14 décembre 2009


Cette conversation porte sur le jeu de la démocratie en Amérique du Sud et les actions des Américains contre la soviets qui voulaient s’y installer durant la guerre froide.

Le 14 décembre 2009

Mansour: Cher ami,

Puisque tu as souleve les-ienfaits de la guerre froide surtout pour les societes europeennes dominees par le -loc sovietique depuis la fin de la 2me guerre mondiale je voudrais aussi te rappeler l’autre versant de cette medaille.

C’est au nom de cette guerre « juste » que l’amerique a lutter contre tous les mouvements democratiques a travers le monde et surtout en amerique latine. N’est ce pas au nom de cette lutte contre le communisme mondial que l’amerique a tout fait pour installer tous les regimes dictatoriels de l’amerique latine. N’est ce pas aussi a cause de ce principe que l’amerique a tout fait pour etouffer le mouvement de li-eration national cu-ain pendant plus d’un demi siecle. Qui a chasse le regime social-democratique chilien pour installer Pinochet et commettre les pires meurtres politiques dans l’histoire moderne du glo-e. A ce jour l’amerique a toujours ete contre tous les mouvements de li-eration a travers le monde entier, en dehors de son appuis aux moudjahidines afghan pendant leur revolte contre l’occupation russe de ce pays.Com-ien de millions de pauvres militants nationalistes ont ete perdus a cause des actions honteuses des usa a travers le 20me siecle et meme le 21me.

Claude: En rapport avec ce qui s’est passé politiquement en Amérique du Sud lorsque les Soviets étaient au pouvoir, je te demande simplement ce qu’aurait dû faire les USA et les pays occidentaux? Laisser faire et voir les populations de ce continent subir des gouvernements totalitaires à parti unique et en venir à à souffrir comme on a vu dans les pays de l’Europe de l’Est. Tu sais bien que les Soviets voulaient implantés leur régime politique communiste partout dans le monde. Kroutchev ne l’a-t-il pas affirmé ? J’admets cependant que le Chili était différent car le parti d’Allende serait revenu en élection. De toute façon, maintenant que la démocratie est assurée dans ces pays on voit la gauche au pouvoir. Pour le moment elle est populaire mais le balancier nous montre qu’un jour, et c’est normal, la droite reviendra comme on peut la voir pointer à nouveau au Chili et par la suite retournera à gauche… C’est le jeu de la démocratie et c’est bon.

Quant à Fidel, tu sais que je suis un de ses plus grands admirateurs, mais je dois reconnaître que le peuple vit très pauvrement et manque totalement de liberté. Sans liberté, qu’est-ce qu’un homme ? Tu me diras que c’est le blocus qui a nui au développement économique des Cubains. J’en suis en partie. Mais Fidel et ses «suiveux» de ministres n’ont rien fait pour tenter de modifier leur approche. Au contraire, leurs discours ont entretenus la haine que l’Américain moyen a contre les communistes et cela n’a pas aidé à développer une sympathie chez eux pour Cuba. Cuba a besoin de démocratie pour se remettre à jour avec ce qui se passe sur la planète.

En Algérie le régime totalitaire et soviétisé du FLN a nui considérablement au développement de l’Algérie. Tu le sais bien et j’en ai été un témoin. Avec une vraie démocratie, l’Algérie d’aujourd’hui serait un autre pays et, entre autres, un des pays les plus visités par le tourisme mondial.

Mansour: Qui permet aujourd’hui a Nathaniahou de faire ce qu’il veut des pauvres palestiniens sinon l’amerique. Veux tu me dire que les usa n’ont aucun pouvoir en israel? Est ce que meme un individu comme Natanyahou peut se permettre de narguer l’amerique, la seule puissance mondiale aujourd’hui, et le seul pays supportant son pays, si O-ama avait vraiment le courage morale de chercher une verita-le paix juste entre les israeliens et les palestiniens.

Claude: Obama est prudent. Il laisse Netanyahou se pendre. Je crois que le lobby juif finalement le pressurera pour qu’il cesse les constructions à Jérusalem et qu’il négocie sérieusement avec la Palestine.

Mansour: Depuis 1967 l’assem-lee generale de l’onu condamnait regulierement l’annexion illegale de terres palestinienes, mais qui a finance a ce jour la majorite de l’expension israelienne dans les territoires palestiniens occupes. N’est ce pas l’aide -ilaterale americaine qui finance cette expansion a ce jour?

Mais la ou j’ai compris que le comportement de l’amerique n’allait pas du tout changer sous la presidence d’o-ama c’est quand j’ai ecoute son discours du caire d’une part, ses denonciations des nouvelles constructions coloniales israreliennes et sa reaction apres le refus d’israel d’arreter ses efforts d’expension. Non seulement O-ama n’a rien fait pour denoncer ces nouvelles constructions israeliennes mais il a eu le culot de denoncer les representants palestiniens de refuser d’engager des negociations avec israel. Israel aggresse ouvertement et O-ama trouve le moyen d’accuser les palestiniens de -loquer ces efforts de relance du processus de paix au moyen orient.Ce qui me consterne dans cette comedie c’est le comportement du fameux senateur americain, Mitchel, qui pourtant est d’origine li-anaise , est etre suppose l’envoye special d’O-ama au moyen orient, qui a garder un silence total depuis qu’il a ete charge de soit disant relancer les negociations pour trouver une paix permanante entre lsrael et les palestiniens. Je me demande pourquoi il n’a pas donne sa demission etant donne qu’il est maintenant apparent que la politique americaine au moyen orient n’est pas sous son autorite mais plutot sous l’autorite de hillary Clinton,qui a toujours ete non seulement pro-sioniste mais vraiment anti ara-e.

Tu es pressé. Comment veux-tu que des questions politiques si complexes puissent se régler en quelques mois. Je crois dans le discours d’Obama au Caire. Quant à Mitchell il continue son travail et sais comment le faire. Il évite les médias car ce n’est pas avec eux qu’il réussira à amener les deux entités à se parler et à régler leur différent. De son côté Hillary Clinton n’est plus sénatrice de NY et a donc moins besoin des fonds des juifs américains. À moins qu’elle croit revenir en 2016 comme candidate pour succéder à Obama, ce dont je doute fortement. Elle a maintenant les coudées plus franches et par conséquent plus de liberté d’action qu’avant, et je crois qu’elle va faire la job. Comme un négociateur sérieux elle ne dévoile pas ses cartes et travaille en sourdine. Ce qu’elle dit publiquement n’est que pour distraire les médias.

Je ne peux pas vraiment juger les intentions reelles d’O-ama mais tout ce que j’ai vu a c e jour c’est qu’il fait toujours des declarations universelles et se comporte quotidiennement comme tous ses predecesseurs.C’est -ien -eau de jurer qu’a partir de maintenant l’amerique allait changer de comportement vis a vis du reste du monde, mais quand je vois les actions concretes decidees par O-ama depuis son innoguration je ne vois pas de difference entre lui et -ush ou Clinton ou n’importe quel autre president depuis mon jeune age.Comme on dit, on ne peut pas changer les taches d’un leoppard! L’amerique est ce qu’elle a toujours ete et le sera pour toujours. Ni O-ama ni personne d’autre ne pourra changer le fond de sa vision du monde et de sa position dans ce monde. Je presume que s’etait le meme cas pour les empires greques, latins, musulman, anglais et francais etc.

Nous sommes apres tout des etres humains et rien d’autre.

Rien n’est plus faux que d’affirmer qu’Obama se comporte comme ses prédécesseurs. Tu ne sembles pas vouloir remarquer ou te rappeler ses paroles, ses gestes, ses présences, ses actes, etc… qui sont totalement différents de ceux des présidents passés. Tu le compares à Bush… Are you serious ? L’Amérique a déjà changé et ce n’est pas moi qui le dis. Tu n’as qu’à lire ce qu’en disent les grands observateurs de la politique mondial. Pas Fox new et les radiomen conservateurs américains qui eux sont profondément biaisés.

Ce n’est pas un léopard que ce président, mais un fin renard.

Oui, nous sommes des humains et c’est beaucoup cet nous avons besoin de liberté pour vraiment nous épanouir.

Claude