est en tout cas une région frontière Vinsobresentre le Dauphiné et la Provence, mais avec un net penchant pour le Sud. C’est la porte de la Provence, la césure entre le sud et le nord… C’est ici que le temps change, que le soleil remplace la pluie, que les nuages laissent place à un ciel bleu dégagé. C’est ici que commencent les lavandes et les cigales.

Tout en elle chante la Provence, à commencer par les produits du terroir : olives noires de Nyons et nougats de Montélimar, tilleul des Baronnies, truffes, picodons et fromages de chèvre …

. Les vins

Le nectar des Dieux récolté sur cette terre n’a rien de nordique : les vins de la Drôme sont réputés : AOC « Côtes du Rhône » (crus Hermitage ou Crozes-Hermitage), « Côtes du Rhône village » de Rochegude, Rousset les vignes, Saint Pantaléon les vignes et Vinsobres..

. La culture

Si la nature est généreuse en Drôme provençale, le patrimoine culturel y est également très riche. Nombreux sont les sites médiévaux qui témoignent d’un passé agité par les guerres entre seigneurs locaux, puis par les guerres de religion.

Construits sur les crêtes dominant les villages, ces châteaux sont aujourd’hui souvent en ruine mais quelques uns sont encore en parfait état et valent le voyage, comme ceux de Grignan (celui de Madame de Sévigné), Suze-la-Rousse (et son université du vin) ou Aulan (perché sur son piton rocheux).

La Drôme provençale peut également s’enorgueillir de compter trois des 100 plus beaux villages de France : La Garde Adhémar, Le Poët-Laval et Montbrun-les-Bains.

AulanL’amateur de vieilles pierres pourra admirer les très beaux villages restaurés de Valaurie et de La Laupie, les vieux villages perchés de Rochebrune ou de Vercoiran. Il pourra également découvrir les superbes églises romanes de Solérieux, Saint Restitut, Sainte Jalle et La Garde-Adhémar ou le prieuré du 12ème siècle à Vinsobres.

Le pont roman de Nyons mérite le détour, ainsi que le donjon féodal de Chamaret, la fontaine classée de Mollans-sir-Ouvèze ou encore la place aux arcades du 15ème siècle de Buis-les-Baronnies. On peut également visiter le musée des Miniatures à Montélimar ou celui du protestantisme au Poët-Laval. 

. Le midi

Pas de doute, en Drôme Provençale, on est bien dans le Midi. Le climat est méditerranéen, le ciel bleu et la lumière sont exceptionnelles, les champs de lavandes et les vignes sont bien là, posés à perte de vue.

Les gourmets et fines papilles seront comblés en allant faire un tour au musée de la truffe à Saint-Paul-Trois Châteaux. 

Sont là aussi chaque semaine les marchés où chantent les accents, les couleurs et les parfums, les vieux villages pleins de charme avec leursLa Garde Audhemar maisons en pierre, leurs volets de couleurs,  la place du village où tout le monde se croise et se dit bonjour en allant chercher son pain.

Les terrasses de café ombragées sous les platanes, le pastis et les olives, le vin rouge et le rosé frais, la pétanque, … des clichés cartes postales, oui certes, mais c’est la vie des villages au quotidien et autant de signes qui prouvent que la douceur de vivre est bien au rendez-vous. C’est sans conteste une des marques de fabrique du sud, de la Provence et de la Drôme provençale.

. Les communes

Buis les BaronniesLes communes, villages et villes de la Drôme provençale sont différents et offrent chacun leur intérêt particulier, leur beauté respective, la qualité de vie de leurs habitants et les produits de leur terroir. Parmi ceux qu’il faut visiter, on trouve:  AulanNyonsMontélimarGrignanSuze-la-RousseLa Garde AdhémarChamaretLe Poët-LavalMontbrun-les-BainsSaint RestitutSainte JalleMollans-sur-OuvèzeBuis-les-BaronniesSaint-Paul-Trois-ChâteauxValaurie,  La LaupieVinsobresSolérieuxRochebruneVercoiranRochegude et plusieurs autres.

En cliquant sur les noms des communes, villages ou villes mentionnés précédemment, on trouve tous les renseignements en rapport avec les directions, les descriptions, les distances, les choses à visiter et à voir, les loisirs, l’artisanat, les produits, les animations, les fêtes, l’hébergement et les villages voisins.