le 19 mars 2007


Cette conversation porte sur la valeur, les qualités et les défauts de Nicolas Sarkozy, candidat à la présidence française.

Le 19 mars 2007

Bonjour Mansour

Comme tu sais j’ai une grande confiance dans Sarkozy et je crois que c’est l’homme de l’heure pour la France. C’est un politicien hors de l’ordinaire et je crois qu’il sera un grand président car il donnera l’impulsion nécessaire à son pays pour redevenir ce qu’il doit être pour les Français et le monde. Le parti socialiste ne mérite pas le pouvoir, ne serait-ce que pour la bévue des 35 heures qui a tant nui à la France. Ne t’inquiète pas, Sarkozy transformera la France et le tout sera très positif. J’en ai la conviction profonde.

Je suis presque d’accord avec toi que les Français vont finalement voter pour Sarkosy qui t’a bien impressionnĂ© avant qu’il ne se dĂ©clare comme candidat aux Ă©lections prĂ©sidentielles françaises. Je ne partage pas du tout ton opinion sur cet individu. Il me rappelle beaucoup Jean-Marie LePen qui a bâti toute sa carrière politique sur la xĂ©nophobie française des annĂ©es 60/70…

Par contre, je suis d’accord avec toi que les socialistes avec leur politique Ă©conomique et sociale tout Ă  fait contraire Ă  tout ce qui se passe Ă  travers le monde entier ne mĂ©ritent pas de reprendre l’ÉlysĂ©e.

Mais de lĂ  Ă  croire que Sarkosy sera la baguette magique dont a besoin la France pour enfin reprendre son rĂ´le dominant Ă  l’Ă©chelle mondiale, il y a des annĂ©es lumières Ă  mon avis. Il veut nous faire croire qu’il a la vision d’un Clinton ou d’un Blair, mais en fait c’est un vĂ©ritable Poujadiste…

La France qui pendant plus de 50 ans a Ă©tĂ© le moteur de la construction d’une Europe unie surtout sous l’impulsion de De Gaule et des Gaullistes, après son dĂ©part, va choisir un nouveau prĂ©sident qui n’a rien d’autre Ă  offrir Ă  la France que de lui rappeler que tout va mal et qu’elle s’asphyxie lentement mais sĂ»rement.

Franchement, si j’Ă©tais Français aujourd’hui je me porterais volontaire pour aider Bayrou Ă  barrer la route Ă  ce fasciste qui je suis sĂ»r se compare Ă  NapolĂ©on Ă  chaque fois qu’il se voit dans une glace le matin quand il se rase.

Et à mon avis Bayrou est le meilleur héritier du Gaullisme des années 50/60. Il est aussi nationaliste que Sarkosy sans porter la cocarde sur sa veste constamment. Il a une politique économique et sociale qui est bien plus proche de celle de De Gaule que celle de Sarkosy qui ne fait que singer le monde anglo-saxon sans même le connaitre réellement.

Je sais que Bayrou continue Ă  monter dans les sondages, mais comme tu le dis si bien toi-mĂŞme, les Ă©lections nationales ne sont pas dĂ©cidĂ©es sur l’Ă©valuation des diffĂ©rents programmes par le public mais par les images et les illusions payĂ©es par une minoritĂ© de gens avec des poches bien profondes et pleines d’argent. Je ne connais pas la situation financière de la campagne Ă©lectorale de Bayrou, mais je doute qu’elle soit au mĂŞme niveau que celles de Sarkosy ou de SĂ©golène.

Je suis maintenant persuadĂ© que tu auras enfin ton vĹ“u d’une victoire de Sarkosy mais je te rĂ©pète, une fois de plus, que les Français vont s’en mordre les doigts. Il sera encore plus dangereux pour l’avenir de la France que n’a Ă©tĂ© Bush pour les USA. La France de Sarkosy n’hĂ©sitera pas une seconde Ă  ressortir tous les dĂ©mons qui continuent Ă  hanter cette grande civilisation universelle. Cela va commencer par la haine ouverte de l’Arabe et de l’Africain en gĂ©nĂ©ral. Ensuite, nous allons assister Ă  la rĂ©surrection de la haine des Allemands tout simplement pour satisfaire le lobby juif français. A mon avis, l’Ă©lection de Sarkosy replongera la France dans ses problèmes des 19ième et 20ième siècles.

Je sais que tout cela doit te faire rire mais il ne faut pas oublier tout de mĂŞme que je connais le peuple français un peu mieux que toi. J’ai Ă©tĂ© après tout Ă©levĂ© pour ĂŞtre un bon citoyen français rĂ©publicain tout en observant le comportement de ce peuple pendant toute ma vie.

Ton opinion sur Sarkozy et le peuple français me rend triste. Tu es tombĂ© dans le piègedes dĂ©nigreurs de cet homme. Tu ne redis que les ragots que l’opposition, la gauche, la gau-gauche, l’extrĂŞme gauche et les pseudo-intellectuelsinventent et rĂ©pètent contre lui. Il est si fort qu’ils ont compris que les socialistes ou les autres de mĂŞme acabit ont peu de chance de reprendre le pouvoir.

Ils honnissent les commerçants, les entrepreneurs, les hommes d’affaires, les financiers, les chefs d’entreprises, les professionnels Ă  leur compte… en somme ceux qui risquent et qui gagnent, ceux qui crĂ©ent de vrais emplois, etc. Ils comprennent très bien la grande valeur de Sarkozy. VoilĂ  pourquoi ils deviennent si mĂ©chants, si vulgaires, si trompeurs et s’abaissent Ă  un niveau de combat politique de ruelle. Ce sont les mĂŞmes qui se gavent de revenus qui viennent de l’État et qui se laissent guider par leur Ă©goĂŻsme, leur petit cĹ“ur saignant ou leurs petites jambes molles.

La France a assez souffert de cette portion de la société qui est dépassée et qui n’a pu s’ajuster à la vie nouvelle. La France doit être aidée, et ils ont démontré qu’ils n’ont pas la mentalité, les idées, la capacité ni l’intelligence pour le faire. Alors, mon ami, je t’en prie ne tombe pas dans ce guet-apens qui ne mène nulle part pour ce pays que tu aimes tant.

En passant, je n’ai rien contre Bayrou qui se présente bien et qui a de bonnes idées. Mais je crois qu’il va manquer de souffle. Il sera bien aligné pour les prochaines présidentielles dans cinq ans.

Claude