Le Festival d’Avignon


Le Festival d’Avignon

C’est en 1947 que Jean Vilar, acteur, metteur en scène, directeur de Théâtre, organise un premier programme de théâtre en Avignon. Du 4 au 10 septembre 1947, il prĂ©sente dans la Cour d’Honneur du Palais des Papes, le Théâtre municipal et le Verger d’Urbain V) une exposition qu’il intitule « Une semaine d’Art en Avignon ». C’est une semaine d’art dramatique.

Sept représentations y sont alors données, dont trois créations :

La TragĂ©die du roi Richard II, de Shakespeare, une pièce mĂ©connue en France, avec Jean Vilar dans le rĂ´le-titre, Germaine Montero, Jean Leuvrais, Bernard NoĂ«l, … Jeanne Moreau ;
La Terrasse de midi, de Maurice Clavel, avec Dagmar GĂ©rard, … Jeanne Moreau, Michel Bouquet ;
L’Histoire de Tobie et Sara, de Paul Claudel, mise en scène par Maurice Cazeneuve, avec Jean Vilar, Silvia Montfort, BĂ©atrix Dussane, Jean NĂ©groni, Alain Cuny, … Jeanne Moreau. C’est un grand succès et le Festival d’Avignon est nĂ©.

Jean Vilar s’attache une troupe d’acteurs qui viendra dĂ©sormais chaque annĂ©e rĂ©unir un public de plus en plus nombreux et de plus en plus fidèle. Parmi eux, en 1951, on retrouve le cĂ©lèbre acteur de cinĂ©ma GĂ©rard Philipe. Il en est restĂ© inoubliable grâce Ă  sa performance extraordinaire du Cid de Corneille et du Prince de Hombourg d’Heinrich von Kleist.

Jean Vilar meurt en 1971 alors qu’il est toujours le directeur du Festival qu’il a crĂ©Ă©.

Depuis 1980, le Festival est une association rĂ©gie par la loi de 1901 de France. Chacune des collectivitĂ©s publiques qui subventionne le Festival : État, Ville d’Avignon, DĂ©partement de Vaucluse, RĂ©gion Provence-Alpes-CĂ´te d’Azur, est reprĂ©sentĂ©e au conseil d’administration qui compte aussi sept personnalitĂ©s renommĂ©es chacune pour leur expĂ©rience et leur qualification théâtrale.

Soixante annĂ©es ont passĂ© depuis « Une semaine d’Art en Avignon ». Tout ou presque a changĂ©. Mais subsistent les cĂ©lèbres trompettes de Maurice Jarre qui annoncent chaque Ă©tĂ© dans la Cour d’Honneur qu’un spectacle va commencer…

Au festival d’Avignon que l’on qualifie maintenant de festival « IN », s’est ajoutĂ© le festival « OFF ». En marge du festival officiel, et Ă  l’initiative de la Nouvelle Compagnie fondĂ©e par AndrĂ© Benedetto qui jouera pour la première fois en 1964, se tiennent depuis 1967-1968 des dizaines puis des centaines d’autres spectacles, c’est le « OFF ». MĂŞme le « OFF » a ses trompettes.

La durée : le festival se déroule désormais pendant 3 à 4 semaines chaque été. En 2008, la 62ième édition dura du 4 au 26 juillet pour le festival « IN » et du 10 juillet au 2 août pour le festival « OFF ». En 2013, du 8 au 31 juillet.

Les lieux : le festival « IN » a essaimĂ© ses reprĂ©sentations dans d’autres lieux que la mythique Cour d’Honneur du Palais des Papes, dans une vingtaine de sites amĂ©nagĂ©s pour la circonstance (Ă©coles, chapelles, gymnases, etc.). Les troupes du « OFF » trouvent les espaces les plus surprenants oĂą monter leur trĂ©teaux et crĂ©er leur théâtre. Ces lieux se situent pour la plus grande partie dans Avignon intra-muros (Ă  l’intĂ©rieur des remparts). D’autres communes environnantes accueillent aussi le festival.

La nature du festival : dès l’origine, Avignon est un festival de crĂ©ation théâtrale contemporaine. Il s’ouvre par la suite Ă  d’autres arts, notamment Ă  la danse contemporaine, (Maurice BĂ©jart dès 1966), au mime, aux marionnettes, au théâtre musical, au spectacle Ă©questre (Zingaro), aux arts de la rue etc. L’ambition initiale du festival de rĂ©unir le meilleur du théâtre français en un lieu s’est Ă©largie au fil des annĂ©es pour atteindre une audience internationale. Un nombre croissant de compagnies non françaises viennent chaque annĂ©e se produire Ă  Avignon. En 2008, par exemple, le « OFF » a reçu deux troupes d’Allemagne, une d’AlgĂ©rie, 31 de Belgique, deux du QuĂ©bec, une de Chypre, une de la RĂ©publique de CorĂ©e, deux d’Espagne, trois des USA, une de Grèce, six d’Italie, trois du Japon, deux du Luxembourg, trois de Pologne, cinq de Roumanie, deux de Russie, huit de Suisse et cinq de TaĂŻwan.

En 2013, 110 compagnies Ă©trangères composĂ©es de 320 artistes risquent l’aventure de cĂ©lĂ©brer avec les Français le théâtre et la crĂ©ativitĂ© contemporaine. Ils viennent du Canada (QuĂ©bec), des USA, de la Martinique, de la Guyane, du BrĂ©sil, de la Suède, de l’Allemagne, de la Belgique, du Luxembourg, de la Pologne, du Royaume Uni, de l’Espagne, du Portugal, du Danemark, de la suisse, de l’Estonie, de la Roumanie, de l’Italie, de la Grèce, du Liban, de Burkina Faso, du BĂ©nin, de la RĂ©union, de la Russie, de l’inde, de la Chine, du Japon, de la CorĂ©e, de TaĂŻwan, de Macao et de l’Australie. C’est le plus grand théâtre du monde.

Les spectacles touchent le théâtre, le café-théâtre, la danse, la danse-théâtre, le cirque, le clown, la mime, les marionnettes-objets, le conte, la poésie et la lecture. Et il y en a pour tous les goûts: jeune public, tout public, public adulte exclusivement et pour non francophones.

L’audience du festival d’Avignon : en 2007 : Le festival « OFF » a vu sa frĂ©quentation atteindre 740 000 spectateurs pour un nombre cumulĂ© de 876 spectacles quotidiens (théâtre, théâtre musical, danse, cafĂ©-théâtre, marionnettes, cirque,…). En 2008, le festival « IN » a offert 45 pièces qui seront prĂ©sentĂ©es 296 fois. Près de 150 000 spectateurs y sont attendus. Le « OFF » dĂ©passa son record d’assistance avec 957 spectacles et près de 25 000 reprĂ©sentations durant 24 jours. En 2013, c’est 1 258 spectacles et 30 000 reprĂ©sentations dans 125 théâtres. Et ça continue !

L’organisation du festival favorise l’accès des jeunes et s’occupe d’aider Ă  les loger. Quant Ă  la ville d’Avignon, elle facilite le transport vers les activitĂ©s et s’occupe de la propretĂ© du site qui en fait comprend presque tout le territoire « intra-muros ».

On peut dire qu’Avignon a inventĂ© le concept de Festival en 1947. Ce sont depuis, des milliers de festivals qui se tiennent chaque annĂ©e (en Ă©tĂ© pour la plupart).

La collection de photos de Claude Dupras comprend 260 photos du festival « OFF » captées à Avignon, Provence, France.

Cliquer sur le lien  Festival d’Avignon 2008  ou Festival d’Avignon 2009   pour ouvrir les albums de photos de ces festivals..

Pour la programmation de l’annĂ©e courante, cliquer: le festival « IN », le festival « OFF »

Voici quelques photos de la collection: