2007


Conversations avec Mansour:

133. : Messages de Mansour sur ses pronostics pour l’an 2007 et aussi ses commentaires sur la mort de Saddam Hussein.

134. : Cette conversation traite de l’invasion de la Somalie par les USA et des consĂ©quences de ces actions sur tout le territoire amĂ©ricain et d’une supposĂ© confrontation entre les USA et le monde musulman.

135. : Cette conversation porte sur la guerre froide, la candidature de Sarkozy en France et le quartet de la paix dans le conflit israélo-palestinien.

136. : Cette conversation porte sur le comportement de la diplomatie américaine dans le monde, la paix en Palestine et le rôle du Hamas dans le processus de paix.

137. : Ce message de Mansour porte sur les négociations en Palestine, sur sa jeunesse, son éducation et sa vie en Kabylie

138. : Cette conversation porte sur la campagne électorale américaine et les candidats du parti démocrate.

139. : Cette conversation porte sur la valeur, les qualités et les défauts de Nicolas Sarkozy, candidat à la présidence française.

140. : Cette conversation porte sur l’Ă©lection française Ă  la prĂ©sidence et les candidats Sarkozy, SĂ©golène Royal et François Bayrou sont analysĂ©s ainsi que le bilan du parti socialiste français.

141. : Cette conversation porte sur la situation politique, sociale et Ă©conomique de la France et de sa place dans le monde.

142. : Cette conversation porte sur la victoire de Nicolas Sarkozy comme prĂ©sident de la France, des comparaisons avec de Gaulle et de l’Union MĂ©diterranĂ©enne.

143. : Cette conversation porte sur la Russie et son président Poutine et des conflits entre les religions.

144. : Ce message de Mansour porte sur le maréchal Tito, chef et président de la Yougoslavie durant le règne communiste.

145. : Une lectrice de mon blog m’a Ă©crit ses commentaires en rapport avec l’Immigration. J’ai cru bon d’en faire des blogs pour l’intĂ©rĂŞt de mes lecteurs. Mansour qui les a lu m’a fait part de son opinion.

146. : Cette conversation porte sur le président vénézuélien Hugo Chavez, son travail et ses relations combatives avec les USA.

147. : Cette conversation porte sur le président Sarkozy. Claude se porte à la défense du président durement attaqué par Mansour.

148. : Cette conversation porte sur les politiques du prĂ©sident Sarkozy et sur le dynamisme qu’il dĂ©montre.

Conversation de juin2007:

Mansour: En rapport avec la France, Ce n’est pas j’avoue la première fois que les Ă©lecteurs français ont vote pour rejeter une bonne fois pour toute les idĂ©es nationalistes et rĂ©volutionnaires de de Gaule. Il suffit de se rappeler l’Ă©lection Giscard d’estain dans les annĂ©es 70 pour savoir que les français n’ont en fait jamais Ă©tĂ© a l’aise avec les ambitions de de gaule pour la France.

Mais toutes mes fĂ©licitations pour ta grande victoire politique en France du moins. Je ne sais pas ou va finir la France avec la direction d’un Sarkozy mais je pense que l’histoire nous dira rapidement comment elle finira par juger cet individu qui après tout a Ă©tĂ© Ă©lu par une très grande majoritĂ© du peuple français ou plus de 80% des Ă©lecteurs ont dĂ©cidĂ© de voter pour exprimer leurs dĂ©sire politique. Je serais le dernier a remettre en cause la lĂ©gitimitĂ© de Sarkozy mais je t’avoue que je suis une fois de plus
très déçu d’un peuple qui a Ă©tĂ© après tout le produit de l’Ă©cole de Jules Ferry. Ce grand homme de tous les temps doit se tourner dans sa tombe aujourd’hui quand il voit ce qu’est devenu le peuple qu’il a voulu inspirer pour le reste du temps.

Et comme le gĂ©nĂ©ral de Gaule nous disait a nous algĂ©riens, avant le plĂ©biscite d’autodĂ©termination de l’algerie en 1960 je crois, « alors je leur souhaite bien du plaisir » parlant du peuple algĂ©rien qui opterait pour une indĂ©pendance politique et Ă©conomique
durant ce plĂ©biscite, et bien aujourd’hui je retourne l’invitation de de Gaule a toute la nation française qui a, tout comme l’algerie de 1962 avait rejetĂ© ses recommandations gĂ©opolitiques, a aujourd’hui reniĂ© aussi l’hĂ©ritage des ambitions rĂŞvĂ©es par de gaule
pour la France.

Claude: Nous sommesen 2007. Pas en 1959. L’Europe existe aujourd’hui. Les problèmes du monde sont diffĂ©rents. Je ne crois pas que les principes rĂ©publicains de de Gaulle pour la France soit en danger. Je ne sais pas si tu as Ă©coutĂ© le rĂ©cent discours de Sarkozy. Une idĂ©e m’a frappĂ© comme Ă©tant très rĂ©aliste celle de l’union mĂ©diterranĂ©enne. C’est lĂ  je pense la possibilitĂ© de solutions aux problèmes entre l’Europe et les pays du nord de l’Afrique et de l’arc de tension qu’en le Moyen Orient. La France a Ă©lu un très grand homme. J’espère qu’il s’avèrera Ă  la hauteur de ce grand pays et Ă  celle des promesses qu’il a faites. Je demeure confiant.

En passant,je constatele rĂ´le positif de l’armĂ©e en Turquie pour assurer le respect de la constitution de ce pays. Je vois lĂ  le rĂ´le que j’ai toujours espĂ©rĂ© pour l’ArmĂ©e AlgĂ©rienne dans ton pays. Malheureusement cette dernière en plus d’ĂŞtre corrompu, n’est pas garante de laconstitution nationale n’est pas authentique et n’a pas de crĂ©dibilitĂ©. Et la raison est simple c’est que cette constitution n’a pas Ă©tĂ© prĂ©parĂ© avec le peuple, pour le peuple. C’est-Ă  dire avec des États gĂ©nĂ©raux reprĂ©sentants toutes les facettes de l’AlgĂ©rie. La journĂ©e qu’une telle constitution sera Ă©crite et adoptĂ©e, ce sera celle oĂą l’AlgĂ©rie prendra rĂ©ellement son envol. Et alors on comprendra que l’armĂ©e algĂ©rienne assure son respect si elle est attaquĂ©e.