10 décembre 2009


Cette conversation porte sur le choix du président Barack Obama comme lauréat du prix Nobel de la paix

le 10 décembre 2009

Claude: Bonjour Mansour.

Quel long message ce matin! C’est sûrement ton record. Très intéressant mais désappointant pour moi à causes des opinions que tu y exprimes.

Je ne peux comprendre que tu n’aies pas admiré le grand discours du président Obama. Ce fut pour moi un moment extraordinaire. Jamais ai-je entendu un chef d’État faire part de ses pensées aussi clairement sur des sujets aussi importants que sont la guerre et la paix. Et cela devant le comité Nobel qui lui a accordé son grand prix pour la paix.

Pour moi qui ne comprenais pas l’approche d’Obama d’accélérer la guerre en Afghanistan au moment où il devait aller chercher son prix en Norvège, tout est devenu clair. Très clair. On peut qualifier le contenu de son grand discours de la doctrine Obama. Je suis convaincu que l’on y référera longtemps après sa mort comme étant le document qui définit clairement les responsabilités des hommes publiques et des nations en rapport avec la guerre et la paix.

Il a traité du sujet complètement en montrant toujours les deux côtés de la médaille et en faisant toutes les nuances nécessaire à une parfaite compréhension des vrais responsabilités d’un chef politique et des conséquences qui en découlent.

J’ai eu l’impression en lisant ton message que (c’est particulier à celui-ci) tu critiques pour critiquer. Tu sembles avoir volontairement mis une visière pour altérer la nature des propos du président et des bouchons dans tes oreilles afin de ne pas saisir tous les nuances qu’il émettait. Tu as pour une raison que je ne comprends pas ramener ce discours au niveau de celui d’autres petits politiciens à la titiBush qui nous ont servis des ragots depuis si longtemps. Franchement, Mansour, je suis fort peiné car en écoutant le président je pensais à toi et je me disais «Mansour va être heureux de son président».

Voici mes commentaires sur ton texte:

Mansour: Ce matin meme j’ai ecouter le grand discours prononce par O-amaa a Oslo lors de la ceremonie l’intronisant comme un homme digne du prix no-ele de la paix de 2009.

Son discours a ete cerrtainement grandiose, mais en analysant son contenu j’avais vraiment des crampes a l’estomac. Voila un homme politique americain, noir de surcroit, qui a mene toute sa campagne presidentielle pour empecher l’amerique de continuer a voire le reste du monde a l’image de Bush, est qui a tout fait pour non seulement defendre les deux guerres qu’il mene avec joie, mais a en fait defini une pour les generations a venir le droit des usa de faire la guerre ou ils veulent et quand ils veulent, tout simplement parce que le president des usa n’aime pas un pays ou un autre, ou un regime politique ou un autre, au nom sacro-saint de la defense des droits des citoyens americains.

Claude: Où prends –tu cette explication. Il a parlé de la guerre juste. Pas d’une guerre engagé parce qu’il n’aime pas un ou l’autre des dirigeants d’un pays. Il a répété qu’il est le président américain et doit défendre ses zouaves mais pas au prix de faire des guerres injustes et indéfendables.

Mansour: Au de-ut de sa campagne presidentielle je pensais sincerement qu’il allait enfin tourner une onne fois pour toute la page de la politique americaine du passe ( a commencer par l’extermination des indiens americains en passant par les guerres contre le mexique, les carrai-es,etc.). En fait l’amerique a ete en guerre tout le temps depuis son independance de l’angleterre. Je pensais vraiment qu’O-ama allait lancer une nouvelle politique internationale americaine, -asee non sur les canons mais sur la diplomatie et le respet des droits legitimes des antagonistes. Qu’est ce qu’il offre a toute l’humanite a son ecoute Oslo: » la loi du plus fort est toujours la meilleure!!!!. tout en demandant a tous les societes humaines du reste du monde qui ont toujours et le sont a ce jour sous le joug de la puissance americaine, acquise au -out du fusil.

Franchement l’image qui m’est venu a l’esprit en l’ecoutant donner des lecons de comportement au reste du monde a ete celle d’un chien loup parlant a un troupeau de brebis

Drôles de brebis ! D’ailleurs dis-moi, à ce jour, sauf sur Fox et chez les conservateurs américains, qui a vraiment critiqué intelligemment la doctrine Obama. J’ai cherché mais je n’ai pas encore trouvé de commentaires vraiment négatifs. Au contraire, je n’entends que des louanges.

Mais faisons une -reve evaluation des consequences de cette nouvelle vision americaine de ce que le reste du monde doit etre aujourd’hui et ad-infinitum.

L’idee de la relance d’une nouvelle croisade contre les societes musulmanes a travers le monde a ete au depart justifiee et juste titre par la reaction violante des usa face aux attentats meurtriers et injustifies menes par Al-qaeda contre New York. Et la premiere reaction de -ush a cette attaque en decidant la destruction des sanctuaires islamistes en afghanistan a ete meme pour moi une grande joie. En moins de 2 semaines je crois le regime des tali-ans a ete -alaye de l’afghanistan, grace surtout a la revolte de la majorite des afghans contre le regime des tali-ans.Ce n’est pas pour vanter les capacites intellectuelles des diplomates algeriens mais c’est tout de meme un fait que c’est un ancien routier de la diplomatie algerienne qui avait reussi a rassem-ler toutes les tri-us afghans et les amener a constituer un gouvernement d’union nationale au depart. Mais plutot que de construire autour de ces resussites initiales le gouvernement americain a deja preferer ouvrir un nouveau front de confrontation militaire avec un pays ou un regime qui n’avait rien a avoir avec la destruction des tours de New York, encore moins avec les activites d’al-qaeda, et c’etait l’aventure en irak, pour soit disant interdire aux terroriste l’acces aux armes de destruction massive, que tous les inspecteurs internationaux de l’onu avaient deja denonce comme des elucu-rations de -ush pour tout simplement reconstruire tout le moyen orient a l’image des souhaits ou des interets materiels des usa.

Premièrement, quant à la guerre en Irak, il est clair qu’Obama la trouva injuste et d’ailleurs il s’en sort politiquement et autrement le plus vite possible. Son discours a été clair sur ce sujet. Par ailleurs, il n’y a pas engagé, comme tu affirmes, de croisade contre les sociétés musulmanes à travers le monde. Il est monstrueux d’affirmer cela car on doit se rappeler ses grands discours dès le lendemain de son élections en s’adressant aux musulmans du monde. Il y a 1,5 milliards de musulmans dans le monde et s’attaquer à eux seraient une erreur fondamentale et dangereux pour un pays comme les USA. De plus, il n’y a pas de justification pour une telle confrontation mondiale.

Oui, la bataille a commencé contre les Talibans en Afghanistan pour éliminer Al-Qaeda. Mais les talibans se sont relocalisés. Le territoire est grand et leur chef toujours vivant. Il dirige tout et arme ses troupes comme jamais auparavant. Les Américains doivent-ils simplement se frotter les mains et se dirent on les a eu et revenir chez eux ? On sait très bien que les Talibans reprendront vite le pouvoir et seront en mesure de faciliter à nouveau l’accès de leur pays aux criminels fondamentalistes et à Al-Qaeda.

Personnellement, j’ai été contre la guerre en Afghanistan depuis le début. Je savais que les Anglais et les Russes n’avaient pu avec leurs grandes armées vaincre ces tribus et je croyais fermement que les Américains ne feraient pas mieux. Je le crois encore. Je ne suis pas américain et c’est surtout la participation du Canada dans ce conflit qui me dérangeait. Nous n’avions pas d’affaire là. Nous ne sommes pas allés en Irak, nous n’avions pas être en Afghanistan.

Quant à la stratégie des Américains en Irak et même en Afghanistan elle a été mauvaise depuis le début. Au lieu de bâtir sur ce qui existait et, comme tu dis, reconnaître les forces du pays, ce qui était d’ailleurs leur première approche, ils ont vite changé d’idée et repris leur stratégie de guerre normale. Ils en paient le prix aujourd’hui. .

Quelles sont les consequences de ces manoeuvres internationales des usa aussi -ien pour nous aux usa que le reste du monde occidental et surtout a travers tout le monde musulman.

Commencons par les consequences de la guerre de l’irak. Au de-ut d’une operation, que l’administration americaine voulait nous faire croire qu’elle etait destinee a li-erer le peuple irakien du joug du regime de Saddam Hussein,et que l’operation n’allait pas durer plus de quelques mois au grand maximum et qu’elle ne couterait pas un sous au denier de l’etat americain en fin de compte, vu les richesses en hydrocar-ures de ce pays. Nous sommes deja a la 7me annee je crois de cette guerre. Elle a deja coute plus de 1000 milliards en ressources federales ,pres des milliers de familles americaines privees de leurs enfants morts et des dizaines de milliers de familles americaines ayant a souffir les affres de leurs enfants soldats-laisses ou -ien souffrant des affres psychologiques apres avoir servi en irak

Et j’en connais -eaucoup de ces souffrances psychologiques. Pendant plus de 30 ans je ne pouvais pas dormir sans avoir des cauchemards des pauvres femmes algeriennes qui allaient servir leurs patronnes europeennes en tant que femmes de menage et qui etait a-attuees en masses devant mes propres yeux, ou de compagnons de camp de concentration qui me racontait comment les parachutistes francais plantaient des clous de cheval dans ses pieds pour leur donner des informations concernant les mouvements des soldats de li-eration algerienne, alors qu’il n’avait aucune information a ce sujet. J’ai ecoute tres attentivement l’experience de mon frere aine Said, qui avait ete arrete en 1955, tout simplement parce qu’il avait milite dans le passe au parti nationaliste algerien, mais n’avait a l’epoque aucune relation avec la nouvelle insurrection nationaliste algerienne. Il m’a raconte dans le detail toutes les methodes de tortures que les services de police francais lui avaient applique. Il m’a p[arle de la pandaison, de la -aignoire et des electrodes. Mais ce qui me hante a ce jour c’est qu’il m’avait dit qu’au -out de plus de 15 jours de tortures il avait decide de mettre lui meme fin a sa vie. Et quand il avait ete remis dans sa cellule il avait decider de se fracturer le crane en se cognant a un pillier qui etait dans sa cellule. Il a ete desagrea-lement surpris de se reveiller le lendemain au meme endroit ou il voulait mettre une fin a toutes ces tortures. Il etait tellement fai-le physiquement qu’il ne pouvait pas mettre fin a l’enfer qu’il avait vecu pendant plus de 15 jours.Je pourrais te raconter d’autres evenements qui ont marque ma vie a jamais, mais ce sera pour une autre occasion.

Je te comprends et je partage tous tes sentiments.

ET c’est peut être mon passe qui m’enrage quand j’entends des chefs d’etats parler de guerre juste!!

La guerre d’Algérie n’était pas une guerre juste comme le définit Obama.

Com-ien d’irakiens ont su-i les affres de cette guerre,qu’O-ama n’a meme pas denonce en acceptant son prix no-el de la paix. Il ne fait pas de doute que des centaines de milliers d’irakiens sont deja morts a cause de cette action americaine. Il ne fait pas de doute que des milliers au moins d’irakiens ont su-i les affres de la detention et de la torture. Et il ne fait pas de doute que plus de 3 millions d’irakiens sont parcemes tout autour de l’irak. La jordanie a elle seule pretend a-riter plus d’1 million d’irakiens.Ne parlons pas de la syrie qui pratiquement succom-e sous le poids de cette surcharge qu’elle n’attendait pas avant l’invasion de l’irak.

Et ou est l’irak aujourd’hui. Apres plus de 7 ans d’occupation militaire de ce pays par les usa, au nom de la li-eration des citoyens irakiens nous assistons toujours a un conflit qui non seulement implique les soldats americains mais aussi toutes les ethenies ( kurdes, sounis, chiites et dieu sait qui d’autres). Est ce que les irakiens, qu’ils soient sounis ou chiites sont reconfortes par l’intervention americaine et la destruction du regime aussi dictatoriel et inhumain de saddam et la presence permanente des forces americaines dans ce pays pour les generations a venir. Officiellement les autorites des usa continuent a nous rassurer qu’a partir de 2013 toutes les forces militaires americaines quitteront le sol irakien. Mais que peut on dire de ces engagements americains dans le passe. Si la politique americaine internationale etait un tel succes pourquoi a ce jour nous avons les plus grandes -ases militaires americaines toujours en allemagne ou au japon ou en coree du sud.ET demain nous aurons de nouvelles -ases au moyen orient comme c’est deja le cas en ara-ie seoudite, au Koweit et en irak -ien entendu.Est ce que c’est l’ojectif fondamental de la strategie qu’o-ama veut aujourd’hui nous faire avaler alors qu’elle est encore plus hypocrite que les declarations passees des strateges americains depuis au moins la fin de la 2me guerre mondiale.

Avoir des bases militaires à l’étranger pour la plus grande puissance au monde n’est pas un geste d’agressivité. On comprend les raisons pour lesquelles chaque base a été installée avec le temps. Mais le nombre diminue petit à petit. Même à Puerto Rico, où une base importante américaine était installée et nécessaire à cause de sa position géographique pour l’entraînement des marines, les Portoricains ont réussi à faire fermer cette base Roosevelt. Aux Philippines aussi et ailleurs. Avec le temps tout redeviendra normal mais on peut dire que l’Asie s’est bien développée après la guerre mondiale et la présence américaine dans ce coin du monde en a découragé plus d’un à engager à nouveau des conflits avec ses voisins.

Revenons maintenant a la soit disante nouvelle strategie americaine en afghanistan que notre cher president nous presente comme un engagement ou une guerre de necessite dans ce pays pour son pays et pour toutes les nations qui aspirent a la paix et la prosperite a travers le monde.

Comme je te disais au de-ut de ce message j’etais sincerement d’accord avec la reaction de -uch contre les tali-ans et surtout al-quaeda apres les attentats meurtriers de New York.

Mais au fur et a mesure que j’entends surtout les responsa-les du pantagon decrire non seulement les o-jectifs mais les mesures a mettre en place pour mettre en oeuvre cette nouvelle straegie je ne peux pas m’empecher de faire une comparaison entre la revision de la strategie francaise de lutte contre les nationalistes algeriens apres le fameux coup d’etat du 13 mai 1958 et la destruction de la 4me repu-lique francaise, la nouvelle strategie d’o-ama en afghanistan.

À prime abord, je crois que la guerre en Algérie n’a rien à voir avec celle d’Afghanistan. Les Algériens voulaient se libérer des liens du colonialisme et diriger leur propre pays. En Afghanistan, c’est un pays indépendant et il ne s’agit pas de lui enlever sa souveraineté mais d’empêcher les Talibans de reprendre le pouvoir et cela pour toutes sortes de bonnes raison dont la reprise de leurs liens avec Al-Qeida. Avec ce qui est arrivé le 11 novembre, on peut comprendre les USA. Est-ce que les Américains ont été habiles pour atteindre leur but ? Je ne crois pas qu’ils l’aient été à ce jour. Mais peut être que les nouvelles stratégies porteront fruits. C’est à voir…

Pour t’expliquer mes apprehensions vis a vis de la nouvelle strategie d’o-ama en afghanistan je vais tres -rievement te resumer la nouvelle strategie adoptee par le nouveau regime de de Gaule en algerie.Et a mon la nouvelle strategie francaise, concue par un -illant officier militaire francais, le colonel goddard,a reussi sur le plan strictement militaire mais a echoue lamenta-lement sur le plan politique.

Cette strategie etait -atie sur le principe fondamental d’isoler a tous prix les maquisards algeriens des populations algeriennes. Et pour cela il fallait tout d’a-ord repprendre en main tous les villages disperses du pays et les mettre sous le controle a-solue des autorites militaires francaises. Mais malgre les 500,000 troupes francaises deja en action en algerie en 1958, il etait impossi-le d’empecher les maquisards d’avoir contact continue avec la grande majorite des populations rurales en algerie. Pour remedier a cette lacune de la strategie initiale les responsa-les de la gestion de cette strategie ont concue deux autres approches. Puisque la france ne pouvait pas surveiller les activites de tous les paysans algeriens 24 heures sur 24 il fallait regrouper les populations rurales algeriennes dans des regions facilement a controler militairement. Et c’est comme cela que les fameux villages de regroupement des populations a vu le jour en algerie. Mais le terme de village d’he-ergement etait tout simplement un euphemisme pour decrire les nouveaux centres de concentration que la france a mis en place pour isoler les maquisards algeriens de leurs -ases de soutien populaire. Parallement a ce regroupement de population les services de securite francais avaient aussi intensifie les arrestations et la torture des nationalistes supets pour attaquer le coeur meme de la lutte de liberation algerienne. J’ai personnellement ete un des exemples de c ette methode de dissuasion. J’ai passe plus de 9 mois dans un camp militaire a tizi ouzou en 1959.Mais la mise en oeuvre de cette nouvelle strategie francaise de lutte contre la revolte des « ara-es » contre la france des centaines de milliers d’algeriens sont passe sous la moulinette des arrestations ar-itraires d’algeriens de milliers d’algeriens tortures souvent tues et enterres dans des fosses a ce jour introuva-les.

Je t’ai decris un peu le drame de la guerre de li-eration que j’ai vecu personnellement en algerie pour te donner une idee de ce qui va se passer dans les annees a venir en afghanistan sous la direction de notre nouveau prix no-el de la paix.

J’apprécie ton récit et comprend tes inquiétudes. Mais on ne parle pas de la même chose. Et je crois que tu refuses de tenir compte de l’individu particulier qu’est Obama et sembles vouloir identifier ses actions futures à des stéréotypes. Il est un jeune homme moderne et de base un pacifiste. Son passé et son éducation le montre bien. De plus, tu sais comme moi que même s’il est président des USA, il ne peut faire tout ce qu’il veut dans son propre pays. Mais au moins, il a écrit pour le futur une doctrine de paix qui devrait être suivie par lui et les autres chefs de pays. Oui, une doctrine de paix !

Au nom de cette soit disante guerre « juste » le president O-ama, qu’il soit conscient ou pas de ses actes va engager l’amerique dans une guerre d’occupation qui sera encore plus sauvage que celle que nous avons deja vu en irak.Les principes memes sur lesquels O-ama s’appui pour trouver une sortie honora-le a son ou-ier en afghanistan vont rapidement le forcer a utiliser des methodes que lui meme denonce aujourd’hui dans son discours d’acceptation de son prix no-el.

Parce que le pu-lic americain a horreur de voire ses enfants revenir dans des cercueils touss les jours, les hommes du pentagon seront o-liges de muscler d’avantage sa reaction a toute perte de vie americaine. Deja a travers la description des o-jectifs de l’intervention militaire americaine dans ce pays je vois un parallele avec la fameuse strategie du c olonel Goddard en algerie. Et quelle sera la conclusion de ce fiasco strategique americain. Un jour ou l’autre l’amerique sera o-ligee de negocier avec ses soit disant ennemis les Tali-ans pour trouver une solution politique a cette erreur strategique d’O-ama en particulier.Mais entre temps que deviendront les fameux o-jectifs strategiques de notre president qui voulait construire une nouvelle ere de dialogue et meme d’association avec tout le monde musulman.

Non, je crois que la nouvelle politique prêché par le nouveau général des armées américaines en Afghanistan est d’un réalisme nouveau puisqu’il veut reconnaître aux talibans une place dans la direction de leur pays. Mais pas toute la place. C’est une grosse différence avec le passé. Certes il y aura des pertes de vies, malheureusement c’est la guerre. Mais il y en aura sûrement au moins chez les civils car les accords de Genève seront respectés. Ce qui n’a pas, comme tu le sais, toujours été le cas dans le passé récent des guerres américaines.

Tu sais tres -ien qu’a mon age et surtout avec mon education encree dans la culture francaise du moyen age a ce jour je ne te dis que ce que je pense aujourd’hui meme, et certainement sans aucun parti-prix.Je ne suis pas un ara-ophone comme tu le sais, et je ne suis certainement pas un islamiste. Durant nos conversations depuis deja des annees tu sais ce que je pense des mouvements islamistes a travers le monde.

Je te connais bien, après toutes ces années, et je sais que tu n’as pas une once de sang islamiste fondamentaliste en toi. Je sais que tu as toujours dénoncé ces fous de Dieu.

Mais ce qui me hante en fait le plus ces derniers temps c’est que j’ai l’impression de vivre le deroulement d’un film de la fin d’une civilisation ( a laquelle j’appartiens!!!!) comme celle que nous avons appris a l’ecole concernant la chute de l’empire romain.Et cela me fait mal au coeur car au fond de moi meme je continue a croire que cette civilisationn dite occidentale a tout de meme -eaucoup de choses qui meritent d’etre preservees a jamais.

Toute civilisation change avec le temps et on peut dire que la nôtre a évolué considérablement depuis les 50 dernières années. Mais la fin de la civilisation occidentale… non je ne le crois pas et justement c’est un discours comme celui d’Obama sur la guerre et la paix qui me rassure. Voilà un chef d’état qui deviendra grand et qui a su rappeler a ses congénères les responsabilités qu’entraînent pour eux la guerre et la paix. Avec une telle doctrine, je crois que nous connaîtrons beaucoup plus de paix dans l’avenir. J’ai confiance.

À bientôt

Claude