Les pavillons… suite


Le pavillon de la Finlande est un «Kimu» ( rocher percé verticalement) blanc et asymétrique. Le design est inspiré des caves naturelles sous les rochers créés par la nature durant la période glaciaire. Comme la nature, le «Kimu» permet au visiteur de profiter d’un endroit reposant pour relaxer.

 

 

L’Allemagne offre un pavillon au thème de «balancity». Il montre la vie urbaine allemande avec des espaces de vies typiques comprenant les facilités modernes. Le design, ouvert sur les quatre côtés, laisse un sentiment de bonheur et de satisfaction. On y ressent un pays solide, intelligent, travaillant et bon vendeur.

 

 

L’Inde s’est inspiré de ses plus vieux et monumentaux bâtiments pour créer son pavillon. Dans ce hall au style traditionnel et unique, la contribution de la culture hindoue à la civilisation mondiale est montrée au visiteur qui est invité à traverser des villes indiennes du temps passé à ce jour.

 

 

Le pavillon de l’Irlande comprend des sections rectangulaires fixées à différents niveaux et raccordées par des passages inclinés qui présentent le style de vie des villes du pays à différentes époques. On y voit aussi beaucoup de visages irlandais. Pavillon très intéressant et à ne pas manquer.

 

 

Le pavillon de l’Italie est une miniature de villes italiennes. Les différentes parties de l’exposition, qui ressemblent à une mosaïque, montrent, de différentes façons, leur diversité culturelle et leur compatibilité. Ce pavillon est recherché par les visiteurs et sa présentation est impeccable.

 

 

Le pavillon du Japon a comme thème «l’harmonie entre le cœur et la technologie».L’extérieur est composé d’une très légère membrane de couleur rose pâle argentée de la forme d’un dôme semi-circulaire, comme une forteresse spatiale. Le bâtiment adopte ainsi le système d’énergie solaire. Le contenu est riche et respecte le thème général de l’exposition. Il est un des plus courus d’expo2010.

 

Le pavillon de la Malaisie consiste en deux toits en pente aigue. Les lignes sont élégantes et rythmées et sont inspirées de l’architecture traditionnelle malaisienne. L’intersection des pointes du toit est le signe des bâtiments des premiers malaisiens.

 

 

Le pavillon du Mexique est comme une forêt de cerfs-volants. Ils sont situés sur le toit du pavillon qui semble encastré dans le sol puisqu’il est recouvert de gazon. Cette forêt met en relief les objectifs des Mexicains, leur ingéniosité et leur objectif de créer un avenir prometteur pour leurs enfants.

 

 

Le pavillon du NĂ©pal expose le lustre de la capitale Katmandu, centre architectural, artistique et culturel depuis 2000 ans. Il met en Ă©vidence l’évolution des bâtiments dans une citĂ© en plein dĂ©veloppement et expansion. Le pavillon prĂ©sentes des oeuvres d’art magnifiques Ă  voir.

 

 

Le pavillon de la Nouvelle Zélande est un jardin dans l’air, un design unique. Sous le thème «Villes de la nature» il montre la beauté naturelle et les innovations dans les sciences et la technologie.

 

 

Le pavillon de la Norvège comprend 15 grands arbres (parties de la structure) faits de bois et de bambou qui seront rĂ©utilisĂ©s après l’exposition. Le but est d’attirer l’attention du visiteur sur l’idĂ©e du dĂ©veloppement renouvelable. Le pavillon est bine fait et l’exposition captivante.

 

 

Le pavillon du Pakistan est une réplique grandeur nature du fort de Lahore construit au 16ième siècle. La différence, cependant, est qu’un Pakistan moderne et dynamique est présenté à l’intérieur de ce vieux fort.

 

 

Le pavillon de la Pologne donne l’impression d’une grande feuille de papier pliée et composée d’éléments de papier à découper traditionnel et de style moderne. Les ouvertures découpées permettent à la lumière intérieure de percer vers l’extérieur.

 

 

La Roumanie concentre sur le concept d’une «citĂ© verte» et la prĂ©sente sous la forme d’une pomme verte gĂ©ante. Le pavillon met l’accent sur l’importance de styles de vie sains, du dĂ©veloppement durable et de solutions intelligentes et basĂ©es sur les connaissances pour la sociĂ©tĂ© moderne.

 

 

Le pavillon de Singapore intègre différents éléments, tels, fontaine musicale, acoustique et arrangements botaniques pour un jardin de toitdans le but de démontrer que la ville est symphonique par ses rythmes et ses mélodies.

 

 

Le pavillon d’Espagne fait revivre les paniers d’osier par son apparence extérieure unique et surprenante. A l’intérieur, le visiteur a l’impression de déambuler dans une rue espagnole où il ressent son passé glorieux, la sagesse de son peuple et son ingéniosité. Un immense bébé, en matière synthétique imitant bien la peau, surprend le visiteur par sa dimension gigantesque. Très intéressant.

 

 

La Suède a opté pour un pavillon construit de panneaux d’acier percés de multiples trous pour former une carte routière du centre-ville de la capitale Stockholm. Les quatre halls carrés sont reliés par une gigantesque croix et reliés par des passerelles vitrées et transparentes mettant en relief l’interaction entre l’urbain et le rural.

 

 

Le pavillon de Suisse utilise un remonte-pente mécanique en spirale pour transporter les visiteurs afin de leur donner un tour des secteurs urbains et ruraux du pays. Les voyageurs sont ébahis pas la beauté naturelle de la Suisse et peuvent apprécier le lien entre les superficies urbaines et les espaces ouverts de la nature. Le pavillon est très populaire auprès des visiteurs qui sont prêts à attendre quelques heures pour y entrer.

 

Le pavillon de la Thaïlande est construit selon l’unique style architectural Thaï. Le thème est «la méthode Thaï: un mode de vie durable » et est divisé en trois parties: périple d’harmonie, harmonie de teintes et harmonie des Thaïlandais.

 

 

Les Émirats Arabes Unis ont construit un pavillon inspirĂ© des uniques, spectaculaires et mystĂ©rieusesmerveilles que sont les dunes. La structure du pavillon est imposante et faite de produits recyclables. L’architecte de ce pavillon a tenu compte des files d’attente normale de visiteurs Ă  l’entrĂ©e du pavillon en prĂ©voyant des bancs en pierre pour qu’ils soient assis.

 

 

Le pavillon de Taiwan est un cube transparent qui loge une boule gĂ©ante en son centre. Il est construit d’acier et de vitre. La partie principale est faite de pierre de la montagne Jade et la terre vient de la ville de Yin-Ko. On y voit les scènes de l’Ă®le taĂŻwanaise, son peule accueillant et sa culture. Le thème est « Montagne, eau, coeur et lanterne ». C’est un pavillon magnifique, parmi les mieux rĂ©ussis, oĂą on sert aux visiteurs le fameux thĂ© du pays.

 

Le pavillon du Royaume-Uni contient sur son toit une structure cubique de 20m d’hauteur qui est percĂ©e par 60,000 tiges carrĂ©es en acrylique qui prennent leur origine dans la cathĂ©drale de semences (seed cathedral) et s’Ă©lancent vers l’extĂ©rieur. Dans la cathĂ©drale le visiteur peut voir au bout de chaque tige les semences des diffĂ©rentes plantations du pays anglais. C’est tout.

 

 

Le pavillon de l’AlgĂ©rie reprĂ©sente le style architectural de l’Afrique du Nord et d’AlgĂ©rie par la vieille ville de Kashi Ba, hĂ©ritage algĂ©rien. Les visiteurs gravissent les rues, voit Ă  gauche Ă  droite, des images vidĂ©os de la vie de tous les jours: une femme au foyer, des filles et leur mère, des enfants jouant au foot dans les escaliers, des artisans au travail, etc. Tout en haut, on retrouve un magnifique aperçu gĂ©nĂ©ral de cette ville marquĂ©e par le temps. C’est un concept intĂ©ressant et très bien rĂ©alisĂ©. Beau pavillon.

Ce qui prĂ©cède n’est qu’une brève description de quelques pavillons et de la variĂ©tĂ© extraordinaire des choses qui sont exposĂ©es dans tous les pavillons de l’expo2010, qu’ils soient de pays, thĂ©matiques, corporatifs ou d’organisations internationales.Les pays qui n’ont pas construit de pavillons sont regroupĂ©s dans de grands bâtiments dĂ©diĂ©s Ă  leur continent dans lesquels ils sont bien reprĂ©sentĂ©s. Ainsi, l’on retrouve les pavillons communs d’Afrique, d’Asie, du Pacifique et des CaraĂŻbes. Ces pavillons attirent de grandes foules et sont forts instructifs et intĂ©ressants.

«L’Expo-centre» et le «Centre de performance» sous forme d’une soucoupe volante viennent complĂ©ter l’ensemble des innombrables bâtiments d’exposition de cette grande expo2010.

L’expo2010 prĂ©sente un grand programme d’activitĂ©s culturelles qui se dĂ©roulent dans plusieurs pavillons, mais surtout sur les squares oĂą des scènes importantes ont Ă©tĂ© installĂ©es et oĂą les artistes du monde sont invitĂ©s Ă  venir s’exĂ©cuter. Musiciens, chanteurs, solistes, acteurs, orchestres de toutes sortes, et autres prĂ©sentent leur numĂ©ro en plein air devant des foules très nombreuses. Ainsi durant notre passage, Angèle Dubeau, la cĂ©lèbre violoniste canadienne, donnait un concert au square des AmĂ©riques.

*sources pour le texte Wikipedia et documents d’expo2010